Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 12:42

Le Syndicat UGTC demande une revalorisation du SMIC au montant de 100 mille francs CFA

Jeudi 21 janvier 2010, le Ministre Luc Magloire Mbarga Atangana a une fois de plus réuni les acteurs du secteur sensible du commerce au Cameroun dans l’optique de finaliser des conventions en matière de politique des prix  sur le prochain semestre.

  nkongsamba1Les opérateurs économiques ont accepté le contenu du conciliabule et vont maintenir les prix des produits de première nécessité au montant convenu pour les fêtes de fin d’année 2009. Les stocks de riz, de farine, de poisson de viande et de poulets sont disponibles pour les six prochains moins. Les syndicats des consommateurs présents ont traité certains regroupements de « patriotes » alors que d’autres qui refusent d’assister aux réunions méritent que l’Etat leur mette un peu de pression.

Dans l’entretien qu’il a accordé à la presse, le Président du syndicat UGTC, M. Isaac BISSALA a demandé que le Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti (SMIG) soit immédiatement porté à 100 000 FCFA (Cent mille francs),  dans le souci de relancer l’économie. Les investisseurs ne peuvent venir au Cameroun que si le pouvoir d’achat des camerounais est acceptable. Pour que les entreprises produisent, il faut en amont qu’il y ait des consommateurs. Il faut également améliorer le climat des affaires parce que certains opérateurs sont encore des victimes des tracasseries des services de police, des agents véreux des impôts ou plus grave encore, de l’administration des finances qui perdent énormément de temps à ceux qui veulent créer des entreprises.

Somme toute, selon le Ministre Luc Magloire Mbarga Atangana, l’inflation est maîtrisée au Cameroun et c’est une victoire partagée par les membres de cette commission qui travaille régulièrement à l’immeuble Rose.

Pour combattre les freins à cette démarche, le Président des consommateurs camerounais à Yaoundé, M. Delor Magellan Kamseu a émis le vœu de voir les contrôleurs de prix partout dans les quartiers. Il a saisi cette opportunité pour inviter les citoyens à la prudence et à la dénonciation des commerçants qui pratiquent encore des prix élevés. Dans tous les cas de figure, si un client constate qu’un produit est vendu au dessus du prix conseillé, il n’a qu’à aller dans une autre boutique.

Le plaidoyer pour la revalorisation, du SMIG semble le plus important de cette soirée et M. Isaac BISSALA, trouve même que ce sujet est plus important que les résultats des matchs des Lions Indomptables.

http://www.scores2000.info

Contact Rédaction : (+237 99 45 19 20,  +23733 14 59 54)

e-mail : scores2000@hotmail.com

Partager cet article
Repost0

commentaires

J

Ce sera une bonne chose pour le travailleur camerounais que le salaire minimum soit revu à la hausse. Ce qui va participer au ralentissement de la fuite des cerveaux africains vers l'Europe et
l'Amérique.


Répondre

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens