Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 février 2022 2 22 /02 /février /2022 11:52

Au cours de la campagne 2020-2021, la production commercialisée (qui intègre les stocks de la campagne précédente) du café au Cameroun a connu une baisse drastique, atteignant son niveau le plus bas des cinq dernières campagnes. Selon le bilan effectué par l’Officie national du cacao et du café (ONCC) ce 16 février 2022, au cours de la cérémonie de lancement de la campagne 2021-2022 à Mélong, dans la région du Littoral, elle a culminé à 12 157 tonnes.

Cette production commercialisée descend ainsi pour la première fois sous la barre des 20 000 tonnes enregistrées depuis la campagne 2015-2016. Par rapport à la campagne 2019-2020, ces volumes sont en baisse de 12 534 tonnes en valeur absolue, ce qui correspond à 50,7% en valeur relative.

 Dans le détail, la production du robusta a chuté de moitié, passant de 23 239 tonnes en 2019-2020 à seulement 11 745 tonnes en 2020-2021, tandis que celle de l’arabica (412 tonnes), elle, ne représente que le tiers du volume commercialisé au cours de la campagne 2019-2020 (1 452 tonnes).

À en croire le Conseil interprofessionnel du cacao et du café (CICC), cette chute drastique de la production caféière au Cameroun, qui tarde à être résorbée depuis plus d’une décennie, est la conjonction de plusieurs facteurs. Il s’agit principalement, apprend-on, de la vieillesse et la faible productivité des vergers, le désintéressement des jeunes en raison de la faible rentabilité, la pénibilité du travail et des offres plus lucratives dans d’autres secteurs d’activités…  

Brice R. Mbodiam - Source : https://www.investiraucameroun.com

...........................................................................................................................

MELONG : LANCEMENT DE LA CAMPAGNE CAFÉIÈRE 2021-2022...LES RÊVES S'ESTOMPENT.
Le Ministre du commerce Luc Magloire Mbarga Atangana ce 16 février 2022 à la place des fêtes de MELONG a essayé de rassurer les producteurs de café ... hélas, l'abandon des vergers est un indicateur de la désaffection des agriculteurs pour cette spéculation.D'ailleurs pour la saison dernière 12 156 tonnes de café seulement ont été commercialisé pourtant un an auparavant le compteur marquait 24 691 tonnes... preuve que ce tapage n'est que feu de paille. Les politiques et stratégies hasardeuses développées depuis plusieurs années pour engloutir les milliards de francs pour rien, doivent être repensées avec l'agriculteur au centre de toute initiative....MINADER, MINCOMMERCE, ONCC, CICC, FODECC,CAPEF et j'en passe, absence de conseiller agricole, accès difficile aux intrants, accès aux financements presque impossible, mévente des produits,mort des coopératives, ascension du cocxage, inexistance d'une banque agricole. ..tels sont quelques griefs vécus par les producteurs mais toujours ignorés par les pouvoirs publics... à quelle fin?
Correspondance particulière
Convergences Agro
Paul Fouté F.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens