Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mars 2016 6 26 /03 /mars /2016 15:19
Me kamsu Joseph gentil, Nouveau Chef lors de son Discour
Me kamsu Joseph gentil, Nouveau Chef lors de son Discour

Discours du récipiendaire

Sa Majesté Monsieur le Président du Conseil Supérieur des Chefs des familles bamilékés du Noun,

Leurs Majestés les Chefs des familles Bamilékés du Noun,

Leurs Majestés de quelques degrés que ce soit,

Monsieur le Président de la Communauté Bayangam de Foumban

Mesdames les Maffo et Messieurs les Notables,

Messieurs les autorités politiques, administratives et religieuses,

Monsieur le Président de la Chambre Régionale des Huissiers de Justice de l’Ouest,

Messieurs les Magistrats,

Chers Maîtres les Huissiers, les Notaires et les Avocats,

Mesdames et Messieurs les invités de tout Bord chacun dans son statut, en sa qualité et prérogative,

Chers sympathisants.

Je voudrais de prime abord vous souhaiter la bienvenue et vous dire combien je vous aime, je saisi cette occasion pour vous renouveler mon amour. Je vous salue très respectueusement. Je sais que vous aussi, vous m’aimez. Poussés par cet amour, vous avez quitté vos occupations pour vous regrouper ici à la Mission Catholique. Dieu vous a porté jusqu’ici. Pour ceux qui sont venus de loin, je suis sûr que Dieu vous portera encore au retour.

Vous êtes venus nombreux pour voir cette page de ma vie qui se tourne aujourd’hui en ces lieux. Je vous remercie d’être témoins de mon intronisation.

Les yeux pleins de larmes, je vous prie de vous lever et observer une minute de silence en la mémoire du défunt Chef de la famille Bayangam et les autres membres de la Communauté qui sont décédés au cours de l’année 2015. Ils sont au nombre de six.

Ainsi, vous les Bayangam m’aviez choisi pour être votre guide. J’avoue que cette marque de confiance me surprend, je suis tout aussi content et fier car Dieu vient de me montrer que je peux être utile à mes semblables. Mon intronisation prouve que Dieu est capable de renverser toute situation car je ne croyais pas être digne de la confiance que la famille Bayangam de Foumban vient de mettre en moi.

Toutefois, je souhaite ardemment dans le but de pouvoir m’améliorer de plus en plus afin de mieux vous séduire, de mieux vous conquérir, que vous puissiez me dire en quoi je suis à la hauteur de répondre à vos aspirations, de porter très haut et de représenter vos sentiments.

Quant à moi, j’accepte la charge que vous les BAYANGAM de FOUMBAN m’aviez confiée. Je vous promets que vous ne serez pas déçus. Pour cela, j’ai besoin de votre assistance et de votre collaboration comme supports.

Je jure que je serais un chef toujours disponible, toujours à l’écoute et prêt au dialogue avec tous les BAYANGAM de FOUMBAN dont je défendrais inlassablement les intérêts.

Ma priorité sera de trouver à Foumban un espace décent pour loger votre Chef de famille que je suis et de travailler de toutes mes forces pour rassembler tous les BAYANGAM de FOUMBAN et de la périphérie.

Ma feuille de route prévoit des mesures urgentes pour la construction d’un foyer culturel et d’une cellule pour le suivie de nos malades et nos handicapés.

Il ressort de mon agenda que des structures seront mises en place pour encourager nos jeunes dans leurs études. Y compris toutes formes d’apprentissage outre la recherche de l’emploi tout en favorisant l’épanouissent moral et matériel des membres de la Communauté.

Je sais que vous êtes une famille éprise de paix et de justice, je vous encourage à garder le cap, à vous comporter toujours de manière irréprochable comme par le passé, c’est-à-dire à vous aimer les uns les autres, à entretenir des bons rapports de voisinage, à toute les autorités quelles soient administratives, politiques, judiciaires, religieuses, ou traditionnelles. Je suis de ceux qui pensent que là où il y a la paix, il y a le progrès, il ne nous reste plus qu’à prier régulièrement afin que la guerre cesse partout dans le monde.

Vive la Communauté Bayangam de Foumban,

Vive les Bayangam du Cameroun

Vive le Peuple Bamoun,

Vive le Cameroun.

Je vous remercie

Fait à Foumban, le 20 mars 2016

Maître Kamsu Joseph Gentil

Patriarche des Huissiers de Justice

Président National du Bunker

Nouveau Chef de la Communauté Bayangam de Foumban

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens