Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mai 2014 6 10 /05 /mai /2014 15:16

Après le mea-culpa, les principaux acteurs décident de repartir sur de nouvelles bases

C’est dans la salle des actes de la commune d’arrondissement de Nkongsamba 1er qu’est s’est tenue la réunion du comité de suivi du Bip du Moungo, présidée par la vice-présidente dudit comité Dr NTSIMI NJOLE Christine assistée par le premier adjoint préfectoral M. BALA SOUAIBOU pour le compte du 1er trimestre 2014 et la présentation non exhaustive de l’ensemble des projets 2014.

M. BANOUN Samuel Paul, délégué du Ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire et M. WAMBA Pierre, délégué du Ministère des Marché Publics ont successivement donné des explications sur le faible taux de réalisation observé l’année dernière et les perspectives à venir. Dans le cadre du budget programme 2013-2015, le Moungo totalise en projets d’investissement programmés une enveloppe de 2 713 285 000 FCFA (deux milliards sept cent treize millions deux cent quatre vingt cinq mille) repartis pour 166 projets, plus 15 projets d’investissement prioritaire (PIP). M. ESSI MBANG Achille, Chef de Brigade des Marchés a attiré l’attention du Comité sur les prestataires qui dans la gourmandise gagne des marchés qu'ils n’exécutent pas faute de moyens ou de personnel, associé sur le fait de la non maitrise des lieux. Il a noté que de par leur gourmandise, le Moungo aurait perdu des projets pour près de 307 millions tombés en forclusion. Ajouté à cela, l’indisponibilité récurrente de certains maires, la mauvaise circulation de l’information entre les acteurs du secteur des marchés publics, l’expertise insuffisante de nouveaux prestataires et des moins-disants non qualifiés avides d’argent qui échappent au filet de la commission des marchés publics.

Pour le cas de 2014, M. WAMBA Pierre, Délégué départemental des marchés publics dans le Moungo a annoncé que sur les 69 projets de l’année en cours, 43% des DAO (Dossier d’Appel d’Offre) sont examinés et 23 attributions sont effectives avec 13 lettres commandes signées.

Plus simplement, on retiendra que pour la construction, la réhabilitation, les équipements en bureau et autres locaux des autorités administratives, le MINATD a projeté des réalisations de l’ordre de 116 554 000 FCFA. Amélioration des conditions de détention 35 000 000 FCFA (trente cinq millions). Au Ministère de l’Education de base, il existe des projets dans le Moungo allant de la construction des salles de classe aux réhabilitations des infrastructures existantes, en passant par l’achat des équipements pour un montant de 278 000 000 FCFA. La Délégation départementale de la communication bénéficie d’un «gombo traçable » de 10 000 000 FCFA (dix millions) pour la réhabilitation de son bâtiment et l’achat des équipements de bureau.

L’institut des Beaux Arts de Nkongsamba pour les travaux d’études, l’aménagement des locaux des bâtiments occupés, le rayonnage de la bibliothèque a une dotation spéciale de 150 000 000 FCFA (cent cinquante millions) intitulée en action de renforcement des filières industries culturelles et touristiques. Toujours pour l’Institut des Beaux Arts de Nkongsmba, il est prévu des études environnementales, architecturales, techniques, topographiques et géotechniques pour une valeur de 200 000 000 FCFA (deux cent millions). Soit une projection totale de projet pour l’IBA, bébé du Dr ANGOUA NGUEA Annette en 2014 de 350 000 000 FCFA (trois cent cinquante millions de francs).

Aux chutes d’EKOM-NKAM, il est prévu la construction des escaliers d’accès à la rive du fleuve avec glissière de sécurité pour un montant de 25 000 000 FCFA. Au ministère des travaux publics, 429 940 000 sont programmés pour aménager les routes dans les 13 communes.

On se souvient qu’au lancement du budget programme en janvier 2014 dans la région du Littoral avec pour cadre le Cercle Municipal, le représentant du Ministère, Sa Majesté ANGOS LANGUE, Chef de la Division de la Programmation des Investissements Publics annonçait un apport supplémentaire en financement de projets d’investissement prioritaires dans les communes du Moungo et sur cette question le MINEPAT BANOUN Samuel Paul a dit que plus de 461 millions sont déjà attribués en 15 projets aux communes qui ont conçu des projets bancables.

Dans son mot de clôture, le médecin du travail NTSIMI NJOLE Christine, présidente de séance du Comité de suivi du budget d’investissement public ce 05 mai 2014 a recommandé l’accélération des procédures pour que le taux de réalisation des projets de l’année 2014 soit largement supérieur à celui de l’année écoulée. Elle a par ailleurs invité les medias et d’autres acteurs de la société civile à utiliser le numéro vert communiqué par le délégué du MINMAP pour dénoncer les mauvaises pratiques en cours et à venir dans le Moungo . Ces numéros de téléphone sont les suivants, le 88200606 qui est une ligne gratuite et le 33 49 4132 qui est le contact de la DDMINMAP.

Sylvain Timamo

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens