Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 20:11

Au regard du changement climatique avec ses impacts négatifs dans le monde, chaque être humain a le devoir de préserver la nature tout en l’exploitant artisanalement ou industriellement, pour le bien-être des générations d’aujourd’hui et de demain.

 Le thème de célébration de cette année 2011 à savoir «les forêts, la nature à votre service» interpelle les consciences de l’humanité; pays sous-développés victimes innocentes et surtout industrialisés, autour des dégradations de la nature d’aujourd’hui et de demain, aux conséquences extrêmement graves, malheureusement, pour tout le monde. Le lancement des activités de cette année au Cameroun, s’était déroulé au jardin zoologique de Mvog Béti à Yaoundé, le 03 juin; et la clôture a eu pour cadre, le palais des Congrès de Yaoundé le 08 juin 2011, sous la présidence des ministres HELE Pierre, Elvis NGOLLE NGOLLE, du Ministre délégué Nana ABOUBAKAR DIALLO, du représentant résidant du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), le corps diplomatique accrédité au Cameroun, parlementaires, invités; le tout sous le regard très attentif des hommes du média. En fait, que peut-on retenir comme leçon des actions humaines sur la nature au terme des agapes et des boissons qui ont coulé à flop ce jour là, afin d’éviter le pire pour nous, aujourd’hui et nos enfants de demain?

            En principe, tous les Maires de commune du Cameroun, les sous-préfets (chefs de terre), les ministères des forêts et de la faune, de l’environnement et de la protection de la nature, de l’administration territoriale et de la décentralisation, les parlementaires élus de la nation, l’armée et la police, la présidence de la république et surtout les journalistes, historiens du présent; devraient être associés au cours des états généraux, en un lieu et pendant quelques jours afin de peaufiner des solutions à la déforestation sans reboisement, aux coupes de bois de chauffage par les ménages, au feu de brousse, à la réglementation de la production du charbon. Il en est de même de la désertification surtout dans le Grand Nord, en ce qui concerne le cas du Cameroun, pour l’environnement et de la protection de la nature, la pollution des eaux et de la nature, le danger que représentent les emballages de papier en plastique pour la pollution des airs, de la nature (l’atmosphère par les pays industrialisés à travers leurs usines, pourtant pour s’enrichir tout seuls et maintenir les autres sous-développés, pauvres, dont les conséquences néfastes sont supportées par tout le monde.

Comment éviter la catastrophe mondiale qui pointe déjà à l’horizon?

 Tout être vivant est interpellé dans la recherche de solutions pour éviter cette catastrophe future. En effet, au lieu d’aller en rang dispersé à de sommet comme celui de Copenhague qui a accouché d’une souris car, presque aucune solution concrète valable n’y a été prise. Tout au contraire les pays dits développés n’ont pas du tout fléchi sur leur position, en ce qui concerne la pollution de la nature par leurs usines ainsi que la déforestation des forets africaines par les ressortissants de leur pays au détriment des pays africains.

            L’opération Sahel vert, le reboisement, le respect de la réglementation en vigueur pour le cas du Cameroun en ce qui concerne les exploitants forestiers, la non utilisation du feu de brousse comme moyen facile pour défricher les champs, l’alphabétisation des riverains forestiers et sahéliens pour éviter leur ignorance doivent être encouragés car le pouvoir dans le monde nous gouverne de par notre ignorance. Et il convient de préciser qu’on peut bien être intellectuel ou agrégé, dans un domaine précis, tout en étant ignorant. Dans cet état, on n’a aucun pouvoir sur soi pour se développer, pour s’épanouir positivement.

            La production et l’utilisation de l’énergie solaire par les populations en général et camerounaises en particulier doivent être facilitées et encouragées. Il en est de même de la vulgarisation de foyers modernes et l’utilisation des matériaux locaux en ce qui concerne la construction, l’ameublement et l’habillement.

            L’unicité d’une et une seule langue nationale au Cameroun, enseignée depuis la maternelle et régulièrement utilisée dans les familles, à travers les médias (presse écrite, radio, télévision, Internet); même chose pour une monnaie africaine et un regroupement au sein de Etats-Unis des pays d’Afrique (EUA/USA).

            Le partenariat gagnant-gagnant doit désormais être la règle d’or en matière de coopération avec tout pays car tout est intérêts ; et il n’existe pas d’amitié; même une maman et son enfant qu’elle a accouché par exemple. En principe, les plus forts ont dominé (mangé), dominent et continuent à dominer les pays faibles, pauvres, sous-développés si ces derniers ne font pas un sacrifice par le travail à travers une révolte qui les conduira certainement à la révolution générale et durable.

            En somme, au cours des journées mondiales de l’environnement et de la foresterie au Cameroun, le public a compris que, pour préserver la nature de la catastrophe qu’on est déjà entrain de vivre les effets néfastes; un pays ne saurait y parvenir tout seul. Mais que l’action de tous et de chaque personne dans le monde s’impose à l’humanité comme une nécessité, mais aussi et surtout pour éviter la catastrophe qui pointe déjà à l’horizon pour nous tous.

  ISRAEL MATAKOUTGNIGNI

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens