Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 15:13

dr-aime-eyango.JPGQui est le Dr. EYANGO Aimé ?

Docteur EYANGO Aimé : Le Docteur EYANGO est le médecin chef et directeur de l’hôpital protestant de Ndoungué depuis environ un an et demi, marié, père d’un enfant.

Quelle est votre spécialité Docteur. ?

J’ai eu une formation en médecine à l’étranger particulièrement en RUSSIE. Je suis médecin généraliste. 

 Quelles sont les difficultés que vous rencontrez à l’hôpital de Ndoungue ?

Elles sont multiples, le taux de fréquentation a baissé par rapport aux années antérieures.

Quelle est la stratégie mise en place pour améliorer le taux de fréquentation à l’hôpital de Ndoungué de nos jours ?

Notons que depuis un an et demi, on constate qu’il y a regain, la fréquentation commence à accroître. Il est vrai que cela n’a pas atteint le niveau prévu, mais la courbe n’est pas mauvaise, ceci parce que l’hôpital de Ndoungué est le meilleur en équipements. Cet hôpital vient de bénéficier un équipement ultramoderne offert par la G.T.Z qui a réfectionné entièrement le bloc opératoire et a remplacé tout ce qui était vieux et l’a doté d’un équipement de pointe. Ce qui facilite les examens à Ndoungué, a l’exception de quelques examens qu’on peut faire à l’hôpital général de Douala, le reste se fait sur place. Il faut également noter qu'à Ndoungué, on fait la chirurgie à ventre fermé car nous avons cet équipement. Mais c’est le chirurgien qui nous manque.

Quels sont les différents médecins qu’on rencontre à Ndoungue ?

Nous avons deux généralistes et une spécialité qu’on n’a pas dans le Moungo, « un médecin interniste ». C’est celui la qui s’occupe des maladies internes tels que : le Rhumatisme, on peut aussi noter la pédiatrie, l’électro-cardiographie, l’écographie, l’ophtalmologie, la radiologie. En ce qui concerne la radio, il faut noter que nous faisons toutes les grands examens de la radio à l’instar de l’isteosal échographique. Il y a le service de médecine interne, la pédiatrie, les urgences, la réanimation…

Quel message pouvez-vous passer aux patients qui on perdu la confiance dans les services de l’hôpital de Ndoungué ?

Je dirais aux populations de l'Afriquie Centrale et du Moungo en particulier, qu’elles n’aillent pas chercher loin ce qu'on a sous la main, à Ndoungué, on fait tout et les prix sont revus à la baisse, que chacun vienne découvrir. Il faut également noter qu’il y a un service d’urgence avec une ambulance ouverte 24h/24. Il suffit d’avoir un problème et appeler au numéro : 77 04 50 05 ou 74 42 90 54 et l’ambulance vient vous chercher où que vous soyez et ce supplément de service est gratuit.

Comment expliquez-vous le fait que les patients vous réclament à Loum ?

C’est le travaille et rien que le travail, parce qu'avec le Docteur EYANGO Aimé, le patient est assisté 24h/24. En général, le secret, c’est le travail.

Qu’est ce que vous comptez faire les jours prochains à l’hôpital de Ndoungué ?

Avec l’aide de Dieu et les efforts du bon entourage, l’hôpital de Ndoungué doit évoluer. L’hôpital commence par prendre son nom du passé, c’est-à-dire, devenir le centre de référence, surtout en chirurgie.

Le bilan financier a–t-il augmenté ou baissé ?

Le bilan financier est en rapport étroit avec les statistiques, plus le centre est fréquenté, plus l’impacte est positif sur les recettes.

Parlant du taux de mortalité, est-ce qu’il  est en baisse ou en hausse ?

Je disais tantôt que l’hôpital est devenu un centre de référence. Il faut dire qu’avec la multitude des centres, et des charlatans au quartier (qui font de la médecine) nous recevons de plus en plus des cas extrêmes, cet -à-dire ,lorsqu’on a essayé partout sans résultat, on vient à Ndoungué, quelque fois pour chercher le certificat de décès. Nous constatons que nous enregistrons de moins en moins les décès car Dieu à la main mise sur cet hôpital parce que pour tous ces cas qui arrivent désespérés, plus de la moitié retrouvent la guérison avec les compétences des personnels en place.  Quant aux doléances, je demanderai aux natifs de penser à leur bijou (car cet hôpital reste leur bijou).

Par Chateau-Vallon (Correspondance particulière)

www.scores2000.info

Contact Rédaction : +237 33 14 59 54 / +237 99 45 19 20

e-amil : scores2000@hotmail.com

                                                          

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens