Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 18:02

Tout est fin prêt pour que soit donné le premier coup de pédale de cette édition anniversaire, le 6 octobre prochain. Une dizaine d’écuries sur la ligne de départ.  

Cyclistes-a-Ebolowa-.jpgAprès 3 réunions élargies dont la dernière s’est tenue le 2 octobre dernier dans la salle de réunion du Minsep, tout semble être garanti pour que la compétition se tienne sans anicroche du 6 au 9 octobre prochain, sur le parcours Yaoundé, Meyomesala en passant par Ebolowa, Sangmélima, Zoétélé, Mbalmayo, pour s’achever au Boulevard du 20 mai de Yaoundé. D’abord sur le plan administratif, toutes les commissions sont à jour pour le lancement effectif de la compétition. Malgré les problèmes d’insuffisance d’infrastructures de logement que présente la ville d’Ebolowa, à cause des préparatifs du comice agro-pastoral qui se tiendra dans cette cité du 9 au 14 décembre 2010, les délégations dont la première, celle de Sao-Tomé et Principe qui était attendue en terre camerounaise, samedi dernier, peuvent être rassurées que, indiquent les organisateurs, les petits plats ont été mis dans les grands pour leur assurer un bon séjour dans la capitale de la région du Sud et partant, sur le tracé de la compétition. Par ailleurs, une délégation gabonaise fera le déplacement du chef lieu de la région du sud qui accueillera par ailleurs «la Tropicale Amisa Bongo », en janvier prochain, pour observer l’expertise camerounaise en matière d’organisation des compétitions. Même si, selon le président de la Fécacyclisme, François Njelè, l’aspect général de la compétition s’annonce très difficile, car dira-t-il, le budget alloué à cette compétition de souveraineté n’est pas encore disponible. « On va faire avec les moyens mis à notre disposition pour que cette édition soit une réussite totale», a-t-il tenu toutefois à préciser. Surtout que, d’après lui, pour cette édition anniversaire, certaines innovations vont être apportées dans l’organisation de la compétition. D’ailleurs, à ce sujet, le ministre des Sports, Michel Zoah, a institué une commission de veille qui est chargée de s’enquérir de l’état d’avancement des travaux et surtout du niveau technique des coureurs et particulièrement, de recueillir leurs doléances afin d’éviter les désagréments observés lors du dernier Tour cycliste international du Cameroun de février dernier.

Dtn

Entre autres innovations, un site web a été mis à leur disposition, (www.fecacyclisme.com) pour que les férus de la petite reine soient au parfum, minute by minute, de tout ce qui se passe tout le long de l’itinéraire, ainsi qu’une zone média pour les interviews lors des arrivées de la compétition.

Sur le plan technique, le Directeur technique national (Dtn), Philipe Duracka, se veut optimiste sur les chances du Cameroun. Le Grand prix international Chantal Biya sera évidemment pour lui, l’occasion de démontrer son savoir-faire, depuis qu’il a remplacé Joseph Evouna, à la tête de ce département sensible. Déjà, il s’est entouré de 9 personnes qui devront œuvrer pour l’encadrement des 18 coureurs camerounais qui constituent l’équipe nationale du Cameroun, répartie en 3 petites équipes (A, B et espoir) de 6 coureurs respectivement, selon le règlement des l’Union cycliste internationale (Uci). Dans les coulisses, la stratégie de travail pour que le maillot jaune revienne au Cameroun consisterait à faire converger toutes les énergies des équipes B et espoir au profit de l’équipe A. Une équipe constituée essentiellement de meilleurs cyclistes camerounais actuels à savoir : Martinien Tega, Douanla Flaubert, Yves Ngue Ngock, Damien Tekou et Joseph Sanda. Les équipes camerounaises ont bénéficié de 2 stages préparatoires de 11 jours à Yaoundé. L’accent aura été mis sur le potentiel physique des coureurs et le développement de certaines de leurs aptitudes. A la clé, la satisfaction du Dtn,  Philipe Duracka : «les coureurs sont prêts pour partir au combat et pour remporter les différents maillots mis en compétition. La communion entre le staff technique et les coureurs est parfaite», s’est-il félicité.

Côté participation, en dehors du Cameroun qui alignera 3 équipes (A, B et espoir), 8 autres écuries prendront part à cette 10e  édition. Il s’agit de la France qui présentera 2 équipes, de la Slovaquie (tout dernier à confirmer sa participation), le Japon, la Rdc, la Rca, le Gabon et Sao-Tomé et Principe. Au total, une dizaine d’équipes confirmées feront le déplacement du Boulevard du 20 mai d’où sera donné le départ, le 6 octobre 2010, avec en ouverture de la compétition, un prologue dans la ville de Yaoundé. La succession du Néerlandais Peter Van Agtmaal est décidément ouverte.

Audrey Abona  

www.scores2000.over-blog.com

Contact R"daction : +237 33 14 59 54 / +237 99 45 19 20

e-mail : scores2000@hotmail.com 

 

MAGZI – CAMEROUN

(Mission d’Aménagement et de Gestion des Zones Industrielles au Cameroun)

- De Vastes espaces aménagés pour le développement de l’Industrie ;

- Un acteur majeur dans la réalisation des Grandes Ambitions

B.p. : 1413 Yaoundé – Tél. : +237 22 02 66 75

Près de 08 zones aménagées sur le territoire national

Directeur Général : Manon Georges Christol

 

Entretien avec Mathurin Nkoulou : «Il ne suffit pas d’être cycliste pour venir pédaler»

 Le contrôleur général du comité d’organisation fait le point sur le niveau des préparatifs.

 

Quelles sont les grandes innovations apportées à cette édition anniversaire ?

 Les innovations se situent sur le plan des relations particulières que nous avons tenues à raffermir avec les autorités administratives, judiciaires et municipales des villes étapes. Nous avons mis un accent sur la façade culturelle du Cameroun parce qu’il s’agit bien en cette année où on célèbre le tourisme au Cameroun, de vendre l’image de notre pays à travers le sport cycliste. La grosse innovation se situe au niveau des équipes et sur la qualité de ces équipes qui vont constituer les adversaires du Cameroun.

 

Quelles sont les mesures qui ont été prises pour éviter le genre désagréments observés lors du Tour cycliste international 2010 ?

Nous voulons impérativement dire à tous les Camerounais que dans la situation d’ambassadeur que nous occupons, ces désagréments nous ont profondément marqué et il était pour nous question d’éradiquer ce mal qui voulait prendre corps et surtout de faire en sorte que de telles velléités ne se produisent plus dans l’avenir. Ainsi donc, le comité d’organisation a pensé élaborer un document qui a été mis sur pied et qui est une espèce de contrat comportant un certain nombre de charges auxquelles seront assujetties les équipes qui accepteront de venir sur le «Grand prix», parce qu’il faut déjà reconnaître une chose : il ne suffit pas d’être cycliste pour venir pédaler. Par le passé, nous avons pensé à ce volet bienfaisance, nous nous sommes rendus plutôt compte que les problèmes venaient de là. La seconde disposition c’est que nous avons décidé pour une première fois que c’est une équipe nationale du Cameroun longtemps en gestation qui arrive à parturition cette fois-ci.

 

Est-ce qu’on peut savoir quelles sont les sources de financement qui vous permettront de démarrer la compétition si le budget n’arrivait pas avant le démarrage de la course prévue pour le 6 octobre prochain ?

Les sources de financement de ce grand prix sont strictement personnelles et c’est un effort de guerre du président de la Fécacyclisme et puis c’est une action conjointe de certains annonceurs qui ont vu justement la nécessité de faire de cette organisation et surtout de ce 10e anniversaire un très grand évènement. C’est le lieu ici de leur lever le chapeau et de leur dire merci.  Et je tiens à relever que ce sont ces partenaires et annonceurs qui ont financé entièrement les 2 stages préparatoires bloqués des équipes camerounaises.

 Propos recueillis Audrey Abona

Cf la Nouvelle

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
<br /> Belle initiative ce tour cycliste international soutenu par la première dame Chantal Biya, ce tour prend de plus en plus du volume. Tout en espérant que tous les budgets seront bouclés et que les<br /> camerounais gagneront le tour, afin de faire honneur à la Première Dame.<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique &quot;Le Chasseur&quot;.
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique &quot;Le Chasseur&quot;.

Recherche

Pages

Liens