Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 18:58

La journée internationale de la femme s’est célébrée avec faste dans la ville de Mélong.Tout a commencé par la mise en place des populations et des délégations venues de Douala et de Yaoundé, puis un commentaire des présentatrices est fait sur la semaine des activités socioculturelles. L’invité surprise,  Mme EtameBlandine,épouse du Ministre du Contrôle Supérieur de l’Etat (CONSUPE) va pendre la place auprès du Sous-préfet, M. ASSIGA EBANA Herman  Bertrand autour de 13 heures pour le début  de la partie officielle de la journée.

elat blériot au 08 marsAvant le discours de Mme NGON ELAD Adèle, Déléguée du Ministère de la Promotion de la femme et de la famille, on assiste à une esquisse de la danse Ngono. Cette dernière va tout d’abord faire un rappel sur les origines de la célébration de cette journée. Elle va se rejouir de la présence des invités, et particulièrement de celle de Mme Blandine Etamé Massoma qui rehausse laqualité de la fête. Elle lui demandera de poter le message des femmes de Mélong au CERACe et particulièrement à Mme Chantal Biya, première dame du Cameroun. Elle a etamé blandineremercié le gouvernement pour la création d’une délégation d’arrondissement de son ministère à Mélong avant de tomber dans le chapellet des doléances : Melong a besoin d’un terrain pour la maison de la femme, d’un batiment moderne. Elle ne va pas oublier de demander au gouvernement de permettre aux femmes d’un certain âge de se former en sciences et en technologieà Melong, aussi,en nouvelles technologies de l’information et de la communication. A la fin de ces mots, elle s’est retournée vers le Maire ELAT Blériot pour avoir son approbation avant de pour suivre.

Après l’interprétaion d’une mélodie de l’artiste MONIQUE SEKA par  Mme Eboh, le Sous-préfet,M. ASSIGA EBANA Herman Bertarnd va prendre la parole à 13 heures et 48 minutes pour son discours de circonstance. Pour lui, les féministes  et l’Etat ont déjà fait, et depuis plus de 26 ans un diagnostic sur la situation de la femme qu doit participer à l’émergance d’un Etatde droit  et qui doit s’émanciper. Avant, la femme n’avait pas droit au vote, faisaient rien que des travaux domestiques et étaient marginalisé, dans l’infériorité et l’amertume. Aujourd’hui, le Gouvernement camerounais sait que l’action de la femme influe sur le développement, c’est pourquoi elle doit être éduquée, parciper aux activités scientifiques et technologiques. Pour preuve, de nos jours, nous avons des femmes ingénieur, commissaire de police, directeur de socité, ministre et la liste est loin d’être exhaustive. Par des canaux bien définis, elle peut se familiariser aux NTIC dans les programme del’Institut Africain d’Informatique (IAI)  et autres partenaires au développement. Il faudrait seulement de la patience et de la compréhension. La femme doit aussi être responsable, s’occuper de la famille et aider  la sociéte à se muter vers les valeurs nobles, cultiver  la paix et la sollidarité. Elle ne doit pas perdre le temps dans des intrigues et des querelles stérilles comme cela a été le cas avant le défilé du 08 mars à Melong.  Les petits « réseaux du 08 mars » et les coups bas sont à proscrire.

Le défilé des associations a été un moment merveuilleux et agrementé par l’arrivée de l’Honorable Epoublè Lydienne, coordonatrice du résau des bayam-Selam du Moungo.Tout s’est terminé par un repas copieux à  la résidence de Mme ASSIGA.

http://www.scores2000.info

ContactRédaction : +237 73 18 17 05 /+237 33 14 59 54 / +237 99 45 19 20– e-mail : scores2000@hotmail.com

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens