Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 novembre 2009 6 28 /11 /novembre /2009 12:54

"Le Cameroun pour atteindre la croissance doit être dirigé par des patriotes"

paul biyaNous avons rencontré le Secrétaire Général de l'Upc à la Maison du parti à Yaoundé Mimboman pour un entretien exclusif sur l'actualité. Augustin Frédéric Kodock est listé parmi les meilleurs économistes en Afrique. Au Cameroun, il  a occupé de hautes fonctions comme par exemple à la direction de la Cameroon Airlines, Ministre de l'Agriculture, Ministre de la planification, etc. Lisez-plutot !

 

Scores 2000 : Excellence, vous permettrez que je vous appelle ainsi pour ne pas me perdre dans les nombreux titres que vous portez. Comment jugez-vous l'actualité au Cameroun aujourd'hui ?

S.E Augustin F. Kodock : Il faut dire que quelques personnes nous font perdre de vue ce qui est urgent. Le développement et la création des emplois pour les jeunes. L'Upc ne fait plus de propagande de nos jours parce que le film de l'histoire est assez révélateur. Ce parti est débout et cause forte gène à certains politiciens. Il ne faut pas observer le scénario du mensonge et de la démagogie qui émanent en réalité des principaux responsables du Rdpc qui sont plongés dans des réseaux pour tromper la jeunesse. On observe de plus en plus au Cameroun la montée des sectes, la pratique de l'homosexualité et tout dernièrement, on a assisté à une mauvaise interprétation du protocole de Maputo pour faire valider une pratique récusée par la majorité des acteurs de la société civile au Cameroun.

 

Est-ce que ce revirement de situation met en péril votre accord de bonne gouvernance avec le parti Rdpc au pouvoir ? Qu'avez-vous fait du recensement de la population lorsque vous étiez aux affaires ?

C'est le Rdpc qui met en péril l'accord que nous avons conclu pour améliorer les conditions de vie des camerounais, relancer l'économie. Beaucoup d'upécistes ne se réservent plus pour dire qu'ils ont été trompés. Nonobstant, ce parti est un esprit et tant que nous avons des forces, nous nous emploierons à respecter les promesses des pères fondateurs. Pour ce qui concerne le recensement de la population, nous avons mis sur pied une feuille de route pour que tout se passe bien. Le Ministre de l'économie n'a pas décaissé la somme de 600 millions pour achever ce travail. On ne sait pas pourquoi, mais ce qui n'échappe pas au camerounais est la clairvoyance parce que nous savons que Douala et Yaoundé sont des zones très peuplées au Cameroun, où vont des jeunes en âge de travailler. Il ne faut pas toujours  consacrer et calculer que des avantages politiques. Il faut investir dans l'agriculture, l'artisanat, l'élevage. L'Upc pense que les mémoranda des régions sont un danger pour la Nation. L'élite ne doit pas se replier dans les régions en oubliant l'intérêt général et cela me donne l'impression que le message sur la décentralisation est mal assimilé.

 

Partant de ce constat, qu'est-ce qui est envisagé pour mobiliser vos nombreux militants et sympathisants dans le Moungo ?

Nous sommes en train de faire élire  les organes du parti et à la fin de la saison des pluies, nous seront dans le Moungo. L'Upc a une histoire riche dans le Moungo et particulièrement à Nkongsamba. Nous devons nous réconcilier avec notre histoire et réhabiliter tous les martyrs qui se sont sacrifiés pour l'indépendance de ce pays. Ce n'est qu'a se titre que nous pourront éviter la malédiction et nous épanouir. L'Upc doit remporter les élections à Nkongsqamba et partout au Cameroun. Les jeunes doivent apprendre que c'est le premier parti de ce pays et y militer. L'Upc ne peut pas abandonner le Moungo et nous viendrons en saison sèche pour remettre le parti sur orbite.

 

Selon vous, le pays doit-il être dirigé par des technocrates ou par des activistes ayant une certaine popularité ?

Le Cameroun pour atteindre la croissance doit être dirigé par des patriotes. Des gens qui ont la vison et qui peuvent orienter la Nation. Cela n'empêche pas que nous ayions de bons commerçants, de bons scientifiques, de bons artisans et autres. Réserver le poste de Premier Ministre pour les anglophones est aujourd'hui dépassé parce qu'il faut à ce poste un camerounais compétent quelque soit son origine. Nous avons pourtant eu au Premier Ministère un patriote comme Sadou Hayatou qui a été excellent, qui a travaillé sur beaucoup de sujets et au moment ou il fallait qu'il les appliques, on l'a envoyé à la BEAC et je pense que c'était une erreur. Il faut appliquer les textes consensuelles qui est l'émanation de la majorité des camerounais et sur ce plan, je me souvient avec aisance du Premier Ministre Peter Mafany Musongue qui est un homme avec du tact, qui reconnais des valeurs et de plus pragmatique. Tout ceci pour dire que nous avons des camerounais qui peuvent faire la différence. Mais il y a des mauvais conseillers dans le Rdpc qui sont l'émanation des sociétés mystiques, dangereuses pour la Nation.

 

Que pensez-vous de la visite du président en France ?

Le Président Paul Biya n'a pas été bien reçu  en France. Il n'a pas été accueilli comme un Chef d'Etat parce que c'est son homologue le Président Nicolas Sarkozy qui devait le chercher à l'aéroport. En diplomatie, il est bien important de mieux connaître sa feuille de route avant se faire un tel déplacement.

Propos recueillis par Sylvain Timamo

Contact Rédaction : +237 99 45 19 20 / 33 14 59 54

www.scores2000.info

Partager cet article
Repost0

commentaires

N
<br /> Bien vouloir mettre des photos sur votre blog.<br /> Salutations<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique &quot;Le Chasseur&quot;.
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique &quot;Le Chasseur&quot;.

Recherche

Pages

Liens