Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juin 2020 5 26 /06 /juin /2020 09:10

On est déjà tenté quelques mois seulement après sa prestation de serment et en dépit des moyens limités de cette collectivité territoriale de Nkongsamba de constater une transformation progressive de la ville, le désordre urbain jadis amplifié par les commerçants et les conducteurs de motos semble désormais un souvenir... Les Compte de gestion de l’année 2019 sont également adoptés sans trop de difficultés de la part des grands conseillers municipaux qui souvent écument les escaliers pour de nombreuses revendications.

Un tour fait dans les encablures des marchés A et B laisse découvrir une attitude nouvelle de ces acteurs économiques qui semblent avoir épousé la philosophie nouvelle impulsé par le désormais Maire de la ville Frederic Nzoki Epoh puisqu'il s'agit de lui. Le citoyen lamda commence déjà à imaginer de quoi demain sera fait, visiblement une ville chatoyante, citoyenne et attrayante ou de nombreux investisseurs et visiteurs y trouveront leurs comptes au regard des initiatives déjà impulsées ou en voie de l'être comme la plateforme des 4 CTD tenues il y a quelques jours, le cadre de concertation avec les médias qui se met en place, le congrès annoncé des filles et fils de Nkongsamba ou même les projets structurants avec la contribution de la diaspora entre autres...Les populations de la ville peuvent désormais se dire bénis au regard de la synergie d'action désormais observable entre ces différents chefs des exécutifs communaux de Nkongsamba 1,2 et 3 représentés respectivement par El Hadj Oumarou, Patrice SAMEN et Yvonne Eyidi autour du Maire de ville, toute chose qui sonne comme une invite aux populations à une cohésion maximum au-delà des considérations tribales, politiques, linguistiques et religieuses pour un NKONGSAMBA où il fera toujours bon vivre.

Le Compte Administratif de la Communauté Urbaine de Nkongsamba pour l’année budgétaire 2019 est arrêté en recettes à la somme de 438 507 726 francs et en dépenses à la somme de 393 933 733 francs Il fait ressortir un déficit budgétaire des recettes sur les dépenses illustrés par un reste à payer de 55 282 955 francs. Par rapport à l’exercice 2018, il consacre une augmentation de 119 195 916 francs. Cette exécution s’évalue en valeur relative à 60,63% en recette et à 54, 74% en dépenses.
Paul Fouté Fotso et Sylvain Timamo. -  Contact Rédaction : +237 699451920/655421540

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens