Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 12:36

VOICI CE QUE RECLAME L'AUTEUR DES "FONDEMENTS MATHEMATIQUES DU FOOTBALL" ET ANCIEN DIRECTEUR TECHNIQUE DU TONNERRE KALARA CLUB DE YAOUNDE.INTERVIEW EXCLUSIVE.

Vous comptez à nouveau relancer le procès contre Gérard Houlier et la Fédération Française de Football. Au sujet des Fondements Mathématiques du Football. De quoi s’agit-il concrètement ?

Emmanuel B

Emmanuel Bityeki, Auteur des "Fondements Mathématiques

du Football.Ici dans son bureau à Yaoundé.Pendant notre

entretien.


En 1994, j’avais volontairement aidé la France en leur faisant parvenir les Fondements Mathématiques du Football, objet de mes recherches en matière de Football, mieux , objet de toute ma formation jusqu’à l’Ecole Centrale de Paris(Je suis ingénieur Diplômé de l’Ecole Centrale de Paris).Donc j’ai un potentiel qui me permettait de faire ce genre de découverte. J’avais ainsi envoyé ce travail à Gérard Houlier et jusqu’en 1998, je n’ai pas eu de suite bien qu’on ait écrit à Gérard Houlier. A ma grande surprise quand j’écris au DTN Français Aimé Jacquet en 1998, après la victoire de la France à la coupe du monde, je suis surpris d’apprendre que je ne suis pas connu en France. Je croyais que c’était une plaisanterie puisque mon nom était bel et bien connu en France. Quand je saisi de nouveau la France pour donner des précisions, j’apprends que Gérard Houlier n’a jamais été Directeur Technique(DT) à l’équipe de France, pourtant il l’était bel et bien. C’est le premier gros mensonge qui me choque.


En 2000  vous êtes allé au tribunal pour cette affaire…

Et bien, après ces multiples mensonges, je porte donc plainte à Gérard Houlier et à la Fédération Française de Football en 2000, pour « escroquerie et abus de confiance ».Le procès a duré 3 ans. On a entendu Gérard Houlier et à aucun moment on a entendu son complice, la Fédération française de football pour avoir sa version des faits. Je suis donc étonné.


Mais vous avez pourtant perdu ce procès non ?

Oui j’ai perdu le procès pour deux motifs qui sont insolites. Gérard Houlier a dit que la signature de la requête qu’il m’avait adressée n’était pas la sienne mais celle d’une secrétaire de la Fédération française de football. Et à ma grande surprise, elle n’a pas été interrogée pour qu’elle le confirme. On a donc relaxé Gérard Houlier pour défaut de preuve.


Le procès a eu lieu en 2000, nous sommes en 2012, pourquoi avoir attendu plusieurs années pour rebondir à nouveau ?

Le procès était suspensif par ce que Gérard Houlier a dit qu’on  ne peut pas prouver qu’il a reçu mes recherches. J’ai donc cherché cette preuve en portant plainte ici au Cameroun à DHL (Porteur du courrier).Et il m’a fallu 10 ans pour confondre DHL qui a dit avoir détruit les documents concernant cette affaire et DHL a été condamné en 2011 pour mauvaise foi au Tribunal de Grande Instance de Yaoundé. C’est une des preuves qu’on m’avait demandé. Il faut donc que le Tribunal examine cette condamnation de DHL qui apparait comme une mise en scène de deux complices et la 2è raison est que comme Gérard Houlier a dit que ce n’était pas sa signature, son écriture, alors cette fois- ci je vais exiger moi-même qu’on analyse par un graphologue la signature de Gérard Houlier. Je suis sûr que c’est bel et bien  lui qui a signé ce document. Je compte donc relancer le procès. J’ai déjà pris les renseignements préalables pour le faire de façon officielle et je suis sûr que je vais gagner.


Que réclamez-vous concrètement ?

Comme tout chercheur, je voudrai qu’on reconnaisse la portée de mes recherches. J’avais même saisi la FIFA qui m’a adressé une lettre de remerciement pour la qualité de mes recherches et tout le bien que j’apporte au football mondial. La deuxième chose c’est que j’ai dépensé beaucoup d’argent, il faut quand même qu’on me rembourse au moins ces frais en dehors des honneurs. Car aller porter plainte en France étant basé au Cameroun, demande beaucoup d’efforts et de sacrifices. Alors je m’adresse à la France. Vous savez les gens ont été étonnés par sa victoire à la coupe du monde de 1998 ici au Cameroun. Et on se demandait comment la France a pu battre le Brésil par trois buts à zéro. C’est tout simplement par ce que la France avait une recette, une trouvaille, une arme fatale que les Brésiliens n’avaient pas. Et cette arme fatale c’est le rôle de la vitesse dans le sport collectif.

Si on vous comprend bien la Franche a gagné par ce qu’elle s’est inspirée de vous ?

Absolument, absolument. Quand j’ai fait mon stage à Clairefontaine, la première question que j’ai posée était « comment faites vous ici pour calculer la vitesse du ballon » ? La première personne n’a pas pu répondre, c’est le deuxième intervenant qui a répondu que c’est grâce aux radars. Qui nous permettait de calculer la vitesse du ballon et les déplacements des joueurs. Quand j’en parlais  ici au Cameroun on me prenait pour un fou. Grâce donc à cela, j’ai découvert que réellement la France avait développé, en pratique, mes recherches  qui étaient théoriques. Et c’est ce qui leur a permis  de préparer  les matchs de la coupe du monde. Aimé Jacquet était le coach et Gérard Houlier était le Directeur Technique de l’équipe de France à ce moment précis.


Et quand comptez-vous relancer ce procès ?

Je me prépare déjà pour que d’ici un an que ce procès soit entamé officiellement.

Ne pensez-vous pas que vous auriez pu trouver un arrangement à l’amiable ?

Pour qu’il y ait une solution à l’amiable, il faut qu’on soit deux. Mais jusque là la Fédération Française de Football et Gérard Houlier ont toujours nié ne m’avoir même vu ni entendu parler de moi. Pourtant j’ai reçu une lettre signée de Gérard Houlier et je ne sais pas comment il peut dire que j’ai inventé cette lettre moi-même dans mon pauvre Cameroun, au fin fonds de mon village.


Un mot de fin…

Je vous remercie pour votre disponibilité et je suis prêt à vous fournir toutes les informations et toute la documentation relative à cette affaire et vous verrez qu’elle est claire et nette. Je réclame tout simplement ce qui me revient de droit.

Contact Emmanuel Bityeki Tel :00237 77.57.05.31

Entretien avec Ericien Pascal Nguiamba, www.yaoundeinfos.com

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens