Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 décembre 2020 4 31 /12 /décembre /2020 18:29

Le projet de budget de la CUN est équilibré en recettes et en dépenses à la somme de 818 000 000 FCFA (huit cent dix-huit millions). Après le mot d'ouverture dit par le Maire Nzoki Epoh Frédéric, le Secrétaire Général Mr Eva Mimbe a laissé entendre que 40% de ce budget est consacré à l'investissement et 60% au fonctionnement. Les dépenses sont de deux ordres: Dépenses de fonctionnement à 485 800 000 Francs et les dépenses d'investissement à 332 200 000 francs.

Sur le plan social, il est question de redéfinir le cadre de vie, d'appuyer les associations et de revoir quelques anciennes conventions. Les frais pour les inhumations au cimetière municipal proposés varient de 12 000 à 15 000frs, proches de ceux validés depuis le management du regretté Patriarche Mbamy Fochada André. Sur le plan du développement des sports, il a été réactivé l'appui à l'organisation de l'Ascension du Mont Manengouba. En principe pas grandes choses de nouveau, à part le fait que quelques contrats ont été récusés par la Commission Ekandje Eithel.

Le maire est autorisé à créer un office de tourisme à Nkongsamba, un centre de fabrication du Compost selon la lecture du rapport d’EKOMBO RAYMOND de la Commission des Grands Travaux. Le Maire Samen Patrice de la Commune de Nkongsamba2ème a proposé au sujet de la DGF lors des échanges préalables entre conseillers que chaque Commune collecte désormais tous les impôts et taxes dus par le contribuable. En dehors des CAC et des impôts liés à la péréquation, il n'y a pas beaucoup de ressources. Selon les explications du Maire Nzoki Epoh Fredric, les recettes propres seraient d’environ 3 millions pour 17 millions de charges mensuelles…

Les dettes auparavant présentés lors de leur prise de fonction en avril derniers d’environ 447 millions dégagent un solde d'environ 256 millions. Des arriérés de paiement aux impôts pourraient faire sceller les comptes de la municipalité. Il y a beaucoup d'efforts à faire pour payer les charges.

ELLA Octave souhaite que la plateforme des maires soit plus active pour les recouvrements et la mise à niveau de l'information communautaire. Ce qui inviterait les personnels des communes à plus de d'efficacité dans la traçabilité des recettes. Ce qui est surprenant selon un participant est qu'aujourd'hui se chamaillent dans le conseil la majorité de ceux qui taxaient hier Dr Ngollo Ngama Emmanuel, puis Dr Kollo Basile comme de mauvais managers de la ville de Nkongsamba.

Prenant la parole une fois de plus lors des débats, le maire Nzoki Epoh Frédéric a redéfini pour meilleur compréhension la Dotation Générale de la Décentralisation ou encore les ressources communes collectées à travers le permis de bâtir et la taxe sur la publicité. Dans tous les cas de figure, les conseillers municipaux devraient en premier contribuer aux recettes de fonctionnement de la ville. Ce qui passerait par le paiement de leurs permis de bâtir, des frais de stationnement de leurs véhicules, des frais de publicité sur leurs enseignes commerciales, des taxes sur l'occupation de la voie publique.

Le terme budget programme a été utilisé à plusieurs reprises. Ce qui suppose un suivi mémoriel et constant des projets et des sources de financement.

Mme Tchamafy Mafiamba epse Nana, rapportant pour la commission des affaires économiques et financières à invité ses pairs, du moins les 36 grands conseillers à donner un quitus favorable à ce budget 2021 de 818 millions de francs.

Arrivé à 14H35, c'est à 15H35 qu’Yves Bertrand Noël Ndjana, Préfet du Département du Moungo va prendre la parole pour constater que le développement de Nkongsamba tant attendu tarde à se pointer à l'horizon. Il félicite néanmoins le Maire Nzoki Epoh Frédéric pour sa volonté et toute l'énergie déployée dans l’optique de produire de bons résultats. Il a remarqué par ailleurs que le semblant de synergie entre les maires aurait disparu et souhaite de tous ses vœux que Nkongsamba se remette sur le chemin de la croissance.

Le Maire Nzoki dans son discours de fin s'est une fois de plus engagé à servir Nkongsamba et non à se servir. Il a enfin remercié le retardataire El Hadj Oumarou arrivé au moment de la clôture des travaux à 15H48. Un manque de respect au représentant du Président de la République qui a déclenché quelques murmures. Du moins, tout est bien qui finit bien. Le premier budget de la nouvelle mairie de la ville de Nkongsamba sous la mandature Nzoki, Ekandje et Nguimatsa est adopté à 99%.

Sylvain Timamo

Scores2000 - Rédaction : +237 678894092/699451920 - www.siencameroun.com
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Brillant Missambo
 
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens