Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 13:53
C’est la place de la chefferie supérieure de Mbouroukou qui a servi de cadre à la cérémonie baptisée « arbre de noël » le Dimanche 22 Janvier 2012. En effet, le Président National du CODEMBO Richard PENDA KEBA et l’ensemble de son bureau exécutif, ont tenu  à opérationnaliser une des recommandations de leur feuille de route, arrêtée à la convention du mois d’Avril 2011 dans le village Essekou.
chef melongAu cours de cette cérémonie très courue, présidée par le Préfet du Moungo que représentait le Sous-préfet de Mélong, M. ASSIGA, en présence de l’ajointe au Maire Madame PANDONG, du chef supérieur du canton Mbô, Frédérique Augustin PANDONG, de l’ensemble des trente quatre chefs de villages du canton, des écoliers, des étudiants, et d’une foule nombreuse, que le CODEMBO a présenté ses vœux aux écoles maternelles, à travers de nombreux cadeaux en vue de soutenir la formation des enfants des écoles maternelles de Kah Mbouango et de Mbouroukou. C’est ainsi que une quarantaine d’enfants de l’école maternelle de Kah Mbouango  et un peu plus de quatre vingt petits enfants de l’école maternelle de Mbouroukou ont reçu de nombreux cadeaux. À côté des enfants des deux écoles maternelles, l’école Publique des Monts où sont essentiellement scolarisés les enfants Bororos, a bénéficié d’une dotation en livres, d’autres matériels didactiques pour soutenir la bibliothèque scolaire et a bénéficié d’un financement de deux cent mille francs destinés à apurer les arriérés de salaires des maîtres des parents. Bien plus le CODEMBO a offert une quarantaine de bourses universitaires d’une valeur globale de six cent mille francs  aux meilleurs bacheliers de tout le canton.
Cerise sur le gâteau pour davantage rendre festive cette cérémonie de présentation des vœux, le CODEMBO a offert cinq cent mille francs pour soutenir les travaux de construction du temple EEC de Mbouroukou, cinquante et cent mille francs respectivement aux écoles maternelles de Kah Mbouango et Mbouroukou et a offert une somme de cinq cent mille francs en soutien à la chefferie supérieure du canton Mbô en plus d’un superbe repas Initiatique destiné aux trente quatre chefs des villages du canton.
Agrémentée par les mélodies servies par les chorales des villages et par les artistes de renom tels que TALLA André Marie , MISSE NGOH François, la cérémonie d’arbre de noël organisée par le CODEMBO a été un véritable succès qui n’a pas laissé indifférent le représentant du Préfet : le Sous-préfet ASSIGA dira sa satisfaction vis-à-vis du CODEMBO, de ses responsables et des élites du canton Mbô pour « cette initiative de solidarité agissante qui contribue au développement de l’Arrondissement de Mélong… ». Le représentant du Préfet assurera les responsables du CODEMBO du soutien total de l’autorité locale et départementale dans la poursuite de ces actions de développement.  Titan YONKEU, Le Vigile Républicain

Le CODEMBO, un outil d’utilité publique !

Crée en 2003, le comité de développement du canton Mbô (CODEMBO) confirme chaque jour qui passe, tout le bien qu’on pense de lui. A une période où les pouvoirs publics mettent un accent sur la transformation des grandes ambitions en grandes réalisations et grandes réussites, le CODEMBO s’affirme comme une entité qui a depuis le premier jour de sa création, orienté ses activités vers le développement durable. En effet, le CODEMBO, au contraire d’autres regroupements qui prônent le repli identitaire et le positionnement politique,  sous l’impulsion de son Président National, PENDA KEBA Richard, travaille dans l’épanouissement socioculturel du canton Mbô et de ses habitants. Au CODEMBO, la voie est à la promotion des valeurs culturelles, à la valorisation des éléments constitutifs d’une élite sociale capable de booster le développement du  canton Mbô. C’est dans cette perspective que le bureau exécutif National du CODEMBO a mis un accent sur la construction, la restauration, l’équipement,…, des structures à caractère socioéducative telles que les centres de santé, les mutuelles de santé, d’économie, les établissements scolaires etc. le CODEMBO pour les 34 villages du canton Mbô est un véritable instrument d’utilité publique qui tout en promouvant la préservation des us et coutumes du canton Mbô, favorise l’accueil et l’intégration des peuples venus d’autres contrées du pays à l’instar de la plus jeune arrivée et désormais très intégrée communauté Bororo.
Le CODEMBO qui peut revendiquer et être fier de son bilan, sept ans après, a des arguments pour parler au nom du canton. Comme l’atteste la devise du CODEMBO, « les actes parlent mieux ». Une devise qui illustre concrètement le leitmotiv du Préfet du Moungo, Justin MVONDO, qui n’a de cesse d’inviter les acteurs sociaux du Moungo à passer des « déclarations d’intentions à la matérialisation des actions ». En d’autres termes, il appelle au pragmatisme et cet appel le CODEMBO l’avait anticipé bien avant.
Ils sont nombreux les actes forts, visibles et concrets du CODEMBO, un cercle où tous les membres sont égaux, où tous les apports sont capitalisés car c’est en mutualisant les forces qu’on arrive à faire de grandes choses. Du coup, pour ce qu’il fait, le CODEMBO mérite d’être soutenu tant par les partenaires nationaux que étrangers mais davantage par les pouvoirs publics. Bien plus, le CODEMBO  mérite, au vu de son bilan pertinent, d’être classé au rang d’ « outil d’utilité publique ». Ce ne serait pas usurpé !
Titan YONKEU, Le Vigile Republicain

Contact Rédaction de Scores 2000 : +237 33 01 75 32 / +237 99 45 19 20 / +237 78 89 40 92

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens