Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 novembre 2021 4 25 /11 /novembre /2021 15:38
Conformément à l'article 395 du code général de la décentralisation, les communes sont soumises à l'exigence et à l'orientation des débats budgétaires, dans l'optique de la participation citoyenne des populations et de la prise en compte de leurs besoins.
C'est ainsi que la salle des fêtes a abrité lundi dernier une session budgétaire dont le thème est : "Débat d'orientation budgétaire dans la commune de Manjo" présidée par Mme EKOSSO Teclaire, Maire de la dite commune, assisté du Dr. Didier BIDJA, sous-préfet de l'arrondissement de Manjo nouvellement installé.
Ont pris également part: le GIZ 🇩🇪 ,le DD du Minddevel, les conseillers municipaux, les sectoriels, les chefs traditionnels, les chefs services, chefs de communauté, présidents d'association, jeunes.
A l'ouverture des travaux, la mairesse de cette municipalité a souhaité voir un budget participatif qui reflète les aspirations des populations, raison de ce débat d'orientation pour recueillir leurs suggestions et observations. Elle a présenté d'une part les réalisations des 3 précédentes années et surtout a étalé la vision de la commune pour les 3 prochaines années ; elle a conclu en invitant les forces vives, les conseillers municipaux, le paternaire PRADEC/GIZ 🇩🇪, pour que ce projet puisse prendre corps.
La suite a été ponctuée par des exposés du sous-préfet et du DD du MINDDEVEL.
Le modérateur du jour, M. Daniel NGOLLE MBAKA, secrétaire général de la dite commune après avoir défini le budget programme comme l'impact direct des projets sur le quotidien des populations a fait lecture du PIA 2022, des budgets à moyen terme (2023, 2024,2025);
Les participants se sont regroupés en différentes commissions que compte le conseil municipal pour une étude minutieuse des documents soumis à leur étude. Au terme des différentes lectures, plusieurs projets et propositions ont été pris en compte.Au sorti de cette session, tous ont émis le vœu de voir de tels débats se perpétuer.
Brillant MISSAMBO , CELCOM
.................................................................................................................

CAPEF en mode révolution : Les promesses des nouveaux élus …… Page5

L’agriculture, l’élevage et la problématique de l’industrialisation-commercialisation de nos matières premières se posent avec récurrence au Gouvernement Camerounais depuis une décennie. Un espoir de la relance se pose sur la nouvelle CAPEF réunie en session de plein droit au Palais des Congrès de Yaoundé le jeudi 07 octobre dernier, les membres de démembrements régionaux de la Chambre d’agriculture ont élu les responsables des différentes Sections. KAMGUE Rebecca, agricultrice dans le Département du Moungo prend la tête de la section agriculture. Installation directement actée par Ministre de l'Agriculture et du Développement Rural, Gabriel Mbaïrobé avec à ses côtés tous les hauts responsables du secteur.

On se souvient que pour le scrutin du 12 septembre dernier à la base du CAPEF (Chambre d’Agriculture, des Pêches, de l’Elevage et des Forêts du Cameroun) du littoral, son équipe était outillée en plus d’une profession de foi alléchante. Le «nouveau souffle à la CAPEF Littoral » soumis à l’attention des électeurs était composée de : Sa Majesté Epouner Pierre (agriculteur de la Sanaga-Maritime), Emmanuel Loka Ekoka (Sylviculteur section foret du Nkam), Dr Jean Marie Nganko (pécheur industriel du Wouri), Martin Kamdjeu (agriculteur du Nkam), Colette Diengue Otti (Agriculture du Moungo), Joseph Claude Abena (Section foret de la Sanaga-Maritime), Flavien Kouatcha (Section élevage du Moungo), Célestin Normen Yimnga (Section foret du Wouri), Edith Essombe (Section pêche du Wouri). Une liste qui remplissait les critères de représentation géographique et de la composante sociologique professionnelle. Leur profession de foi était résumé en ces termes : « Nous, colistiers de la liste EPOUNER Pierre et KAMGUE Rebecca, Candidats aux élections de la Chambre d’Agriculture, des Pêches, de l’Elevage et des Forets du Cameroun, Impliqués dans la production, la transformation et la commercialisation des produits agro-sylvo-pastoraux et halieutiques, conscients du rôle important de notre secteur dans le développement socioéconomique et culturel de notre région le Littoral, et convaincus de la nécessité d’accompagner le Gouvernement dans la préservation et le renforcement de notre sécurité alimentaire, et de maintenir une paix durable à travers le développement de notre souvairenetté alimentaire, nous nous engageons à faire des propositions concrètes à la CAPEF au Gouvernement pour :

  1. La Transformation de notre paysage agricole, à travers la promotion des chaines de valeurs agro-sylvo-pastorales et halieutiques ;
  2. L’amélioration des conditions de vie et du cadre de vie des paysans ;
  3. La contribution au développement durable des zones rurales en cherchant des solutions appropriées et adaptées au contexte de changement climatique et de pénurie d’eau ;
  4. La protection de notre environnement ;
  5. L’accès aux opportunités de croissance pour tous les acteurs de l’espace rural.

Voter la liste EPOUNER Pierre et KAMGUE Rebecca, c’est voter pour la collaboration entre jeunesse dynamique et l’expérience de terrain.

Voter la liste EPOUNER Pierre et KAMGUE Rebecca, c’est participer activement à l’amélioration du paysage agricole du Littoral et du Cameroun ».

Après avoir traversé toutes les étapes du processus, il est temps de juger le mâcon au pied du mûr, a laissé entendre le Ministre de l'Agriculture et du Développement Rural, Gabriel Mbaïrobé. Il a installé en cette cession de plein droit du jeudi 07 octobre le nouveau staff de la CAPEF pour la mandature 2021 – 2026 constitué de : Président (Martin Paul Mindjos Momeni), Secrétaire Général (Jacob Tanyi Tochot), Vice-président (Foula Mangada), les présidents des Sections (Kamgue Rebecca en agriculture, Ndiko Fonderson aux pêches, Bobo Bakary à l’élevage et Ekombo Ndjemba aux forêts). Une promesse de la nouvelle équipe de faire un tour d’horizon des dix régions du Cameroun commence à se matérialiser.  Ces membres de la CAPEF sont attendus à Mbanga du 15 décembre 2021 au 02 janvier 2022 pour la première édition de la foire agropastorale, artistique et culturelle du Moungo-Sud.

Phulbert Noubi et Sylvain Timamo

Contacts de la Rédaction de Scores2000 : +237 678894092/699451920

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens