Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mai 2018 2 08 /05 /mai /2018 19:52

M. GALIM NGONG Irénée, le Préfet du Département du Moungo a tenu les mercredi 02 et jeudi 03 Mai 2018 respectivement au cercle municipal et dans la salle des conférences de la Préfecture de Nkongsamba, les travaux de la Réunion de Coordination Administrative (RCA)  couplée à celle du Comité de Coordination du maintien de l’Ordre et de Sécurité (CCO). Ont pris part à cette concertation, le Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Nkongsamba, les Procureurs de la République près les Tribunaux de Grande Instance du Moungo et de Première Instance de Nkongsamba, les Maires des trois (3) Arrondissements de Nkongsamba, les Sénateurs et Députés du Moungo, tous les Délégués et Chefs de Service Publics et Parapublics du Département, l’ensemble des Sous-Préfets du Moungo, les Autorités Traditionnelles et les responsables des Forces de Défense et de Sécurité.

L’on a noté que dans l’ensemble, la situation sécuritaire est sous contrôle dans le Moungo malgré l’afflux des immigrés internes suite à la crise des Régions anglophones. Les populations ayant quitté les villes et villages anglophones de la Région du Sud-Ouest voisine et ayant pris l’option de se réfugier dans le Moungo, sont bien accueillies par leurs frères et sœurs de ce Département sous l’encadrement de l’Administration.

Sur un tout autre plan, les Forces de Défense et de Sécurité ont veillé sur les populations et surtout sur leurs activités pendant les fêtes de fin d’année et ce jusqu’à date. Le Préfet du Département du Moungo dira à cet effet que tout est mis en œuvre pour que les populations vaquent sereinement et paisiblement à leurs activités tout au long de cette année 2018.

La Réunion de Coordination Administrative a permis aux différents Délégués Départementaux et autres Responsables des Services Publics et parapublics d’exposer les grandes lignes de leurs activités au cours du dernier semestre.

A tous ces « représentants des segments sectoriels de l’Etat qui ont l’immense responsabilité d’exécuter au quotidien les projets gouvernementaux et par ricochet d’apporter des réponses appropriées aux attentes des citoyens », M. NGALIM NGONG Irénée leur a rappelé que « ces assises visent une meilleure coordination des services publics afin de les rendre plus efficaces, plus opérationnels, plus dynamiques, plus visibles sur le terrain. »

Les Délégués et Chefs de Service Départementaux ont également été invités à «  devenir la belle vitrine, l’éclatant miroir de cette administration proche du citoyen, utile et serviable, disponible aux usagers. » Pour ce faire, ils devront devenir des hommes de terrain qui travaillent inlassablement à bien exécuter tous les programmes et projets gouvernementaux.

Au regard des grandes échéances électorales devant se dérouler au cours de l’année courante, le Préfet du Moungo a souhaité que l’arène soit pacifié par les acteurs du jeu politique de ce Département. L’objectif étant d’éviter les situations regrettables et désagréables enregistrées en 2013.

Au sujet de « la vulnérabilité grandissante de nos us et coutumes, Dr GALIM NGONG Irénée a martelé que « la désignation des chefs traditionnels ne doit pas se transformer dans le Moungo en une pathologie incurable pour l’Administration. » L’Autorité Administrative ne saurait se transformer en un juge des conflits traditionnels et coutumiers alors que son rôle se limite à valider les choix des notables et de les officialiser.

Autre sujet abordé : les conflits fonciers. A ce propos, l’Administration foncière a été appelé à rester légaliste, objective et professionnelle dans le règlement des conflits fonciers.

La léthargie sur le plan économique du Département du Moungo  a également été abordée. Dans l’optique de refaire du Chef-lieu du Moungo, la troisième ville du Cameroun au regard de son fort potentiel en matière agricole et son sol fertile, le Préfet GALIM NGONG Irénée a rappelé à l’auditoire qu’une première réponse a déjà été donnée par le Gouvernement de la République à travers la relance des deux filières du café et de la banane. Les populations du Moungo devront « produire plus pour manger plus. »

En ce qui concerne le défi de la décentralisation, les exécutifs communaux ont été appelés à transformer les immenses ressources humaines, naturelles et financières en solutions pertinentes aux problèmes des populations. Les Maires venant encore de bénéficier de la haute confiance du Chef de l’Etat à travers la création du Ministère de la Décentralisation et du Développement local, ils devront être plus présent sur le terrain, renforcer le suivi des projets et éviter toute forclusion. Dans ce tableau d’obligations, la maitrise des effectifs de leurs personnels et l’augmentation des ressources propres entres autres.

Aux termes des échanges, les différents responsables Départementaux ont reçu pour consignes de travailler pour un meilleur accès des populations aux services de base, un meilleur suivi des projets d’infrastructures, une mobilisation permanente des recettes fiscales et douanières mais surtout une administration de proximité, d’efficacité et de performance. Le Préfet du Moungo a insisté sur le fait que tout doit être fait dans ce Département à forte tonalité économique pour assainir davantage le climat des affaires.

Contact Rédaction de www.Scores2000.info : +237 656845367/678894092-email :sylvaintimamo@gmail.com

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens