Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 20:40

Nkongsamba formera les premiers architectes «made in Cameroon»

La cérémonie de lancement des activités de cet institut qui est un démembrement de l’Université de Douala s’est déroulée le mardi 26 janvier 2010, en présence du Recteur, M. Bruno Ebe Bekolo, du Préfet du Moungo, M. Justin Mvondo, de l’adjoint au Délégué du Gouvernement et des maires des communes d’arrondissement.
I Beaux Arts 010Mme Angoua née Nguéa Annette, Docteur en économie du Cinéma, directrice de cette entité est présentée ainsi que ses 5 collaborateurs au public.

Dans son propos, le Recteur de l’Université de Douala, M. Bruno  Bekolo Ebe a souligné que l’université est désormais perçu par le gouvernement camerounais comme un instrument de développement du territoire.  Il a demandé aux chefs traditionnels, aux élites de porter IBA comme un bébé et de guider ses pas vers une expansion profitable à l’économie de la région.

Le Maire El Hadj Oumarou andjouma de Nkongsamba 1er, agissant ici au nom de l'association Ya-Kamata, a saisi l’occasion une fois de plus pour offrir 3 ordinateurs, suivi de M. Jean-Jules Ebongue Ngoh, Délégué régional du Minessec pour le Littoral et élité de la région qui a fait un don symbolique, un présent original qui est  un tableau comportant à la une, la photo de la Directrice de l’Institut,  et en arrière plan, les différentes formations.


Des principales disciplines, le Recteur a cité l’art, la peinture, la sculpture et principalement l’architecture. Cette journée est historique dans le département du Moungo parce que pour la première fois, le Cameroun va former des architectes sur le sol du Moungo. Il a demandé au x populations du Moungo de faire la paix car, du conflit des élites qui pensent que le Moungo Sud a été lésé, le recteur a dit que l’université de Douala pourrait s’implanter dans tous les départements de la région du Littoral. Cette université compte de nos jours 50 mille étudiants qui suivent des cours dans un espace étroit, jadis réservé à 300 étudiants seulement.

L’Institut des beaux arts va démarrer avec  seulement 40 étudiants contre 60 visés, parce que la sensibilisation n’avait pas été bien faite. Son vœu est de voir ce chiffre porté à 150 étudiants pour la prochaine rentrée académique.


Les cours ont effectivement démarré et le jeune étudiant Teno Tuekam Hervé, qui venait de suivre un cours sur la civilisation a exprimé sa satisfaction. Des espaces pourront être ouverts lors du Salon International de l’Entreprenariat qui se déroulera à Nkongsamba du 01 au 13 mars 2010, pour vulgariser les activités de cet Institut. Le programme largement diffusé pendant la cérémonie et publié sur cette page. L'admission se fait par councours etr est réservée aux perssones nanties d'un Baccalauréat ou d'un dipôme équivalent.

Sylvain Timamo (+237 99451920, +237 33145954)

www.scores2000.info

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

J

Bonjour, les parents du Moungo doivent être les premiers acteurs de vulgarisation de l'Intitut des Beaux Arts de Nkongsamba. Ne pas rater là, une chance de se former à peux de frais. Merci pour
l'article.


Répondre

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens