Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 février 2018 5 09 /02 /février /2018 18:19
C’était le 09 février dernier, en présence des autorités et de plus de 146 élèves et 20 enseignants que s’est tenue cette importante cérémonie. L’histoire racontée par les participants laisse entendre un investissement de plus de 57 millions avec la contribution des élites. Pour mieux comprendre, nous avons écouté l’allocution du donateur principal, le Dr KOLLO Basile, le vendredi 09 février 2018… «Monsieur le Sous-préfet de l’Arrondissement de Manjo ; Honorable Député à l’Assemblée Nationale ; Monsieur le Maire de la Commune de Manjo ; Monsieur le Directeur du CES Bilingue de Moumekeng ; Monsieur le Président de l’Association des Parents d’Elèves ; Chers Invités ;

C’est un réel plaisir pour moi en ce jour de prendre la parole dans l’enceinte de cet établissement et vous remercier pour vos présences et d’accomplir un devoir, celui de rétrocéder, en mon nom propre et au nom de tous ceux qui ont cru en ce projet d’établissement, les salles de classe et autres facilités mises à disposition dans l’optique de la formation de la jeunesse de notre arrondissement.

En 1994, après son décret de création, avec des amis sur Douala, nous avons mis sur pied un noyau dur, réuni la somme de 19 millions de nos francs pour construire les deux premières salles de classe. En plus, j’ai pris sur moi de payer 5 enseignants à la somme de 40 000 FCFA par mois pour faciliter la conduite des nos enfants de la première promotion au BEPC et au GCE O Level et cela pendant 5  ans. Comme vous pouvez l’imaginer, grâce a mon effort individuel, j’ai contribué a ajouté une salle de classe tous les ans.

Pendant l’année-scolaire 1996-1997, j’ai pris conscience de la difficulté des enseignants des écoles normales et des universités en hébergement et pour résoudre la question de l’absentéisme récurent, a pourvu l’établissement de 13 chambres avec lit et matelas, y compris un réfectoire.

Mais les efforts de la poursuite de la construction de ces bâtiments ont été freinés par des batailles fratricides entre les élites du Canton. Ce qui explique le coup d’arrêt observé en 2003. De 2003 au 02 décembre 2017, mon implication s’est concentrée uniquement sur le software, c'est-à-dire en appui à l’Association des Parents d’Elèves dans la distribution des prix aux meilleurs élèves. Soit une dépense moyenne d’environ un million par an.

Lors de ma tournée de prise de contact de Monsieur FOMO MONDO Fabrice, nouveau Sous-préfet de l’Arrondissement de Manjo et les encouragements de Mme KOLLO Gisèle, nous avons solennellement pris l’engagement d’achever le projet d’établissement et sur cet élan, j’ai pris contact avec l’honorable EPOUBE Lydienne qui s’est montrée favorable, en reconnaissance de ce que Mouamenam a fait pour sa carrière politique.

Les travaux récents comprenaient principalement le dallage, la menuiserie, la réfection de la toiture endommagée, la peinture pour un coût global de 4 millions et demi. L’honorable EPOUBE Lydienne a injecté un appui conséquent de 1 400 000 FCFA, l’honorable SIME Pierre, son colistier a apporté une double benne de sable et une somme de 110 000 FCFA pour l’achat de 20 sacs de ciments et les frais de transport de Manjo au site. Nous saisissons cette occasion pour les en remercier solennellement et publiquement. Je n’oublierai pas la Société Anonyme des Brasseries du Cameroun qui nous appui régulièrement lors des distributions de prix aux élèves par la sonorisation et la distribution des rafraichissements.

A la première phase dite de reprise en main, nous tenons une fois de plus à remercier tous ceux et celles qui de près ou de loin nous ont accompagné, même par leur prière pour l’avancement de ce projet, particulièrement Monsieur le Sous–préfet de l’arrondissement de Manjo et qui est venu personnellement pour cette cérémonie de rétrocession.

Il faut relever pour la postérité que C’est encore Mme EPOUBE Lydienne qui en 1994 comme présidente de l’AFEM avait donné 50 table-bancs à cet établissement et je lui passe la parole pour nous dire elle-même ce qu’elle apporte de plus à ses enfants…

L’honorable EPOUBE Lydienne et moi-même  vous montrons la voix sur ce que notre Champion, le Président Paul Biya attend que nous fassions à la base. Nous le faisons si bien et comme qui dit « politik na Njangui », nous attendons le vous, le moment venu, le retour de l’ascenseur pour continuer à vous apporter d’avantages…

Mesdames, Messieurs, chers parents et élèves du CES Bilingue de Moumekeng, je vous encourage à faire bon usage de ces infrastructures et ajoute que le meilleur est à venir.

Je vous remercie pour votre aimable attention...

Dr KOLLO Basile». Prenant la parole, l’Honorable EPOUBE MINONO Lydienne a présenté son apport supplémentaire de 30 tables-bancs, des machettes, des pulvérisateurs et une enveloppe de 150 000 FCFA remis au Directeur pour encourager les enseignants. Pas loin de ce CES qui aspire à être un Lycée Bilingue agricole dès la prochaine rentrée scolaire, se trouve un centre de santé équipé.

Contact Rédaction : +237 663956404 / 699451920/ 678894092

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens