Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juillet 2019 3 24 /07 /juillet /2019 15:01

IL Y À UN AN, JE DISAIS À MES FRÈRES DE LUTTE DE NE PAS FAIRE DES AVENTURES INDIVIDUELLES ET SOLITAIRES POUR ENVISAGER DE VAINCRE LE RÉGIME DU PRÉSIDENT BIYA.
LISEZ CE QUE JE LEUR DISAIS QUAND QUELQUES ESPRITS ÉGARÉS, CEUX QUI SONT EMBARQUÉS DANS LE CULTE DE LA PERSONNE, NE SACHANT PLUS COMMENT ME CONTREDIRE, N'AVAIENT PLUS QU'UNE SEULE CHOSE À ME DEMANDER : ELIMBI TU ES DE QUEL PARTI?
D'AUTRES ME DEMANDAIENT DE CRÉER MON PARTI POLITIQUE , AUJOURD'HUI ENCORE CES ESPRITS PRIMAIRES ME LE DEMANDENT ENCORE, COMME SI LES 300 PARTIS POLITIQUES QUE LES ÉGOÏSTES DE TOUTES SORTES, LES AFFAIRISTES SANS VERGOGNE, ONT CRÉÉS NE SUFFISENT PAS POUR ORGANISER LES ÉCHECS À RÉPÉTITION DE L'OPPOSITION: IL SEMBLE QU'IL Y A DES POLITICIENS CAMEROUNAIS QUI NE SE FATIGUENT PAS DE DISTRAIRE LE PEUPLE DU CHANGEMENT POUR LE CONDUIRE INEXORABLEMENT VERS LES 17 ÈME ET 18 ÈME ÉCHECS.

 

À L'OCCASION DE L'ANNIVERSAIRE DE LA LUTTE POUR FAIRE TRIOMPHER LA STRATÉGIE ÉLECTORALE D'UNION DE L'OPPOSITION, LISEZ CE QU'IL Y A UN AN JE DISAIS À QUELQU'UN QUI VOULAIT QUE JE CRÉE UN PARTI POLITIQUE.
IL Y A UN AN JE PARLAIS DE CANDIDAT DE LARGE CONSENSUS,
AUJOURD'HUI JE PARLE DE LISTES D'UNION, LISTES KAWTAL À METTRE EN PLACE POUR GAGNER ENSEMBLE AUX ÉLÉCTIONS LÉGISLATIVES ET MUNICIPALES POUR GOUVERNER ENSEMBLE ET FAIRE NOUS-MÊME LA RÉFORME DU CODE ÉLECTORAL, LA RÉFORME DE LA CONSTITUTION, LA RÉFORME DES COMMUNAUTÉS URBAINES, LA RÉFORME DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL.

LISEZ VOUS-MÊME ET N'OUBLIEZ PAS QUE LES MÊMES CAUSES PRODUISENT LES !!!

« VOICI CE QUE DIT GHIS SONHGONG!
" Mr Elimby est un homme de situation. Vous gagnerez à créer votre parti et présenter un plan d'action à l'intérêt des concitoyens."
Voici ce que je lui ai répondu :

Merci mon frère Ghis!

Voilà le genre d'invite qui donne la grosse tête à des aventuriers politiques dont l'incurie est la menace la plus grave pour ce pays. Un pays très malade, un pays dont l'intégrité physique est menacée, un pays dont l'unité difficilement édifiée est fortement compromise, un pays en délitement moral, un pays à l'économie délabrée et dont la résurgence des identités ethniques ruine le rêve de la formation d'une nation solidaire .
NON ! NON GHIS ton propos est très flatteur! Mais c'est
NON ET NON ET NON.

Ghis Sonhgong mon intelligence et mon esprit me disent de ne rien faire qui nuise au Cameroun. La prolifération des partis politiques sans spécificité a beaucoup nuit à la démocratie camerounaise. Moi je peux travailler avec d'autres camerounais, je peux me mettre sous l'autorité d'autres camerounais, je peux ajouter mon énergie à celle des autres, je ne veux pas perdre avec les autres, je veux perdre seul et gagner avec les autres. C'est au nom de tout ceci que je crois aux vertus de l'unité d'action, à la force de l'Union, à la supériorité stratégique du combat en meute sur l'aventure individuelle, comme les hyènes quand il faut vaincre le lion ; jamais une hyène ne va attaquer seule un lion: chaque hyène sait par instinct qu'elle est faible pour vaincre un lion mais par instinct chaque hyène sait qu'en meute elles vont vaincre le lion en lui livrant un combat organisé, fait d'attaques synchronisées.
Les hyènes sont-elles devenues plus intelligentes que nous les humains?
l'UPC, l'UDC, le SDF, le MP, le MRC et tous les autres partis de l'opposition non gouvernementale ont un dénominateur commun et tout nouveau parti qui se voudra de l'opposition non gouvernementale, s'ajoutera à ce dénominateur pour le rendre encore plus commun.
Tous ces partis veulent:
1- une révision de la constitution dans sons article 6-1et 2 pour que le président soit obligatoirement élu à la majorité absolue des suffrages exprimés et pour limiter le nombre de mandats présidentiels afin que pays le jouisse des bienfaits de l'Alternance politique.
Soumettre ce projet au référendum
2- Une révision du code électoral pour:
A- modifier l'article 116- 2 et 3 à l'effet de limiter le nombre de mandats présidentiels et instaurer une élection présidentielle à deux tours.
B- modifier l'article 100-2 pour instaurer dans tous les scrutins le bulletin unique pour garantir le secret du vote
C- modifier l'article 115-3 afin que tous les exemplaires du PV de la commission locale de vote aient la même valeur judiciaire.
D- modifier les articles 151, 171 et 217 qui empêchent la formation des listes de candidatures panachées
3- vaincre le régime Biya-Rdpc qui empêche la mise en œuvre de ces reformes.
Voilà le dénominateur commun qui fonde les efforts de promotion d'un travail en commun que nous imposent les faiblesses structurelles de nos partis politiques ; un travail en commun qui ne s'accommode pas des candidatures farfelues, ni de la prolifération d'initiatives pensées pour disposer de fond de commerce politique, ni d'actions intempestives conçues dans des projets solitaires, mises en œuvre sans coordination et sans synchronisation.
Au nom de ce dénominateur commun,
A cause de nos faiblesses individuelles qui n'autorisent plus personne dans l'opposition à envisager de vaincre seul le régime Biya-Rdpc, un régime redoutable, d'une inertie que les illuminés n'imaginent pas en raison d'une lecture simpliste des réalités politiques qu'ils ont longtemps choisies de contempler,
Au nom du Cameroun qui n'est pas un jouet auquel chacun peut chacun infliger un destin hasardeux,
Au nom du Cameroun qui n'appartient pas à une tranche d'âge dont on doit comprendre les frustrations, l'efficacité du combat pour un nouvel ordre politique réside dans une voie unique; celle de la mutualisation de nos ressources humaines dans une plateforme d'union de l'opposition ouverte à toutes les ambitions, à toutes les tranches d'âge, riche de sa diversité ethnique. C'est par cette stratégie et rien d'autre que l'opposition opposera au régime Biya-Rdpc, un candidat de large consensus qui jouira du soutien des autres partis de l'opposition et tirera le meilleur parti des acteurs aguerris au combat, acteurs éprouvés par de longues années de militanstisme et disponibles en grand nombre. Ces gens dont la loyauté envers leurs partis d'attache, profitera au candidat de l'Union bien plus que le fanatisme d'un groupuscule de personnes non éprouvées dont le seul vecteur de ralliement est l'appartenance à une même tranche d'âge.»

Voilà ce que j'ai dit à quelqu'un qui me demandait de venir embrouiller davantage le champ politique camerounais en créant le 300 énième parti politique.
J'ai refusé de créer le 300 énième parti politique parce que je crois que la prolifération des partis politiques n'apporte rien à la recherche de la victoire électorale sur le régime du président BIYA.
J'ai refusé d'ajouter aux aventures individuelles, solitaires et tribalistes qui condamnent l'opposition aux échecs à répétition, une nouvelle aventure individuelle, solitaire et tribaliste qui viendra favoriser les 17 ème et 18 ème échecs.
J'ai refusé parce que je crois aux bienfaits de la lutte synchronisée, organisée pour faire gagner tous ceux qui croient que C'EST L'UNION QUI FERA NOTRE FORCE AUX ÉLÉCTIONS LÉGISLATIVES ET MUNICIPALES À VENIR.
JE VOUDRAI DIRE MA SINCÈRE GRATITUDE À LA DIZAINE D'ACTEURS POLITIQUES QUI ONT L'INTIME CONVICTION QUE C'EST L'UNION QUI FERA NOTRE FORCE DANS CES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES ET MUNICIPALES QUI S'ANNONCENT, EUX QUI SONT VENUS METTRE LEURS MAINS DANS LE CAMBOUIS POUR STRUTURER UNE STRATÉGIE ÉLECTORALE D'UNION QUE NOUS AVONS DÉNOMMÉE PLATEFORME KAWTAL.

CHERS PROMOTEURS DE LA STRATÉGIE ÉLECTORALE D'UNION, la mission que nous nous sommes donnée est difficile et sera d'autant plus difficile qu'elle vise à proposer aux partis politiques de l'opposition une stratégie électorale qui contraste avec les ambitions légitimes des organisations politiques qui aspirent chacune à prendre le pouvoir pour elle-même et par elle-même. Nous, nous avons choisi de proposer aux partis politiques qui se réclament du PEUPLE DU CHANGEMENT, de se mettre ensemble pour prendre le pouvoir ENSEMBLE pour le PEUPLE DU CHANGEMENT.
Nous leurs proposons de se mettre ensemble dans des listes de consensus, les listes KAWTAL pour faire gagner le PEUPLE DU CHANGEMENT.
Nous proposons aux partis politiques de l'opposition de s'organiser de manière à avoir devant chaque liste du RDPC, UNE SEULE LISTE DE L'OPPOSITION : LA LISTE KAWTAL.
Nous voulons que dans chaque circonscription électorale, il y ait un duel LISTE RDPC # UNE LISTE DE L'OPPOSITION UNIE.

Le travail de constitution des listes KAWTAL à commencé :

* Pour cela nous demandons à ceux qui calculent l'argent que les aventures individuelles et solitaires peuvent rapporter à leur parti politique, de ne pas rejoindre la stratégie électorale d'union.
Nous demandons aux hommes d'affaires venus se faire de l'argent en politique de ne pas envisager de rejoindre la plateforme KAWTAL car la stratégie KAWTAL est une logique de partage de la victoire.

* Vous voulez gagner seul?
Personne ne vous veut dans KAWTAL !

* Vous êtes prêt à gagner en faisant gagner les autres pour gérer ensemble cette victoire ? C'EST à vous que la PLATEFORME KAWTAL est proposée.

* Vous pensez que l'opposition doit organiser une insurrection pour évincer le régime du président BIYA ? KAWTAL ce n'est pas pour vous.
KAWTAL c'est pour ceux qui posent le principe que: «il est possible de prendre le pouvoir par les élections malgré les imperfections du code électoral»

* Vous voulez souiller le pays en vous livrant à une sauvagerie indescriptible pour soi-disant renverser le régime du président BIYA ?
Vous n'avez pas de place dans la plateforme KAWTAL qui combattra tous ceux qui promeuvent la culture de la sédition.
La stratégie électorale dénommée PLATEFORME KAWTAL est proposée à ceux qui veulent prendre le contrôle du gouvernement par les élections législatives et municipales qu'il nous faut gagner démocratiquement car KAWTAL est proposée à ceux qui croient que ce sont les élections qui sont le mode d'accession au pouvoir le plus contrôlable et donc le plus sûr.
* Vous vous battez pour être LE LEADER DE OPPOSITION ?
Vous n'avez pas votre place dans cette stratégie électorale qui considère que l'objectif est unique : évincer le régime du président BIYA et non classer les opposants.

L'HEURE EST DONC AUX CANDIDATURES À EXPRIMER.
NOUS ENCOURAGEONS LES CAMEROUNAIS QUI VEULENT ÉVINCER LE RÉGIME DU PRÉSIDENT BIYA À SE PORTER EUX-MÊMES CANDIDATS AUX ÉLÉCTIONS LÉGISLATIVES OU/ET AUX ÉLÉCTIONS MUNICIPALES , ENVISAGER VOUS-MÊMES DE VENIR À L'ASSEMBLÉE NATIONALE REPRÉSENTER LA NATION EN LIEUX ET PLACES DES MAUVAIS DÉPUTÉS QUE VOUS CRITIQUEZ.
VENEZ VOUS-MÊMES PRENDRE LES PLACES DES CONSEILLERS MUNICIPAUX POUR ADMINISTRER VOS COMMUNES, POUR ADMINISTRER VOS COMMUNAUTÈS URBAINES.
NE PERDEZ PAS DE TEMPS DANS DES DISCUSSIONS STÉRILES CONCERNANT LE PARTI POLITIQUE DE ELIMBI. ELIMBI LOBE lui-même travaille à constituer une liste KAWTAL pour les élections municipales à DOUALA 1 et une liste KAWTAL aux législatives. Elimbi comme tous les candidats des listes KAWTAL seront investis par les partis politiques qui sont membres de cette stratégie électorale d'union dénommée PLATEFORME KAWTAL. Que nous soyons investis par le parti des fourmis ou par le parti des hippopotames la force des candidats KAWTAL résidera dans leurs capacités à se donner la main pour constituer des listes de candidats qui transcendent les clivages politiques, ethniques , des listes qui respectent le principe constitutionnel de préservation des droits des populations autochtones pour conjurer à jamais le spectre de la marginalisation qui nous donne en ce moment LÀ CRISE ANGLOPHONE.
Ce qui est important est que les candidats KAWTAL soient minutieusement choisis pour être des acteurs politiques d'expérience connaissant les rouages de la vie publique, les mécanismes de fonctionnement des institutions publiques pour pouvoir faire réussir la décentralisation en devenant des maires qui réussissent à faire fonctionner l'État central au profit de leur commune.
Le parti de Elimbi n'est pas l'enjeu sauf pour les légions d'imbéciles à qui les réseaux sociaux ont donné la parole pour exprimer leurs orientations ethnofascistes. L'enjeu c'est la constitution des listes de candidats qui redonnent aux camerounais le sentiment d'avoir une assemblée nationale à la hauteur des missions de contrôle de l'action gouvernementale.
L'enjeu est de constituer des listes de candidats qui prouvent aux camerounais que les acteurs politiques de la génération KAWTAL sont des véritables agents de l'INTEGRATION NATIONALE.

EXPRIMEZ DONC VOTRE INTENTION D'ÊTRE CANDIDAT, les promoteurs de la PLATEFORME KAWTAL se chargerons de vous mettre en contact utile.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens