Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 17:40

1960 : cinquante ans après le hasard de l’histoire de l’indépendance, L’adulte Afrique est-elle indépendante ?

A l’ouverture du bal par le Cameroun, seize autres pays Africains caracolent à l’indépendance. Précédés dans cette marche vers la liberté, le Ghana et la Guinée, deux pays noirs au septentrion du continent, avaient aussi dû se soumettre bien qu’ils soient formellement souverains.

            Après tout, il s’agit de la fête de la libération du joug colonial des modes de pensées, de comportements de moyens d’expressions (encore à revoir) et, en toile de fond, l’esclavage. Victoire donc sur les forces d’occupations, une liberté enfin retrouvée, laquelle permise grâce à la vision à la volonté et à la détermination des valeureux et braves fils Africains qui, avaient payé au sacrifice de leurs vies.

L’heure est au bilan

            A qui aura servi ce demi-siècle d’indépendance ? La plupart des pays Africains ont hérité d’immenses territoires sans unité géographique véritable, sans homogénéité ethnique, sans cohésion culturelle, sans uniformité linguistique. Indiscutablement,  les pays africains sont souverains. Ils ont chacun  un Hymne, une Devise, un Drapeau, un Gouvernement, un Président et une Assemblée élue par le peuple. Longtemps décrite comme le continent de la pauvreté et de l’immobilisme, la même Afrique se voit reconnaître certains atouts : fournisseurs de pétrole, de bois, de matières premières, de ressources énergétiques et minières.

Les prix des matières premières étant fixés en occident, vite, ont surgis la dégradation des termes de l’échange, la concurrence déloyale de subventions, la baisse des coûts de matières premières, la décroissance de l’aide publique, la crise économique et financière sans oublier, la libre circulation des personnes et des biens et, les investissements étrangers toujours reportés.

            «L’Afrique, une chance pour le monde. Réalités et défis?»

Selon BARACK OBAMA, «aucun pays Africain ne peut créer de richesses si les dirigeants exploitent l’économie pour s’enrichir personnellement.» la bataille est intellectuelle. Certains feux de développement passés au vert restent tout de même voilés par les velléités.

Plus difficile à surmonter en Afrique, la mauvaise gestion des finances publiques, l’insécurité judiciaire, les lenteurs administratives, la corruption, la fraude douanière, l’insécurité, la piraterie, le grand banditisme et le terrorisme. La construction d’une nation étant une œuvre permanente, il est grand temps de marquer un temps d’arrêt, pour évaluer le chemin parcouru et réfléchir ensemble sur l’avenir de notre cher et beau continent. Fort opportunément, nous ne grugions pas. Il faut aller au delà des attributs du pouvoir et, se demander si politiquement et économiquement, au jour d’aujourd’hui, l’Afrique a un contrôle sur ces décisions, car tout, absolument tout,  semble indiquer que, les raines du pouvoir se trouvent ailleurs, en occident.

            La fâcheuse impressions qui, très souvent nous vient à l’esprit, est le sentiment que, nos anciens maîtres n’ont pas totalement abandonné la scène et, ils, un peu trop, interviennent dans des affaires des anciennes colonies. On s’en fou si le dirigeant n’est pas aimé du peuple du moment où celui-ci est soutenu par LONDRES ou PARIS. Et de même, s’il est élu par le peuple tant pis pour lui, il ne tiendra pas longtemps à son fauteuil. Le ²PARIS ou LONDRES en a décidé² aura fait force de loi.

            Fort est-il encore de déplorer que,  tous les présidents Africains étant membres non permanents de l’ONU et du Conseil National de Sécurité, n’ont jamais pu avoir le privilège de faire partie des membres de la prise de décision donc, aucun siège n’est disposé pour l’Afrique et peut être ne le sera jamais. Car après cinquante années l’Occident juge de nous une précarité  juvénile incertaine.

Lionnel Bayong/Yaoundé-Cameroun - Contact Rédaction : +237 33491821/78894092

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens