Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 janvier 2010 6 02 /01 /janvier /2010 11:32

«Nous attendons des mairies du Moungo qu’elles aident leur artisans et créateurs à participer à la cinquième édition du Salon International de l’Entreprenariat»

logo regionaleLe Gic pour la Production Industrielle et la Commercialisation des Produits des Paysans du Moungo (GIC PRODICOM) est un partenaire associé à l’organisation du SIEN2010 qui se déroulera à Nkongsamba du 26 février au 13 mars. Nous avons rencontré M. Nana Innocent, son principal interlocuteur en ce début d’année pour faire le point de la préparation. Lisez-plutôt !

 

Scores 2000 : Peut-on avoir le sentiment qui vous anime à quelques semaines du Salon ?

M. Innocent Nana : C’est un sentiment de satisfaction sur le travail abattu. Au lendemain de la clôture de la 4ème édition, nous nous sommes assis pour faire le bilan et avons touché du doigt tous les problèmes liés au succès d’une telle manifestation. Notre souci n’est pas d’organiser une foire où les gens viennent manger et boire sans savoir la raison pour laquelle ils sont partis de la maison. Le Salon de l’entreprenariat est une organisation thématique, où nous avons des idées nouvelles à faire comprendre.

 

Scores 2000 : Pourquoi le GIC PRODICOM est-il associé à l’organisation de cette rencontre internationale ?

M. Innocent Nana : Nous voulons au terme de trois années, ou si vous voulez de trois éditions du Salon, aboutir à la création d’une véritable entreprise de commercialisation des produits des récoltes des paysans, agriculteurs et éleveurs du Moungo. Après cette phase, nous allons passer à l’industrie, c'est-à-dire à la transformation en produits finis, prêts à la consommation. Cette étape permettra de donner une plus value au travail de nos membres. Nous voulons avoir notre marque de café moulu comme Nescafé en côte d’ivoire, notre marque de jus de fruit, notre fromage, notre poivre, nos jambons.

 

Scores 2000 : Avez-vous les moyens de vos ambitions ?

M. Innocent Nana : Personnellement non ! Le groupe, si.  C’est pourquoi nous nous mettons ensemble, avec les médias, les créateurs, les artisans, parce que chacun a un rôle à jouer pour réduire les coûts d’une telle démarche. Le Gic Prodicom compte de nos jours 21 membres à jour de leurs cotisations, nous sommes affiliés à une union et une fédération de Gics dirigés par M. Albert Mama. Nous avons l’appui d’une banque qui est proche du monde paysans et avons tenus en 2009 plusieurs réunions et des assemblées dans l’optique de débattre, d’expliquer aux membres les biens fondés du regroupement. Cette démarche est la meilleure car elle nous a permis de comprendre que nous sommes tous à vote égale, décideurs d’une entreprise qui se met sur pied sans de gros moyens. Nous attendons de nouveaux membres, des personnes rigoureuses dans la gestion, avec l’esprit de sacrifice, qui pensent comme les américains qu’on peut investir dans un projet pour tirer profit après dix ans, ou encore qui pensent qu’au quotidien, on peut mettre de coté quelques francs symboliques dans un projet pour sa progéniture.

 

Scores 2000 : Pensez-vous que votre message peut passer dans un ilot de pauvreté ?

M. Innocent Nana : Le message passe très bien parce que nous avons déjà surmonté des difficultés énormes, nous avons remporté les combats de l’incompréhension, avons mis à nus des brebis galeuses. Cette édition, nous voulons vraiment compter sur le soutien des autorités administratives et particulièrement des maires du Moungo parce que le talent existe dans ce département et ne dispose pas des moyens pour se faire valoir. Nous attendons des mairies du Moungo qu’elles aident leurs artisans et créateurs à participer à la cinquième édition du Salon International de l’Entreprenariat de Nkongsamba. Les stands pour les artisans, les éleveurs, les agriculteurs vont couter seulement 30 000 francs et je crois qu’un maire qui veut aider quelqu’un dans sa localité à venir s’exprimer dans ce salon peut se permettre une prise en charge de 50 000 FCFA.  Si chaque mairie du Moungo fait cet effort, nous aurons déjà 13 exposants du Moungo à vendre au monde entier. Le meilleur poivre du monde et la meilleure banane se cultivent à Njombé-Penja, le meilleur pigment vendu dans les restaurants de Douala et de Yaoundé se cultive sur les flancs du Mont Manengouba à Mélong, le meilleur artisan du Cameroun (Bokilo Hamadjan) est à Nkongsamba 1er, le meilleur sculpteur à Nkongsamba 2ème, le meilleur menuisier à Baré-Bakem. Avec le soutien du Préfet, du nouveau Délégué du Gouvernement et des maires des 13 communes, nous pourrons mieux exprimer cette diversité. 

Propos recueillis par Steve Seke 

www.scores2000.info  - Rédaction: +237 99451920/ +237 33 01 75 32/ +237 78894092 

  Gic Pour la Production Industrielle et la Commercialisation de Produits des Paysans du Moungo  

Abrégé : GIC PRODICOM

B.p. : 702 Nkongsamba

Région du Littoral, Département du Moungo, Arrondissement de Nkongsamba IIIème

Délégué : Nana Innocent (B.p. : 702 Nkongsamba Tél. : 99 67 90 55)

Secrétaire Général : Timamo Tedjon Sylvain (B.p. : 375 Nkongsamba, Tél. : +237 99 45 19 20)

Trésorier : Sanda Dianne

Commissaire aux Comptes : Moussa Issa Malam Salo (Tél. : +237 77 41 10 39)

Conseillers: Ntouba Emmanuel, Sanda Dianne

Banque : La Régionale à Nkongsamba, Compte N° 37360-06864423-61

Partager cet article
Repost0

commentaires

N

Ce sera avec plaisir que nous allons acceuillir les travaux du SIE 2010 dans la salle des conférences du METCH CENTER à Nkongsamba.


Répondre
R

Bonsoir, je viens de lire cet article. Le Projet du Gic Prodicom mérite d'être encouragé. Je suis partant pour sa vulgarisation à travers le département du Moungo. Félicitations.


Répondre
N

cet évenement sera d'une grande importance pour ce département. Notre seul conseil, informez à travers les medias plus de camerounais.


Répondre

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens