Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 17:36

mémoire des lionsUne équipe d’inspecteurs du ministère du tourisme  vient de séjourner  dans le Grand nord pour toucher du doigt  les réalités des  structures  hôtelières. Sous la conduite de M. Mukete Daniel Modika, Directeur des entreprises touristiques au ministère du tourisme, cette équipe a visité environ 90 hôtels et auberges dans les régions du nord, de l’extrême nord, et de l’Adamaoua.

Cet exercice d’inspection a consisté en la  visite des chambres, cuisines, réceptions, toilettes, piscines, lignes téléphoniques, infrastructures sportives,  entre autres. Tout a été testé dans les hôtels visités par ces inspecteurs.  Un coup d’œil sur les téléviseurs leur a permis de voir s’ils fonctionnent normalement ;  un regard sur la toiture pour vérifier qu’elle  ne coule pas, une conversation en français et en anglais avec les employés pour jauger du niveau de maîtrise de ces deux langues ; bref, les inspecteurs n’ont rien oublié lors de leur   passage.

Selon le chef de la délégation Mukete Daniel Modika le but principal de l’inspection est de « réveiller les promoteurs qui dorment ». Dans certains hôtels dits trois étoiles, les inspecteurs ont été choqués par l’état d’hygiène de certaines toilettes où l’on retrouvait des slips abandonnés sur des cordes, dans les toilettes de la réception ou bien des robinets qui coulaient  à  longueur de la journée.

Ailleurs, c’est la tenue vestimentaire des employés  puant  sueur ou à l’état de propreté douteux qui  a attiré l’attention des inspecteurs. Dans d’autres hôtels classés trois étoiles il y a quelques années, les spécialistes font défaut dans divers secteurs d’intervention : pas de médecin, de cuisinier chef, de blanchisseur, ou bien encore de maître nageur ce qui a augmenté les cas de décès dans les piscines de ces structures hôtelières.

Tout cela laisse croire que beaucoup d’hôtels vont perdre leurs étoiles car la qualité des services rendus est en deçà des normes de classement.  La plupart des hôtels dans le septentrion fonctionnent avec le classement initial que le ministère du tourisme leur avait accordé,  et cette mission est la première de cette envergure entreprise dans le grand nord depuis des années.

En attendant d’autres décisions qui ne sauraient tarder, la première est que  la mission de contrôle  inspectera désormais les hôtels de l’ensemble du triangle national tous les cinq ans en vue de les reclasser. Certains de ces hôtels verront leurs étoiles augmenter, d’autres perdront  leur étoile de prestige et ceux qui ne se sont pas améliorés ou qui auront marqué le pas sur place auront leur étoile maintenue.

En 2007, cette inspection a débuté dans les régions du littoral et du centre et les données récupérées sur le terrain ont été remises à la commission nationale de reclassement qui comprend  les ministères partenaires comme ceux  de la santé,  de l’urbanisme, ou de  l’environnement…pour sanctionner les  hôtels positivement ou négativement.

Il y a ainsi des hôtels de trois étoiles qui se sont retrouvés avec deux étoiles par exemple. L’explication à ce sujet  est claire, un hôtel de trois étoiles doit avoir au moins 20 chambres à coucher, trois serviettes dans les toilettes, des téléviseurs avec câble,  des lignes téléphoniques,  des infrastructures de sport,  l’Internet, l’entrée de l’hôtel goudronnée ou cimentée et des spécialistes comme un médecin, un maître nageur,  un cuisinier chef etc.

Les brigades de contrôle situées dans les différentes délégations régionales du tourisme devraient veiller à la bonne marche de ces services offerts à la clientèle. Malheureusement, ces délégations sont handicapées par le manque criard du personnel.
Peter Kum,  Correspondance particulière à GAROUA

www.scores2000.info

Contact Rédaction : +237 33 14 59 54 / +237 99 45 19 20

e-mail : scores2000@hotmail.com

  

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens