Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 16:53

Le parti de Paul Biya va voter « blanc » dans la région « château d’eau », bafouant de fait, la plateforme qui lie les deux formations politiques depuis plus d’une décennie.

Cela ne fait plus objet à polémique dans l’Adamaoua. Les conseillers municipaux du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) n’offriront pas leurs voix sur un plateau, aux partisans de Bello Bouba dans la seule région où était attendu son coup de pouce. « Les consignes du parti sont strictes là dessus, nous ne voteront pas l’Undp, encore moins le Sdf. Pour être clair, nous allons voter bulletin nul ou bulletin blanc lors des sénatoriales. Cette décision est celle du sommet de notre parti», a confié, sous cape, un militant de la section Vina Sud I. C’était hier 9 avril 2013 au sortir de la réunion dite de consigne générale de vote qu’a présidée à huis clos Hamadjoda Adjoudji, président régional de la campagne des sénatoriales pour l’Adamaoua. C’est l’une des salles de séjour du richissime homme d’affaire El Hadj Abbo Mohamadou qui a servi de cadre aux discussions du Rdpc. Etaient pour ainsi dire présents à ces assises essentiellement dédiées au cas Undp, les chargés de mission, présidents des sections Rdpc de l’Adamaoua, les membres du Comité central du parti, les conseillers municipaux et autres élites politiques de la Région…
ngambo-louis-marie-press.jpgAinsi que l’avaient souhaité lundi dernier les membres de la section Vina Sud I chapeautés par Ali Bachir, le parti du flambeau ardent a décidé (à l’unanimité) de bafouer la plateforme qui le lie à l’Undp depuis 1997. « Nous n’avons pas de plateforme avec l’Undp. Ce débat n’est plus à l’ordre du jour depuis plus de dix (10) ans. Comment se fait-il qu’on nous parle de plateforme aujourd’hui ? Nous n’avons pas de plateforme avec l’Undp », s’est lâché un responsable de la section Vina Nord. Un autre, son camarade de la section Vina Sud I dit avoir proposé lors des vives discussions, que l’on réduise dorénavant au maximum les contacts avec l’Undp. « Il n’est plus question que l’on s’asseye avec eux sur la même table ; Ils ne nous font pas de cadeau sur le terrain et nous ne leur en feront pas sur ce coup et à jamais », a-t-il pesté.

Leadership

Tout débat au fond, les responsables du Rdpc dans l’Adamaoua (notamment) n’entendent pas céder le terrain à l’Undp. Un vote pour ce parti aux sénatoriales serait comme une reddition au moment où Bello Bouba semble avoir le vent en poupe dans les régions septentrionales. La récente campagne d’inscription sur le fichier biométrique a davantage creusé le fossé qui sépare le Rdpc et l’Undp. « Pendant qu’on faisait les inscriptions, les militants de l’Undp nous ont traités de parti vulgaire, ils ont même dit qu’on fait le tapage sur le terrain. On ne va pas leur laisser le terrain parce qu’ils disent que nous ne sommes rien», s’est insurgé Alamdou Assan. Le militant du Rdpc considère la consigne générale du Rdpc comme une leçon politique à l’Undp : « Dorénavant ils vont comprendre que nous sommes un parti leader au Cameroun. Personne ne nous enlèvera cette place même dans l’Adamaoua».

Du côté de l’Undp dans l’Adamaoua, l’on indique qu’aucune demande officielle de soutien n’a été servie au Rdpc. Seules les opérations de charme s’intensifient sur le terrain. Bello Bouba en tournée de campagne éclair dans l’Adamaoua le 7 avril n’a même pas invoqué la plateforme dans l’optique de s’arroger les voix des conseillers municipaux du Rdpc. Interviewé, Abbo Mohamadou, tête de liste des candidats sénateurs de l’Undp dans l’Adamaoua n’avait pas l’air de compter sur les voix du Rdpc pour prétendre à une place à la haute chambre. Avant lui, son camarade du parti en service à la mairie de Ngaoundéré 1er affirmait en guise d’ironie dans les colonnes de votre journal que le « Rdpc est un parti ingrat ».
© Salomon KANKILI | Le Messager - Source :http://www.cameroon-info.net

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens