Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 janvier 2018 6 06 /01 /janvier /2018 13:39

Le Projet de Budget 2018 de la Commune de Manjo est équilibré en recettes et en dépenses  la somme de 498 288 278 (quatre cent quatre vingt dix huit millions deux cent quatre vingt huit mille deux cent soixante dix huit mille) francs. Par Rapport à l'exercice précédent, on note une diminution de la somme de 48 000 971 (quarante huit millions neuf cent soixante douze mille) francs CFA en valeur absolue, soit 08,78% en valeur relative.

Cette diminution s'explique par non prise en compte du BIP et de la DGD qui reste encore inconnus, a expliqué le Maire, Sa Majesté Ebako Charles. Ce Budget qui s'inscrit en droite ligne dans la vision du Document Stratégique pour la Croissance et l'Emploi (DSCE) et surtout qu'il doit s'arrimer aux principes du Budget Programme fera de Manjo une ville émergente. Mr NKAN JOUSSE, le Secrétaire Général assurait le role de modérateur...

A- Les RECETTES : Elles sont formées des recettes de fonctionnement et des recettes d'investissement et d'équipement :

1- Le Recettes de fonctionnement

Elles s'élèvent à 434 057 750 (Quatre cent trente quatre millions cinquante sept mille sept cent cinquante) francs en valeur absolue et de 87;11% en valeur relative :

- Des recettes de fonctionnement courant de 38 250 000FCFA;

- Des centimes additionnels communaux de 135 000 000 FCFA;

- De la Taxe de Développement local de 5 000 000 FCFA;

- Des produits des taxes communales de 29 200 000 FCFA;

- Des produits de l'exploitation du domaine et des services de 18 550 000 FCFA;

- Des ristournes et redevances consenties par l"Etat de 150 000 FCFA;

- Des produits financiers de 3 000 000 FCFA;

-Des subventions reçues de 27 000 000 FCFA;

- Des transferts reçus de 171 507 750 FCFA;

Des autres produits et profits divers de 3 800 000 FCFA.

2- Les Recettes d'investissement et d'Equipement

Elles s'élèvent à 64 230 528 (soixante quatre millions deux cent trente mille cinq cent vingt huit) francs CFA en valeur absolue, soit 12,89% en valeur relative et seront issues de :

- Des fonds de dotation recus de 16 000 000 FCFA;

- Des emprunts à LMT de 25 000 000 FCFA;

- Des Remboursements et autres créances à LMT de 500 000 Fcfa;

- Des subventions d'équipement et d'investissement recus de 22 730 528 FCFA.

Selon les explications du Secrétaire Général, Mr KAN JOUSE, le recouvrement effectif de toutes ces recettes sera fonction de la stratégie opérationnelle de qualité que mettra en œuvre l'exécutif Communal.

B- LES DÉPENSES : comme les recettes, elles se divisent en dépenses de fonctionnement et d'investissement et d'équipement :

1- Les dépenses de fonctionnement.

Elles sont estimées à 297 925 993 (deux cent quatre vingt dix sept millions neuf cent vingt cinq mille neuf cent quatre vingt treize) francs en valeur absolue et 59,79% en valeur relative, elles serviront pour :

- Les biens et services consommés de 83 750 000 FCFA;

- Les transports consommés de 5 750 000 FCFA;

- Les autres services de 66 409 000 FCFA;

- Les frais du personnel de 74 741 000 francs;

- Les Impôts et taxes de 1 650 025 FCFA,

- Les subventions versées de 8 583 000 FCFA

- Les Transferts versés de 1 700 000 FCFA;

- Les autres charges et pertes diverses de 58 425 000 FCFA.

2- Les dépenses d'investissement et d'équipement

Evaluées à 200 362 285 (deux cent millions trois cent soixante deux mille deux cent quatre vingt cinq) francs. en valeur absolue , soit 40,21 % en valeur relative, elles serviront à la mise en œuvre des projets du Plan investissement Annuel (PIA), mais également pour :

- Les remboursements des dettes à LMT de 20 100 000 FCFA;

- Le remboursement résultant des engagements à LMT de 8 500 000 FCFA;

- Les immobilisations incorporelles et dépenses payables par annuité de 10 000 000 FCFA;

- L'acquisition des terrains de 6 000 000 FCFa;

- Autres immobilisations corporelles de 74 662 285 FCFA;

- Les agencements et aménagements de 30 500 000 FCFA;

- Les matériels et mobiliers de 60 600 000 FCFA.

La réalisation de ce budget nécessite la mobilisation de tous les acteurs et l'appui des autorités. Pour ce faire, les actions mises en œuvre au cours de l'exercice 2015 doivent s'accentuer et même s'intensifier. Il s'agit de : la lutte contre l'incivisme fiscal à travers les descentes consécutives pour le recouvrement des taxes communales; la maturation des projets; l'accentuation de la coopération décentralisée à travers la recherche des partenariats et des financements; la mise en œuvre progressive d'un plan de communication communal; l'appropriation des ressources transférées à travers les programmes étatiques, la mise en œuvre rigoureuse des projets d'investissement prioritaires et de dotation générale d'investissement.

Lors des débats, les groupes constitués de Akolla Ecka Rigobert et dames paysannes se sont étandues sur les projets sociaux, à la veille des échéances électorales

Contact Rédaction de www.Scores2000.info : +237 656845367/678894092-email :sylvaintimamo@gmail.com

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens