Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 octobre 2019 5 25 /10 /octobre /2019 13:01

La troisième session du Comité Départemental de Suivi de l'exécution physico-financière du Budget d'Investissement Public (BIP) pour le Moungo rendue au troisième trimestre de l'exercice 2019, tenue le 10 octobre passé à la salle des actes de la Commune d'Arrondissement de Nkongsamba 1er, a délivré, par la voix du Délégué départemental du Ministère de l'Economie du plan et de l'Aménagement du Territoire (MINEPAT), Adalbert NYALEVE, ses conclusions avec en indicateur de performance majeur, le taux de réalisation physique des projets, prouvant que les exécutifs municipaux ont adressé effectivement des problèmes affectant les populations communales, a seulement 34,49%.

Un pourcentage déjà très peu reluisant mais encore en baisse par rapport à l'exercice précédent, qui était à la même période à 41,49%. La messe semble donc déjà dite, au regard de l'arrêt par les Services des Finances et du Trésor Public des visas budgétaires sur les contrats pour le 15 octobre passé et la fin des engagements pour le 15 novembre prochain.

Il est juste de relever que ce minimum de résultat est en grande partie l’œuvre de certains maires alertes qui ne font l'économie d'aucun moyen pour répondre aux préoccupations de leurs citoyens. Ce podium des bâtisseurs municipaux du département du Moungo, en cette exercice 2019, est présidé par Thomas WANDJI (71,48%), Maire RDPC de la Commune d'Arrondissement de Nkongsamba 2ème, suivi en deuxième rang par Sa Majesté Frédéric NGUIME EKOLLO (66,68%), Maire RDPC de la Commune d'Arrondissement de Dibombari et en troisième position, par El Hadj OUMAROU (62,85%), Maire RDPC de la Commune d'Arrondissement de Nkongsamba 1er.

Des performances malheureusement siphonnées par d'autres gestionnaires de crédit, qui brillent par une incapacité notoire à diligenter la bonne exécution de la commande publique, devenant pour certains, esclaves de leurs choix de prestataires qui, pour la plupart, ne semblent disposer très souvent d'une bonne assiette financière pour livrer les projets à temps. Il constitue pour cette exercice 2019, le trio de la fainéantise municipale pour le Moungo en tête duquel trône en première position, LEMBE MBAPPE (2,45%), maire RDPC de la Commune d'Arrondissement de Mbanga , suit en deuxième position, Jean Pierre KAHACK (13,50%), maire SDF de la Commune de Njombe-Penja en troisième position, Elise-Henriette ESSAME (13,91%), Maire RDPC de la Commune d'Arrondissement de Nkongsamba 3ème, qui ferme la marche.

S'il faut saluer les efforts que quelques exceptions parmi les magistrats municipaux font pour se rapprocher des 100% de réalisations attendues, il est malheureusement regrettable de constater que d'autres, pour diverses raisons, en fin d'exercice, auront encore à leur actif, plusieurs projets BIP non exécutés aux grands malheurs des populations locales tellement nécessiteuses.

Diderot E.DOPNA/Correspondant Agence Moungo Presse en Nkongsamba

Contact rédaction de Scores2000 : +237 677861194/655421540/678894092/669469666

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens