Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 19:09

Entre le 20 et le 22 décembre 2012 dans la ville de Nkongsamba se tiendra le 3ème congrès ordinaire du Comité de développement du Canton Ban’Eka (CODECABA). Les objectifs principaux de se troisième congrès ordinaire ne viseront qu’à promouvoir, valoriser et pérenniser les rites, les coutumes et impulser le développement économique, intellectuel, culturel et social de ce canton.

codecaba-co

Durant trois jours, les fils et filles du canton Ban’éka situé dans la région du Littoral, département du Moungo remueront les méninges à travers un thème qui à lui seul constitue un programme à savoir « une refondation et rénovation » ; sujets qui interpelleront la jeunesse Ban’éka face aux défis de la mondialisation ; les rituels coutumiers  et traditionnels. Les sous-thèmes constitueront des excroissances du menu principal et pour lesquels, compte tenu de leur importance et leur pertinence, ne pourraient pas être épluché en seulement trois jours. Mais avec l’appui des ainées de l’implication de tous, on y parviendra certainement.

Connaître le Codecaba

Si dans plusieurs circonscriptions administratives il existe des comités de développement, ce qui particularise celui des codecaba-marcheBan’éka, c’est le fait que, crée le 29 juillet 1995, il constitue une émanation qui s’appuie sur une volonté commune et identitaire des chefs traditionnels, gardiens du temple d’une part et d’autre part, des élites intérieures et extérieures, des acteurs coutumiers dépositaires des us et  rituels initiatiques. Contrairement à d’autres comités de développement qui tendent à aliéner la connaissance ancestrale en dépit de la modernité qui comprime considérablement la vie sociétale de l’heure. Ici, les valeurs ancestrales constituent des piliers qu’il ne  faut en aucun cas laisser ronger par les termines ou des mirages venus d’ailleurs. La réflexion reposera donc sur ces aspects. Car, soit-il dit en passant,  « un peuple sans culture est un peuple sans histoire ». Etre des acculturé, c’est un aspect auquel les Ban’éka n’aspire aucunement.

Bon à savoir pour les enfants de la diaspora

Pour ceux qui aimeraient assister à ce grand rendez-vous culturel, ils devront savoir que, situé dans la région du Littoral et dans le département du Moungo, le canton Ban’éka est limité au Nord par le canton Bareko (arrondissement de Baré-Bakem), le canton Mbo’o (arrondissement de Melong), au sud par les cantons Balondo et Bakaka (arrondissement du N’lonako) à l’Est par le département du Kupé Muan’gouba et à l’ouest par le département du Nkam. On comprendra aisément qu’il s’agit du canton dans lequel est construite la ville de Nkongsamba, chef-lieu du département du Moungo. Le ressort territorial du canton Ban’éka s’étend sur 12 villages parmi lesquels Badjoki, Ediakap, Edjogmoa,Ekangté, Mboriko, Ndogmoako’o, Ndogmoa-Mbeng, Ngwa, Poola, Mbaressoumtou, Ngalmoa (village de NDEDI EYANGO), Nkongsamba (le fief du chef supérieur). Du fait que ce canton soit totalement envahi par la modernité qu’apporte la ville de Nkongsamba, toute l’explication sera donnée sur l’urgence et l’importance de ce congrès.

Ils auront vraiment tort, tous ceux qui manqueront ce grand rassemblement qui verra la participation du nouveau Préfet du département du Moungo, M. Thomas HONA,  la lecture de la résolution et la motion et surtout se terminera par un concert public géant de musique. Et quant on sait que la fine fleur de la musique camerounaise vient du département du Moungo, il y a lieu de réserver sa place à Nkongsamba les 20, 21 et 22 décembre 2012.

Lijouom Chetou

http://www.scores2000.info - email: scores2000@hotmail.com

Contact Rédaction : +237 99451920/ +237 78894092 / +237 33017532

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens