Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mai 2019 7 12 /05 /mai /2019 11:33

HISTOIRE DE L'ÉVOLUTION DE LA COMMUNE À #NKONGSAMBA (2ieme partie)

L'année 1955 fait tâche dans l'histoire communale au Cameroun du fait de la promulgation de la loi organique N 55/1489 du 18 novembre 1955 relative à la réorganisation municipale en Afrique Occidentale française, en Afrique équatoriale Française, au Togo, à Madagascar et au Cameroun.

Dans l'esprit de cette loi sont créées des communes de plein exercice ( CPE). L'article 2 stipule que "ne peuvent être constituées en communes de plein exercice que les localités ayant un développement suffisant pour qu'elles puissent disposer des ressources propres, nécessaires à l'équilibre de leurs budgets".
En 1955, seules trois villes camerounaise répondaient à cet impératif : Douala, Yaoundé et Nkongsamba. Dans la structuration de ces nouvelles communes, les personnes responsables de la gestion ( maire et conseil municipal) ne sont plus nommés mais élus au sein du conseil. Cependant, il faut attendre 1956 pour voir enfin émerger un exécutif élu. Il en sera ainsi jusqu'en 1967.
Liste des maires s'étant succédé à la tête de la commune de plein exercice de #Nkongsamba entre 1956 et 1967:
- Kemajou Daniel (18 novembre 1956- 2 juillet 1960)
- Nkeng Peh Bruno ( 15 juillet 1960- 9 février 1961)
- Ngambo Maurice ( 9 février 1961- 1er Mars 1967).

Une observation se dégage des noms mis en exergue. Seuls deux maires élus ont été a la tête de la mairie de plein exercice de #Nkongsamba . Le premier à savoir Daniel Kemajou n'ayant pas achevé son mandat car ayant suspendu par le ministre de l'intérieur ( Njoya Arouna) sur le motif qu'il avait fait l'objet d'un avis de poursuite répressive. D'où la délégation spéciale effectué par le le préfet Nkeng Peh Bruno pendant quelques mois le temps d'organiser les élections qui devaient sourire à Maurice Ngambo.

Contact rédaction : +237 678894092/656845367

Bachelet se félicite de la volonté du Cameroun de coopérer pour faire face aux crises des droits de l'homme

GENÈVE (6 mai 2019) - Après une visite au Cameroun, la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Michelle Bachelet, s'est félicitée de la volonté du gouvernement de collaborer avec le Bureau des droits de l'homme des Nations Unies et le reste des Nations Unies les principales crises humanitaires et des droits de l'homme causées par les graves troubles et violences qui se produisent dans l'ouest et le nord du pays.

«Je pense qu’il existe une possibilité, même si elle est courte, d’arrêter les crises qui ont entraîné des centaines de milliers de personnes déplacées, ainsi que les meurtres et les violations brutales des droits humains et les exactions qui affectent les régions septentrionale et occidentale. régions du pays », a déclaré Bachelet. «Mais il ne sera pas facile de remédier à ces situations. Il faudra des mesures importantes de la part du gouvernement et un soutien substantiel et soutenu de la communauté internationale - y compris de nous à l'ONU. "

«Les défis sont immenses et la situation impliquant une dizaine de mouvements séparatistes ou plus dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest risque de devenir complètement incontrôlable si des mesures sérieuses ne sont pas prises pour réduire les tensions et rétablir la confiance. De l’avis général, il faut aussi s’attaquer aux causes profondes et aux griefs sous-jacents si l’on veut rétablir la stabilité à long terme dans un pays qui était jusqu’il ya quelques années encore l’un des plus sédentaires et des plus pacifiques de la région. ”

Le chef des droits de l'homme des Nations Unies a noté que le gouvernement faisait également face à d'autres défis majeurs, notamment les incursions transfrontalières de groupes armés et d'organisations criminelles le long de sa frontière orientale avec la République centrafricaine. Parallèlement, dans le nord du pays, les forces armées luttent pour

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens