Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mai 2014 6 10 /05 /mai /2014 15:14

M. HONA Thomas, préfet du Moungo met à nu les tricheries et fourberies des receveurs municipaux

Le Préfet Thomas HONA a pris son bâton de pèlerin depuis quelques semaines à l’effet d’assister en tant que tutelle des Collectivités Territoriales Décentralisées (CTD), aux sessions des conseils municipaux consacrées à l'examen et à la validation des comptes administratifs de l’exercice 2013 des communes du département du Moungo.

Dans son périple, il a fait escale à LOUM où l’ensemble du conseil n’a pas été tendre avec le receveur municipal sortant. Ce dernier n’avait laissé aucune écriture comptable digeste et le maire aurait fait la gymnastique de la chronologie municipale aidé du comptable matières pour élaborer sa présentation. Puis, le 23 avril 2014 il a été à la commune de BARE-BAKEM où sur les 25 conseillers que constitue le conseil municipal que dirige le Maire KWEDJA Patrice ; seuls 21 étaient présents après la vérification du quorum.

Le compte gestion qu’a présenté le receveur municipal de la commune de BARE-BAKEM s’élève en recettes et en dépenses à la somme de 205 889 156 FCFA. Soit une hausse de 23 050 147 FCFA par rapport à l’exercice précédent qui s’élevait à environ 189 millions de Francs ; Des apports de cet exercice sont du BIP et PNDP. Reste que les conseillers municipaux doivent avoir à l’œil le secrétaire général Baneng Martin qui gonfle au fil des ans les rubriques de fonctionnement et de matériel dans l'esprit de se faire du beurre par exemple, les conseils municipaux depuis 3 session s'opposent à des rubriques comme les frais de secrétariat du conseil passés du simple au quintuple, soit de moins d"un million à 2 800 000 FCFA dans le dernier budget, pourtant, ce "vieillard" comme l'appelle certains est toujours en conflit à une dame, son receveur municipal lorsqu'il découvre qu'elle tendrait vers la préservation des ressources municipales.

A Ebone, MMe SIDIKI Félicité gère les pesanteurs de la transition, elle a eu des difficultés à faire approuver le compte administratif équilibré en recettes et en dépenses à la somme de 286 959 298 FCFA. Dans cette commune, sont mis au banc des accusés le secrétaire général, le receveur municipal et le comptable matières pour non production de documents comptables. Ces derniers se sont engagés avec le nouveau receveur municipal à produire toutes les pièces comptables avant la transmission du rapport général à la tutelle administratif. Le compte est néanmoins approuvé sous réserve.

Partout où le préfet HONA Thomas est passé, il a exhorté l’ensemble des conseillers à plus d’ardeur au travail afin de mériter la confiance placée en eux par les populations, non sans appeler les élites a apporter leurs contributions multiformes à la construction de l’édifice commune. Il a en suite exhorté les uns et les autres à mettre à profit ces apports extérieurs pour l’atteinte des objectifs de développement. Il n'a pas été tendre à Loum avec le dernier receveur municipal M. WUSSONGUI Roméo et a fortement instruit qu'il soit convoqué en urgence pour s'expliquer. Ce genre d'individu qui plomberait les actions de développement par leur excès de zèle qui frise le dandysme seront certainement, même après leur retraite poursuivis par la cours des comptes et le tribunal administratif pour rembourser les éventuels détournements et payer pour les fautes de gestion. L'on pourrait comprendre que malgré les discours du Maire sortant NGUANTCHA Louis Henri sur les partenariats innovants et avantageux décrochés à Yaoundé et hors du pays, que LOUM soit restée une ville apparemment sinistrée, squelettique structurellement avec une gare routière éternellement en chantier, un stade de football édenté, un marché dans une promiscuité bestiale de condition d'exercice de l'activité commerciale, un manque criard d'enseignements et où pour pire, les populations qui ont raté de justesse la facilitation pour la réception de 6 500 livres du Canada devant équiper une bibliothèque multimédia ne font plus confiance au gouvernement de la république. Cela a été clairement exprimé lors de la visite du Gouverneur BETI ASSOMO.

Chamford Siewe K. (+237)33491821/78894092-email:scores2000@hotmail.com

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens