Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 janvier 2014 7 19 /01 /janvier /2014 13:48

Entre Philémon Yang qui reçoit les vœux sans les fleurs, Grégoire Owona qui s'en prend à ses collaborateurs, il y a ceux qui semblent s'être mis au travail. Chacun parle au Chef de l'Etat à sa manière.

yang philemonLe Premier Ministre, le 13 janvier dernier, en ouvrant le bal des vœux aux membres du gouvernement, a fait supprimer la traditionnelle phase de remise des fleurs par le personnel de ses services. Un collaborateur de Philémon Yang à vire fait d'expliquer que pour le Pm, «c'est un investissement et une perte de temps. Car il voulait que la cérémonie prend moins d'une heure». Une première chez Philémon Yang en était à sa 4ème cérémonie des vœux, depuis sa nomination le 9 décembre 2011. Comment oublier alors que l'année 2014 est arrivée avec cette mise en garde du chef de l'Etat: «Dans 10 ou 20 ans, nous aurons accumulé un retard tel que nous pourrons difficilement satisfaire les besoins de notre population».

Deux jours après le Pm, le Ministre du Travail et de la Sécurité sociale s'est carrément privé des vœux de ses collaborateurs. Grégoire Owona leur a dit qu'ils n’ont pas assez travaillé pour mériter pareille fête qui va généralement avec les agapes et les per diem de circonstance. Le chef de l'administration du Travail rappelle que les objectifs n'ont pas été atteints, car depuis deux ans qu'il est là, son équipe ne s'implique pas assez. A l'ouverture des travaux de la conférence annuelle des services centraux et déconcentrés de son département ministériel, Grégoire Owona a sermonné ses collaborateurs. Toua, sans exception.

Les directeurs, inspecteurs généraux et autres hauts cadres se sont entendus dire qu'ils sont les plus grands retardataires et absentéistes, pourtant des véhicules et des bons de carburant ont été mis à leur disposition. Les mêmes éteignent leurs téléphones portables ou ne prennent pas les appels, pour ensuite prétexter qu'ils n'avaient pas les unités pour rappeler le patron ou, tout bonnement. ont-ils craint de le faire. Quelle aberration de penser qu'on n'appelle pas le Ministre, s'indigne Grégoire Owona.

Plan d'urgence

Le propos du Ministre du Travail résume en réalité le programme d'urgence qu'il propose pour sortir de l'ornière l'administration du Travail. «Ce dont nous avons besoin pour les prochaines années, c'est d'un véritable plan d'urgence». A ses collaborateurs, Grégoire Owona reconnaît 'qu'il est un peu dur et exigeant. Mais Paul Biya n'a pas été tendre: « (...) nous nous fixons des objectifs élevés, en nous imposant une discipline collective rigoureuse. Et nous serons résolument sur le chemin de l'émergence».

L'activisme est au rendez-vous chez d'autres ministres. Au lendemain de la sortie du Chef de l'Etat, on a alors entendu plusieurs membres du gouvernement s'expliquer sur les ondes du Poste national de la Crtv. Notamment André Mama Fouda, de la Santé publique, ou encore Michel-Ange Angouing, de la Fonction publique et de la Réforme administrative.

Budget de l'Etat

- Emmanuel Nganou Djoumessi, de l'Economie, de la Planification et de l'Aménagement du territoire (Minepat), a déjà terminé le journal des projets qui est d'ailleurs publié dans ce numéro du journal. En 2013, ce document a été rendu public en août. Un cadre du Ministère des Finances rappelle que dans un environnement où la transparence est devenue une exigence, la publication du journal des projets est une condition à l'exécution du Budget d'investissement public (Bip). Paul Biya constatait une exécution du Bip moins de 50% dans les dix, régions du Cameroun; alors même qu'il avait prorogé le délai des dépenses du 15 au 31 décembre.

Face à cet échec, le Ministère des Finances n'est pas moins concerné. Ici, on reconnaît une part de responsabilité dans la sous-consommation du budget 2013 dont l'exécution n'a été effective qu'en mars. Le Bip 2014 est exécutoire depuis le 9 janvier. Un cadre confie que cette nouvelle donne est la conséquence des instructions données par le Ministre Alamine Ousmane Mey, lors de la réunion mensuelle avec ses principaux collaborateurs. C'était une séance de travail ordinaire aux relents extraordinaires, car le Ministre a instruit le Secrétaire général de coordonner et de suivre les activités liées au démarrage du budget. Il a aussi prescrit le suivi de l'interconnexion des services de contrôle financier de tous les ministères sur le réseau à fibre optique de Camtel.

Il est important de vérifier l'activité de ces services de contrôle financier qui dans chaque administration doivent s'assurer de l'exécution du budget conformément à la réglementation en vigueur. Enfin, Alamine Ousmane Mey a demandé que la coordination soit effective à tous les niveaux de responsabilité. Si le Ministre semble avoir compris les critiques du Président de la République en la matière.

© Assongmo Necdem | Le Jour

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens