Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 12:52

  

faustin-Domkeu.jpgRencontré à la fin du championnat national de première et deuxième division, M. Faustin Domkeu, Président de l’Association des Clubs de Première Division fait le bilan de la saison qui vient de s’achever.



En tant que Président de l’Association des Clubs de D1, quel bilan pouvez-vous faire de la saison qui vient de s’écouler ?

C’est un bilan positif. Le championnat s’est bien déroulé que ce soit la MTN Elite One où la Mtn Elite Two. Ça a été d’un très grand intérêt, le public a commencé à revenir au stade mais nous devons continuer à travailler. Coton Sport de Garoua a mérité une fois de plus son titre de champion, Astres de Douala a mérité la deuxième place et Union a mérité la troisième place qu’elle occupe. Quant aux équipes qui sont descendues en D2, elles ont juste connu des problèmes d’organisation et de leadership et je pense que c’est la cause de leur descente.

Pour ce qui est des trois équipes de la Mtn élite two qui sont montées en élite one, je pense que c’était les trois meilleures équipes. Dans l’ensemble, c’était un bon championnat et nous allons continuer à travailler d’arrache pied  pour améliorer la qualité du jeu.

 

Quelles difficultés les Présidents de Club que vous représentez ont-ils rencontrés durant la saison ?

 En tant que président de club, la difficulté majeure que nous avons rencontré c’est le financement de nos clubs. On n’a pas été mal organisé, mais on a eu des problèmes de financement. Le réel problème, c’est l’argent, le nerf de la guerre. C’est ça qui est la difficulté majeure. Maintenant aussi, il faut également qu’au niveau des joueurs, les droits et obligations soient bien harmonisés et on doit travailler sur ce sujet avec l’association des joueurs.

 

Aujourd’hui, on parle de la professionnalisation du football camerounais. Qu’en pensez-vous?

C’est une très bonne chose. C’est une étape à franchir pour ramener notre football au niveau acceptable dans la mondialisation. Car on est obligé de passer par là. Pas seulement dans les faits, mais aussi sur le plan de l’organisation et dans l’ensemble de la gestion du football. Pour que notre football soit professionnel, il faut travailler, construire les infrastructures, aménager les aires de jeu, mettre et  encore mettre de l’argent dans les clubs. Cela permùettra une gestion saine et efficace.

Réalisée par Hervé Villard Njiélé 

Source :http://hervevillard.over-blog.com

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens