Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 février 2020 3 19 /02 /février /2020 10:52

Alors que le peuple camerounais s’accorde à reconnaître que le choix porté sur l’ancien maire de la commune de Bagangté par le Président Paul Biya est judicieux et stratégique, les populations du Moungo  et singulièrement celle de Nkongsamba se posent la question sur les ambitions de Ketcha Courtès. En effet en visite dans la ville de Nkongsamba en  avril 2019, elle avait touché du doigt les réalités du terrain qui n’étaient  pas reluisantes  avec la situation moribonde  de la voirie urbaine de la ville de Nkongsamba avec de nombreux projets qui piétinaient; en se déployant sur le terrain,  la ministre avait alors constaté avec regret de nombreux dysfonctionnements, allant  de la réfection approximative des voies d’accès dans la ville au ramassage des ordures, en passant par la qualité des ouvrages et  l’abandon des chantiers par les entreprises adjudicataires.

A cet effet , la MINHDU en se  préoccupant de ce comportement belliqueux de certains acteurs ,avait  invité les uns et les autres  à prendre leurs  responsabilités…toute chose qui avait amené la MINHDU à tenir une rencontre avec ces acteurs notamment les établissements  MEL, BETAS AS ou EDHA en présence de certains maîtres d’ouvrages  notamment les maires qui restaient complaisants malgré le tort à eux causé par ces prestataires véreux. Un an bientôt après, c’est la désolation, rien n’a été fait jusqu’ici… certaines entreprises  ont mobilisé le personnel sur le terrain au lendemain de se passage et depuis plus rien…pourtant  la date butoir à eux donné par la MINHDU a expiré depuis belle lurette, et à ce jour, la ville de Nkongsamba présente un visage hideux, lugubre avec des ouvrages de piètre qualité, des routes impraticables çà et là malgré la volonté de certains magistrats municipaux à l’instar de El Hadj Oumarou à sauver les meubles. On peut donc aisément comprendre que le statut de ‘’no man’s land ‘’donné au département du Moungo n’est pas un hasard. Où est donc passé la MINHDU depuis lors… se demandent les populations désemparées par ce triste sort réservé à la ville de Nkongsamba à la veille des élections municipales et législatives? Rallier les différents quartiers de la ville est désormais quasi-impossible  et on se demande à quand la fin de la récréation. On se souvient qu’en 2015,un constat amer d’un taux de réalisation nul avait été évoqué, et près de 200 projets BIP,PNDP,PIP, Communaux et autres inscrits cette année là dans le département du Moungo piétinaient ,plusieurs chantiers étaient abandonnés, et, à  cause de cette lenteur, plus de 100 marchés avaient été livrés mais jugés non conformes par la Brigade de contrôle, une dizaine abandonnés et plusieurs résiliés ou restés sans adjudicataire. Un an auparavant, c’est plus de 150 millions qui étaient perdu pour les mêmes raisons…Rien ne présage que l’année 2020 sera différente au regard du bilan dressé lors de la réunion départementale du comité de suivi participatif du BIP qui a affiché un taux de réalisation physique de 65.65% et financière de 39.90 avec près de 25 projets abandonnés dans les communes...Toute chose qui ne reste pas  sans conséquence sur le bien-être des populations bénéficiaires de ces localités ;d’ailleurs l’absence des chefs traditionnels et des magistrats municipaux dans les cadres de concertations est  un signe que le vers est désormais dans le fruit.                                               

Paul Fouté Fotso/Elite Magazine

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens