Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 janvier 2014 3 29 /01 /janvier /2014 18:56

Vendredi dernier à Monatélé, l’ancien député Rdpc à l’Assemblée nationale a profité d’une cérémonie de remise de dons pour se lâcher.Jean Marie Nga Koumda est décidément un homme imprévisible. Vendredi dernier à Monatélé, l’ancien député à l’Assemblée nationale est allé faire un important don aux populations de son département. Un don constitué de 300 sacs de ciment, 200 feuilles de tôle pour l’Enieg de Monatélé, des sacs de riz et d’arachides, 20 matelas, deux télévisions écrans plats et de l’huile de table pour les prisonniers de la prison infecte de Monatélé. Il a profité de la cérémonie pour dire ses quatre vérités sur le Rdpc.

Jean-Marie Nga KoumdaCet important don a été salué par les bénéficiaires au cours de deux grandes cérémonies, d’abord à la maison du parti Rdpc de Monatélé et à la prison. Tous les orateurs de la journée n’ont pas manqué de saluer la générosité de celui qu’ils considérèrent toujours comme leur député. « Puisse les autres hommes politique suivre votre exemple », a par exemple déclaré le directeur de l’Enieg, ému.

 

Les 450 détenus de  la prison principale de Monatélé, eux, étaient dans la joie. Les pensionnaires de la prison principale de Monatélé n’ont pas caché leur joie en composant quelques chansons à le gloire du donateur. Les détenus ont profité de la circonstance pour exprimer au préfet de la Lékié, au sous-préfet de Monatélé  ainsi que l’élite du coin, les difficultés qu’ils rencontrent à la prison principale de Monatélé. Le porte parole des détenus  a relevé comme difficulté l’absence d’un quartier spécial pour abriter les mineurs, l’insuffisance du matériel de couchage, l’insuffisance du volume d’air ambiant, la vétusté des bâtiments et le mauvais état des toilettes.

On peut vivre sans le Rdpc.

 Le même jour Jean Marie Nga Koumda a également remis le matériel pour la réhabilitation du lycée moderne de Monatélé. Cet établissement qui a bénéficié de 100 tôles avait perdu une partie de sa toiture lors d’un orage en 2013.

Toujours aussi choqués par la non investiture de leur fils Nga Koumda lors des législatives du 30 septembre dernier, les militants du Rdpc ont publiquement exprimé leur inquiétude quant à une éventuelle sanction de l’ancien député tel que évoquée par une rumeur insistante. Ce à quoi, fidèle à son franc-parler, il a répondu : « Je n’ai pas peur des sanctions. Au nom de quoi serai-je d’ailleurs sanctionné ? Je ne suis pas obligé d’être du Rdpc ou de parler du Rdpc. Je vais continuer à travailler pour mon département et ses populations qui ont besoin de moi. C’est ça le plus important. Quand je vois tous ces pauvres, tous ces laissés pour compte, je me dis qu’il y a mieux à faire plutôt que de perdre du temps dans des querelles politiciennes. Il y a des gens qui ne sont pas du Rdpc et qui vivent très bien. Je peux très bien vivre sans le Rdpc. »

La cérémonie de remise des dons à Monatélé par l’ancien député Nga Koumda a eu lieu en présence de nombreux militants du Rdpc et du nouveau député Rdpc du Mfoundi, Yves Martin Ahanda Assiga.

© Pour Camer.be : Serges Essoh, à Monatélé
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens