Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 14:31

La rencontre s’est  achevée par la rédaction d’un mémorandum important

 epah-njome-et-nana-feppa.jpgCette rencontre de partage de connaissances et d’informations autour d’une étude diagnostique du secteur de la santé dans les communes de Nkongsamba 1er, Mbouda et Bagangté s’est tenue dans la salle des actes Ekwabi Ewane le 16 1uillet 2010. Tour à tour,  après l’arrivée du représentant de la tutelle,  on a écouté le discours de Mme Mony Monique épouse Mbongue, représentant du Maire Oumarou qui a expliqué le bien fondé et le rôle de la commune de Nkongsamba premier dans la tenue de se séminaire atelier.

Le coordinateur de l’organisation Zenu Network, M. Flaubert Djateng a présenté son ONG comme une organisation de la société civile crée en 2006 à l’ouest qui contribue au développement du Cameroun  à travers des actions quelques fois financées par les bailleurs de fonds comme par exemple l’Union Européenne.

Le séminaire atelier de ce jour s’inscrit dans le cadre du projet «promotion de la Gouvernance Locale et Renforcement des capacités politiques des Acteurs Non Etatiques » dans les régions de l’Ouest et du Littoral, promu par l’Association Zenu Network et mis en œuvre avec l’appui de l’Union Européenne.

Apres les projections suivis des explications des consultants qui ont effectué des recherches sur le terrain, le constat est un peu amère parce que le système de santé dans les trois villes cibles laisse de nombreuses lacunes: un mauvais encadrement des patients, l’absence des structures sanitaires adéquates, la rupture des stocks de médicaments, l’absence des supports d’information et de communication. De cela découlent de graves conséquences comme le charlatanisme, l’automédication, l’intoxication, la perte de confiance envers les formations sanitaires et leur personnel, la pratique de la corruption. Le milieu de vie même est malsain et le chef du quartier Mouandja à Nkongsamba a montré du doigt le tas d’ordure de plusieurs tonnes au quartier 8.

Dans la foulée, pour répondre aux appréhensions, le Dr Kagho, chef du district de santé de Nkngsamba et M. Robert Ngouffo, expert de DK international se sont voulus explicitent. A Nkongsamba par exemple, il y a un faible taux de couverture vaccinale, soit 51 pour cent et la rupture de stock de réactif pour le test de VIH/SIDA. Avec la décentralisation et ce qui se fait depuis janvier, peut-on dire que la structuration de la commune répond aux besoins de la décentralisation ?

De cette question, les participants, plus de 60 ont rédigé et signé un mémorandum destiné aux pouvoirs publics. La tutelle doit mieux contrôler et sanctionner tous les partenaires de la santé qui se comportent mal dans le secteur de la santé. Les mairies doivent multiplier les campagnes d’hygiène et de salubrité, créer des relais d’échange, utiliser les supports de communication, lutter contre la corruption, vulgariser et veiller à la mise en application des textes existants, former et recruter du personnel.

www.scores2000.info

Contact Rédaction : +237 99 45 19 20 / +237 33 14 59 54

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens