Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 février 2020 6 01 /02 /février /2020 06:53

C’est à la faveur du point de presse organisé ce 28 janvier 2020  à la résidence du président du Mouvement pour la Démocratie et le Progrès Paul Alain Eboua à Nkongsamba entouré des cadres du MDP que celui-ci a éclairé l’opinion sur l’engagement de son parti par rapport à leur participation au double scrutin municipales et législatives du 09 février 2020.

En invitant ses camarades et l’ensembles des électeurs à participer massivement à ce match, il a insisté sur la responsabilité, l’engagement et le patriotisme de chaque citoyen ,car pour Paul Alain Eboua, le changement est possible c’est pourquoi le MDP fonde son programme sur 5 engagements fondamentaux adossés sur la vision d’un Cameroun moderne  qui se traduit par la promotion de la participation citoyenne, du développement économique, du développement sanitaire et social, du développement éducatif, sportif et culturel et la promotion de la bonne gouvernance et de l’éthique et dont le nouveau code sur les CTD est la boussole. Répondant à la presse, il n’a pas manqué de repréciser la position du MDP par rapport  à la crise  qui secoue les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, car pour le MDP « la décentralisation doit se mettre véritablement en marche avec des élus reconnus par les populations ». Ce temps d’échanges et de communion très riche a été aussi l’occasion de présenter les différents candidats et permettre aux responsables locaux du  parti venus de tous les coins de retirer le matériel électoral et autres documents stratégiques. Notons que pour ces élections du  09 février 2020, le MDP affiche 5 listes pour les municipales dans les communes de Dibombari, Bonaléa, Melong, Nkongsamba1er et Nkongsamba 3e et une liste aux législatives conduite par Paul Alain Eboua ; et au regard du programme et des hommes présentés, nul doute que le MDP donnera du fil à retordre à ses adversaires. Cette sortie médiatique du président Paul Alain Eboua fait suite à une autre précédemment tenue à Douala pour les mêmes raisons quelques jours auparavant et ouvre ainsi le bal des hostilités sur le terrain.

Paul Fouté Fotso/Elite Magazine

.............................................................

Opinion/Election Municipale dans le Littoral camerounais : Un combat titanesque dans l'arrondissement de Nkongsamba1er

Généralement, au Cameroun, nous commençons les grandes batailles électorales par le renouvellement des organes de base, ou du moins par ce qui est connu comme primaire dans l’optique de sélectionner les meilleurs candidats à proposer aux électeurs. Le programme des candidats se confondant toujours avec celui du parti. Les élections dans les municipalités, des députés à l’Assemblée Nationale, des sénateurs, et enfin du Président de la République. Cette fois, le maitre du jeu politique, le grand-père, ne le pas voulu ainsi. Il y a eu renversement de calendrier qui voudrait que l'on commence par le sommet pour revenir à la base. C'est d’ailleurs ce qui expliquerait les contestations survenues à la suite des élections présidentielles du 07 octobre dernier... Il s'agit maintenant de l'évangile selon Saint Paul qui nous renvoie au combat titanesque de David contre Goliath dans l'arrondissement de Nkongsamba1er.

S'agissant des deux protagonistes de ce cas atypique, l'un (Candidat du Rdpc, maire sortant) mettant sur pied la « machine de la fraude » (achat de conscience, importation massive des votants venant de Douala, Yaoundé, Bafoussam, Garoua, Ngaoundéré, Djamena, etc), l'autre mettant sur la sellette des stratégies permettant au parti MDP (Mouvement pour la Démocratie et le Progès) de faire son petit bonhomme de chemin. Les deux personnalités n'ayant pas le même esprit et vibrant en opposition de phase comme l'atteste la physique.

Le Maire sortant (Goliath) et le Maire entrant (David)

Monsieur Timamo Sylvain (David), je vous le rappelle est un génie, un exemple de probité morale, un homme incorruptible qui depuis 2013 tente de démontrer qu'une alternance est possible. Né à Nkongsamba, il fit ses études primaires à l'école Catholique Saint Jean-Baptiste de de Mbaressoumtou, au Collège Sainte Jeanne d'Arc où il obtint son brevet en classe de 4ème, puis au Collège Lélé et au Lycée du Manengouba. Doué, rigoureux et amoureux du travail bien fait. Il s'en ira ainsi jusqu'à l'Université de Douala, puis à  l'ITI et bénéficiera de plusieurs stages de formation à l'étranger (France et Anglettre).

Selon l'histoire biblique, le maire entrant (David) n'aura à son actif qu'une fronde et un seul caillou pour terrasser le maire sortant (Goliath). C'est ainsi qu'en un temps et trois mouvements, l'"acheteur de conscience" s'en ira aux pays des oubliettes, fauché dans son parcours par un caillou en plein front. Le baobab humain à l'issue de son choc rendra l'âme politique quelques temps après et permettra un fonctionnement harmonieux des services publics et des communautés à Nkongsamba.

"L'importateur des votants de la diaspora" par sa mort administrative de la municipalité mettra fin à un système de gérontocratie, de mensonge et de démagogie. Le peuple de Nkongsamba 1er se divisera en deux : les sardinards versant les larmes de crocodile, regrettant à la fois leurs bouts de pain, des bierettes et quelques billets de deux mille francs. Les tontinards eux seront fiers d'avoir réussi à mettre l'intouchable maire (Goliath) de Nkongsamba 1er sur le tapis politique d'un autre côté.

Ekelko, le plus vaste quartier de Nkongsamba 1er, se verra désormais doté de quelques bornes fontaines et quelques lampadaires pour éclairer mieux les mamans et vieillards pour ne citer que ces deux cas. Mbaressoumtou stade sortira de l’insécurité, de la promiscuité bestiale des conditions de résidence avec sa montagne d'ordures du Stade mythique de football. Les grandes zones d'Ekambeng, de Mboul et Enguengue se verront éclairés par l'énergie solaire avec des sites touristiques pour un développement participatif et inclusif. Les centres de santé verront les plateaux techniques renforcés, des médicaments à profusion, les femmes du marché C ne vendront plus leurs produits vivriers, champêtres à même le sol, les quartiers Mouambo et Eboum-Mbeng seront réorganisés avec des espaces verts et des centres commerciaux. La propreté des caniveaux sera irréprochable à EboumI…

Si en plus de 25 ans qu'aurait durée la "première gouvernance proche du pouvoir" impulsée par les vents d'Est, le quartier 8 bis n'a pas été doté des infrastructures communales adéquates et selon le besoin des populations comme l'eau, l'électricité et les infrastructures sportives et ludiques, ce n'est pas la seconde avec les mêmes personnes qui la fera surtout qu'elle a été peu disponible, peu présente et souvent très peu à l'écoute des populations. Nous aurons dorénavant un maire (David) plus jeune avec des grandes ambitions de réussir, avec au bas ventre la peur d’être jugé par les siens, ses semblables, travailleur; pour le bienêtre de tous et qui ne rêve que d'écrire, avec les membres de sa liste leurs noms dans les annales de l'histoire. Sylvain Timamo Tedjon que j'ai nommé ici David "homme qu'il faut à la place qu'il faut" ou inversement " la place qu'il faut à l'homme qu'il faut" compte sur le caillou que les électeurs vont déposer dans sa fronde. Une arme de sincérité, mais la fougue de tout un peuple qui a soif de changement, qui a soif du bien être en cette période ou les nouveaux textes sur la décentralisation vont être expérimentés.

Siéwé du Manengouba/CP

Maître Kamsu Joseph Gentil Patriarche des Huissiers de Justice de l'Afrique Centrale vient d'être élu au soir du 19 janvier 2020, Président du Conseil Supérieur des Chefs des Communautés Bamilékés du Noun (Région de l’ouest du Cameroun)...

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens