Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mars 2010 5 12 /03 /mars /2010 09:15
60 auditeurs avertis pour disséquer la connaissance à travers les supports  et comprendre les autoroutes de la communication.
ngako-anselme.jpegLe jeudi 11 mars 2010, le Comité d'Organisation de la cinquième édition du Salon International de l'Entreprenariat à Nkongsamba a tenu sa troisième conférence sur le thème : "le rôle de la société de l'information dans le développment économique".
D'entrée de jeu, M. Moussa Issa Malam salo a présenté les objectifs du SIE 2010 avant de passer la parole aux intervenants du jour. Tour à tour, Sylvain Timamo, Claude Ngongang et Ntoka Dibakto Herman ont déféni la société de l'information, donné les avantages et les inconvénients.
Il est évident que le monde entier est devenu un petit village planétaire et à travers la toile, de nombreuses transactions commerciales, intellectuelles, culturelles, scientifiques se font à des heures interminables.
Pour le cas de l'Afrique et partuiculièrement de Nkongsamba, le taux de fréquentation d'Internet est très faible. Ce qui est un handicap pour les économies africaines. Sur un autre plan, il existe d'autres supports de communication comme la télévision, la presse écrite qui sont tous parties intégrées de la société de l'information. Aujourd'hui, le mobile connaiî un boum au Cameroun, avec de nombreuses fonctionnalités qui permettent aux hommes d'affaires d'échanger et de traiter avec une célérité jamais égalée de nombreuses commandes et d'éxécuter des marchés.
Internet et les autres supports de communication sont ainsi importants pour notre région, sauf qu'il faut savoir s'en servir et c'est là où les pouvoirs publics ont été interpellés dans l'optique de réduire les coûts. Sur cette question, M. Ngongang Claude, membre influent de la société civile a laissé entendre qu'il y aujourd'hui environ 150 télécentres communautaires dans les zones non urbaines au Cameroun. Ce qui facilite énormément les échanges entre le monde   des villageois et les grandes métropoles.
M. Ntoka Dibakto Herman, étudiant en littérature négro-africaine à l'Université de Douala est et revenu sur le problème de la diversité culturelle et l'indépendance des pays africains, dans la mesure ou certains pensent qu'on assiste à travers la société de l'information, à une autre forme de colonisation de l'Afrique. Il est question de s'approprier cet outil et le mettre à la disposition des populations. Comment peut-on parler de diversité culturelle, de dialogue des religions, de paix, de developpement durable sans la société de l'information, qui n'a pas de restrictions?

Contact Rédaction : +237 99 45 19 20 / +237 33 14 59 54
www.scores2000.info

B.p: 375 Nkongsamba-Cameroun

Partager cet article
Repost0

commentaires

W

En moins de 6 ans, il y a eu plus de 6 cybercafés crées à Nkongsamba. Les technologies de l'information et de la communication sont de plus en plus utilisées par nos populations. Félicitation pour
la conférence et bien vouloir continuer à communiquer dans les quartiers.


Répondre

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens