Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 septembre 2020 6 12 /09 /septembre /2020 17:35

C'est en effet le sentiment qui a animé les participants à la rencontre d'évaluation des inscriptions sur les listes électorales couplée à la préparation des imminentes élections régionales ce 3 septembre 2020 dans la salle des actes de la communauté urbaine. Présidée par le Pr Dorothy Djeuma Membre du conseil électoral, en présence des autorités administratives,traditionnelles, politiques et avec en bonne place la société civile, cette rencontre aura permis à Koulle Mbongui Chef d'agence ELECAM Moungo de présenter la situation des révisions sur les listes électorales marquée par la pandémie de la covid-19.

Si on peut regretter le faible taux d'inscrits dans cette opération démarrée en avril et clôturée le 31 août dernier,avec des frustrations et manquements comme celle évoquée par les populations du village Badjoki dans l'arrondissement de NKONGSAMBA 1er à travers leur chef; la plus grosse curiosité aura été celle relative à l'organisation des prochaines élections régionales donc l'interprétation des textes lors de ces assises a porté à confusion et laissée les participants pantois...toute chose qui pourrait être évoquer par certains acteurs pour démontrer la non maîtrise de la situation par l'organe en charge de ces élections au moment où un décret fixe désormais le nombre des représentants régionaux par département.La bataille déjà visible ça et là étant la résultante de ces incompréhensions et du vide juridique observable dans la loi électorale,tout porte à croire que le chemin sera difficile pour ELECAM. Toutefois cette bataille sera davantage marquée au regard du nombre de place limitée pour les délégués départementaux qui seront investis les uns par les partis politiques et les autres par la confrérie des autorités traditionnelles pour un total de 24 sièges pour le département du Moungo sur les 90 réservés à chaque région. En attendant le jour-j,les conseillers municipaux sous réserve de la convocation du collège électoral par le Chef de l'État, se frottent déjà les mains au regard du traitement à eux réservé par la loi en scrutant le sentier des éventuels candidats pour la conduite à tenir.
Paul Fouté F.
Correspondance particulière
CONVERGENCES AGRO

Entretien avec Sa Majesté Nkomba Epanlo Martin, président de l’Association des Chefs du Canton Baneka

Il est le président de l’Association des Chefs du Canton Baneka. Ancien Administrateur Civil à la retraite. Il reste une des têtes pensantes de la chefferie traditionnelle dans ce pays

Scores2000 : Nous avons découvert que votre candidature était proposée pour l’élection des conseillers régionaux. Est-ce dire que vous êtes désormais engagé en politique?

Sa Majesté Nkomba Martin : Ce n’est pas seulement aujourd’hui que nous œuvrons pour le développement de cette localité. Nous sommes attentifs à tout ce qui se passe.

Vous aviez été avant impliqué dans la recherche des financements pour les projets sociaux à Nongsamba. Une avancée ?

Vous faites allusions au projet avec les Brasseries. Les personnes en charges du suivi sont au travail.

Que voulez-vous atteindre avec cette entreprise particulièrement ?

Mr Sop Titcho Roger Ducadeau, Directeur Régional de la SABC était en visite de travail depuis le 21 septembre 2019 dans le Canton Baneka à Nkongsamba. Au menu des échanges, des projets sociaux, la lutte contre le chômage, la promotion des valeurs culturelles et traditionnelles. Leurs Majestés EPANDA Ebouel Henri et Nkomba Epanlo Martin appuyés du Mouankoum NDEDI EYANGO ont facilité les activités au programme. Un concert de musique avait été organisé à la place des fêtes de la cité. Il y a des choses visibles et d’autres qui se font en silence.

Est-ce que l’organisation des Chefs du Canton Banéka que vous dirigez comme président est sereine pour l’avenir de cette cité ?

Nos pairs sont dans le calme et apportent tous les conseils nécessaires à l’évolution de la cité, du Département du Moungo et du Cameroun en général. Le peuple Baneka est un peuple solidaire et accueillant. Nous sommes pour le vivre ensemble dans un espace ou les traditions et les valeurs sont respectées. J’encourage la jeunesse dynamique de Nkongsamba à regarder l’avenir avec courage.

Propos recueillis par Sylvain Timao et Mboma Richard

Contacts Rédaction de Scores2000 : +237 655421540/ +237 653842965

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens