Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 14:08

Renforcer les compétences des gestionnaires d’aires protégées en Afrique, actuels ou futurs, tel est le but des formations mises en place par l’UICN, ONG internationale pour la conservation de la nature, avec l’Université Senghor, Université de la francophonie, et dont ont déjà profité plus de 300 participants en Afrique du Centre et de l’Ouest.

Des zones de biodiversité africaines toujours plus menacées
L’explosion démographique que connaît le continent, l’exploitation toujours plus intensive des ressources, l’augmentation du cheptel, la recherche de nouvelles terres agricoles et les mouvements de populations qui l’accompagnent… ont engendré de graves conséquences sur les ressources environnementales. Les aires protégées sont peu à peu envahies et la pression anthropique s’accroît dans leurs zones périphériques.
Face à ces pressions et aux vives tensions qu’elles génèrent, les gestionnaires des aires protégées sont souvent insuffisamment formés. Particulièrement en Afrique francophone, le classement des aires protégées ne s’est en effet pas toujours accompagné d’une politique de renforcement des compétences ni d’un recrutement de personnel adéquat suffisamment outillé pour l’accomplissement de la politique de conservation des écosystèmes.

  © AFD


Renforcer les compétences des gestionnaires d’aires protégées
Le renforcement des compétences en " Gestion des aires protégées" s’inscrit donc comme une priorité pour l’aménagement et la conservation des parcs et réserves en Afrique. Les outils de planification, de suivi évaluation, les méthodes de concertation et les normes juridiques ou techniques… sont généralement méconnus de la plupart des gestionnaires des aires protégées. Le but de cette formation est donc de les doter (ainsi que leurs partenaires, scientifiques, ONGs, privés…) d’outils, et de compétences techniques et scientifiques spécifiques pour améliorer leurs modes de gestion des parcs et inscrire leur action dans la durabilité.
C’est dans cette perspective que l’UICN et l’ Université Senghor (Université de la Francophonie, basée à Alexandrie en Egypte) proposent des formations, de courte ou longue durée, permettant d’obtenir un diplôme. Elles visent à donner aux différents acteurs de terrain les principaux outils nécessaires pour la mise en œuvre des politiques de conservation, et pour l’appréhension des dynamiques socio-territoriales à l’intérieur ou dans les zones associées aux aires protégées.
Ces formations s’organisent selon deux formules principalement :
-    un master sur deux ans, permettant aux jeunes diplômés d’acquérir une formation spécifique dans ce domaine. Ce sont ainsi 26 étudiants qui terminent leur seconde année de spécialisation, en mai 2013
-    un diplôme universitaire ciblant les jeunes en situation professionnelle, réalisé en huit semaines selon des modules de cinq à six jours qui associent des cours théoriques et des sorties de terrain. La sixième édition de ce DU se déroule à Ouagadougou en avril et mai 2013, réunissant 20 étudiants de 10 pays différents.

Déjà 300 responsables d’aires formés

A ces formations diplômantes, s’ajoutent également plusieurs formations courtes (une à deux semaines) répondant aux besoins identifiés lors des évaluations des parcs et réserves et ainsi, ce sont plus de 300 responsables de la conservation en Afrique qui ont pu se former et progresser récemment.
Ces formations, organisées par le bureau régional pour l’Afrique du Centre et de l’Ouest de l’UICN ont été initiées grâce au support continu de l’AFD et du Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM). Preuve de leur succès, elles sont désormais également financées par d’autres partenaires tels que le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM), ou la Fondation MAVA pour la nature…


© UICN

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens