Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 13:33

Cet homme bien connu des populations de Nkongsamba 3ème est un enseignant de formation, spécialisé en allemand. Nous l’avons rencontré pour évoquer les méthodes propres pour le succès scolaire.

jean-kouni2--proviseur.JPGPeut-on savoir les changements intervenus au Lycée Bilingue de Nkongsamba depuis votre arrivée ?

Je vais commencer par le plan pédagogique. Depuis que je suis arrivé, sans fausse modestie, les résultats connaissent une embellie, il y a une nette amélioration par rapport aux performances des élèves. Ça reste mitigé, en deçà de nos attentes, c’est vrai, mais ça s’améliore. Sur le plan infrastructurel, on a bénéficié de beaucoup de bâtiments, on a pu créer un laboratoire, une salle d’informatique, une bibliothèque. Je crois que c’est assez élégant pour que l’on puisse ne pas faire des commentaires.

Quels sont les défis majeurs pour le Lycée Bilingue de Nkongsamba ?

Le défi est unique et constant. C’est d’améliorer les résultats scolaires. C’est la raison d’être d’un établissement, faire de bons résultats. Je crois qu’on a un autre souci, c’est d’assainir l’environnement qui entre en droite ligne de la politique du Chef de l’Etat, il faudrait que les efforts soient sains, si je peux le dire. Ce sont les deux défis que nous a réalisons.

 

Quelles sont les stratégies que vous utilisez pour améliorer les effectifs du Lycée ?

Paradoxalement ou curieusement, par rapport à la politique de l’heure qui veut que tout le monde soit scolarisé, je pense qu’il faudrait à côté de l’éducation de masse mettre l’accent sur la qualité. Notre stratégie met beaucoup d’accent sur la qualité que sur la quantité. Pour avoir ces résultats, je crois que c’est un aspect qu’il faut privilégier, la qualité de l’élève et justement quand on parle de qualité, c’est aussi la qualité des enseignants et des enseignements et là, chacun devrait faire son travail, jouer son rôle et rien que son rôle. Voila comment je conçois cela.

Quel est le bilan global de l’année scolaire 2009-2010 ?

La discipline s’est améliorée, malgré quelques habitudes qui changent difficilement ; le retard des élèves qui persiste, on essaye de changer à chaque fois les stratégies pour voir si ça peut s’améliorer ; mais c’est difficile, beaucoup de nos élèves habitent aussi loin de leur établissement, on comprend pourquoi ils viennent en retard. Sur le plan financier, s’il y avait mauvaise gestion, vous serez informé parce que l’Etat met les moyens et garde fous, au moindre dérapage, on se retrouve en prison. Sur le plan pédagogique, il y a une progression en dent de scie de manière globale, il y a une amélioration. Si je prends le côté anglophone, on a eu de bons résultats au G.C.E O level, ça s’est amélioré. On était à 70%, j’attendais mieux. Chez les francophones au BEPC, on eu 42%, c’est beaucoup mieux que les années précédentes, au Probatoire et au Baccalauréat, c’est mitigé, les littéraires ont mieux fait, les scientifiques ont mal travaillé. De manière globale, il y a une satisfaction qui ne devrait pas néanmoins nous donner l’occasion de dormir. Il faudrait faire mieux en 2010-2011.

Quel message pour les élèves, les enseignants, la communauté et les parents ?

Il faut travailler tout en restant discipliné. C’est la même discipline que l’on devrait observer chez les enseignants. Travailler, venir à l’heure, être assidu. Chacun devrait faire son rôle : les parents acheter les livres aux élèves, leur donner le nécessaire pour l’école, veiller sur leur alimentation, quand il faut aller au lit comme il se doit, je pense que c’est important pour la réussite des enfants. Chacun devrait contribuer à cela ; sinon, il y a un bras qui est mort et ce que l’on attend ne suivra pas, (les résultats). Ma préoccupation est constante, c’est s’occuper des enfants qui sont à notre charge. C’est ça le message, et quand on parle de s’occuper, ça englobe tout, chaque parent doit encadrer l’enfant à la maison (étude, vestimentaire, alimentation etc.) sinon ça devient comme un soldat qui va en guerre sans arme et puis le résultat n’est pas obtenu forcement au bout du tunnel. Je crois que c’est le principal message.

Hen ChâteauVallon (Correspondance particulière)

Contact Rédaction : +237 33 14 59 54 / +237 99 45 19 20

www.scores2000.info 

AES-SONEL

AES, partenaire stratégique du Cameroun

Le Cameroun dispose aujourd’hui d’une capacité de production de 1017 MW, soit un accroissement de 30% de puissance installée au moment de la concession, Entre 2001 et 2009, dix nouvelles centrales thermiques ont été construites : - Centrale d’Oyomabang II : 13 MW - Centrale de Logbaba I : 8 MW - Centrale de Bassa II : 8 MW - Centrale de Limbé : 85 MW - Centrale de Logbaba II : 13 MW - Centrale de Yassa-Dibamba : 86 MW (mise en service le 15 décembre 2009).

Le coût total de ces investissements est d’environ 139 milliards de FCFA.

L’amélioration de la qualité du service de production passe également par la maintenance et les travaux de rénovation des sites, notamment les Centrales hydroélectriques. Celles d’Edéa (263 MW) et Songloulou (384 MW) sont en cours de rénovation pour un coût respectif de 62 et 13 milliards FCFA.

D’ici à fin 2011, la Centrale à gaz de Kribi devrait être livrée et injecterait 216 MW de plus dans le réseau électrique national.

AES compté ainsi rétablir durablement l’équilibre entre l’offre et la demande en augmentant considérablement sa capacité de production ; fiabiliser les réseaux de transport et distribution, renforcer l’efficacité des transformateurs, continuer à faciliter l’accès à l’électricité au plus grand nombre en offrant des conditions attractives de branchement et d’abonnement.

Source : Parution Scores 2000 numéro 158 du 30 septembre 2010

MOTION DE SOUTIEN DU REGROUPEMENT DES ENFANTS DU MOUNGO (REGEMO)

adressée à Son Excellence Paul BIYA, Président de la République, Chef de l’Etat à l’occasion de leur Congrès Ordinaire du 13 au 15 Août 2010 à Mbanga

Les Enfants du Moungo, Considérant votre engagement à faire du Cameroun un pays moderne ; Considérant le rayonnement que notre pays, sous votre impulsion, connaît sur le plan international ; Considérant toutes les réalisations que compte leur département, réalisations qui rentrent en droite ligne dans votre programme des Grandes Ambitions ; Considérant l’attention toute particulière portée à l’endroit des Fils du Moungo par la promotion de plusieurs d’entre eux à de hautes responsabilités aussi bien dans le Gouvernement de la République que dans les sociétés d’Etat et dans les Représentations diplomatiques ; Considérant la politique de paix et de justice sociale qui reste et demeure votre principal cheval de bataille ; Considérant le combat engagé pour la lutte contre la corruption et les détournements de fonds publics ; Considérant la politique d’ouverture soutendue par une diplomatie agissante de grande envergure ; Considérant les options de décentralisation tendant à rendre plus autonome les Régions et les communautés pour un développement participatif ; Vous soutiennent et s’engagent à vous appuyer dans vos efforts d’édification d’un Cameroun fort, développé et prospère ; Vous encouragent à persévérer dans la dynamique visant à assurer à notre pays une place de choix dans le concert des nations ; Prient Dieu Tout-puissant de vous accorder, à vous ainsi qu’à votre illustre famille, santé et longévité. Soutiennent avec force votre action pour l’édification d’un Cameroun digne et prospère ; Vous exhortent à poursuivre sans relâche cet effort de développement ; Vous témoignent tout leur attachement aux nobles idéaux de paix et de prospérité ;

Fait à Mbanga, le 14 août 2010

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens