Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 20:58

 

A peine le tout 1er conseil de discipline s'est tenu, les vérités auraient commencé à poindre l'horizon au point où les assises n'ont pu se poursuivre sereinement.

minaderAvec ces assises, on pourrait dire, qu' «on attendait les cornes ... du Coq au niveau de la tête, elles ont curieusement apparu au niveau des deux pattes». Quelle honte pour le «parti proche du pouvoir». En effet, s'il est vrai que les investitures ont fait des grincements de dents au sein du «parti du flambeau ardent», il ressort également que l'élection des maires n'en a pas été des moindres. Pour être plus clair à ce sujet, le choix des investitures pour le compte des législatives et des municipales du 30 septembre 2013, aura aggravé le climat qui jusque-là, ne semblait pas être des plus sereins. Les militants du parti au pourboire, pardon au pouvoir, du moins pour la plupart n'étaient plus véritablement en odeur de sainteté. Bien plus, la crise au sein de ce parti ne faisait plus l'ombre d'aucun doute. C'est alors que le président national du Rdpc a décidé de mettre sur pied une commission ad hoc chargée de connaître les cas d'indiscipline détectés lors de la tenue du double scrutin dernier. A la publication de cette circulaire annonçant la mise sur pied de ladite commission, la nouvelle a été si bien accueillie par les militants du «parti des flammes ardentes qui consume tout sur son passage» que d'aucuns voyaient déjà comment justice leur sera rendue pour soulager les différents déboires qui les minaient. Quelques jours plus loin, pour faire honneur à la parole du «grand camarade», la commission sera installée au palais des congrès. Seulement, des sources bien introduites au palais situé sur les hauteurs du mont Nkolnyada, nous révèlent que les premiers cas qui se sont présentés devant les membres de la commission en question, auraient mis l'index plusieurs hautes personnalités pour rançonnement.

Parmi ces personnalités, figuraient en bonne place certains membres de la même commission loin de tout soupçon, au-delà des hauts cadres du Rdpc. A tous, les militants traduits devant le conseil de discipline pointaient du doigt ceux-là qui leur auraient demandé de leur verser de fortes sommes d'argent. On pouvait alors entendre des propos du genre: «Toi qui parle là, n'est-ce pas tu m'avais demandé de te verser 15 millions? Si tu dispute j’appelle mon chauffeur. Il avait vécu la scène», martèle cette source. Certaines, langues parlent même des sommes déboursées par certains de ces militants qui voulaient se faire une place au soleil, de faramineuses sommes qui tournaient autour de 80 millions de FCFA. Tellement les accusations des militants devant cette drôle de barre ne tournaient qu'autour des sommes d'argent (Rdpc: parti politique ou Institutions d'émissions monétaire? Le deuxième élément de réponse semble plus convenir à cette chapelle de ventripotents) qu'ils auraient versé à ces hauts cadres du parti qui leur promettaient une place dans «le saint des saints». Jean Nkuété dépassé par les événements aurait décidé de suspendre les travaux de cette commission pour essayer de voir plus clair, nous révèlent une autre source. Pour cette dernière d'ailleurs, il se pour¬rait qu'un véritable rapport des travaux tarde à être établi et présenté au président national, car, les dénonciations auraient coulé à flot. Au train où vont les choses, on est en droit de se demander si le Rdpc survivra à Paul Biya, parce que, vue de près, il ne s'agirait que d'un royaume peuplé de requins blancs dont le seul objectif est de servir des intérêts nombrilistes.

© Denilla Alima | Le Soir

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens