Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 11:06

Le 22 octobre dernier, le Chef de l’Etat à procédé par décret à ce qu’on appelle le « mouvement de la préfectorale », M. Justin MVONDO, précédemment Préfet du Moungo a été muté à Ngaoundéré, dans le département de la VINA. A l’annonce de cette nouvelle, plusieurs regroupements ont eu lieu dans la ville  de Nkongsamba et c’est sans peur de se faire remarquer que les administrés, sans distinction d’origine professionnelle  exprimaient leur satisfaction.

Mvondo JustinPourtant, lorsqu’une autorité administrative arrive en fin de séjour dans une localité, beaucoup sont au regret de voir partir celui avec qui on a tissé des grandes relations, monté des projets. Le tour d’horizon dans le vaste département du Moungo a permis de se faire une idée.  Beaucoup reprochent au Préfet sortant des méthodes connues de l’époque coloniale au Cameroun : dictature, refus de compromission, absence de travail en équipe, prise de décision non consensuelle en relation avec ses conseillers techniques et gabegie financière dans certaines municipalités.

M. Justin Mvondo se serait enfermé dans une tour d’ivoire avec quelques amis et particulièrement son chef du protocole M. Georges Francis MESSIA, son Chef de la division économique à la préfecture et Mme Solange DIPANDA et le Délégué départemental de la Communication M. Simon Emmanuel MINYEM. Chaque fois qu’il a fallu créer une commission pour des activités culturelles, sportives et économiques dans le Moungo, on a toujours vu ces noms qui avec lui partageraient un bilan mitigé.

M. Justin MVONDO en quatre ans, trois mois et trois jours n’aurait presque pas inauguré une infrastructure de taille à moins qu’il n’est reçu des instructions de la hiérarchie comme à Bonaléa où son discours avait connu une forte critique, aucune manifestation sportive d’envergue alors qu’a son arrivée, toutes les organisations s’étaient mises en branle ou relancer le marathon de Nkongsamba et de Penja, l’ascension du Mont Manengouba, le tournoi des arts martiaux. Tous les autres entrepreneurs sociaux du Moungo qui ont eu des projets les ont abandonné  faute de l’appui de l’autorité administrative comme cela avait été le cas du temps de EYEYA ZANGA, NWOS A KOS, NGAMBO HAMAN et bien d’autres.

Sur la promotion des activités, plusieurs organes de presse dans le Moungo ont eu des difficultés avec le Préfet Justin MVONDO car il aurait durant son passage déployé toute son énergie dans l’optique d’empêcher à la presse d’exercer convenablement. Il aurait au dire des uns par exemple fait créer le journal « La Vision du Moungo » qui obligeait les Mairies et chef de service à contribuer financièrement  pour son fonctionnement et même si derrière l’appellation journal d’information de la délégation départementale de la communication, il serait le véritable patron alors que M. Simon Emmanuel MINYEM a qui il aurait promis une promotion et du terrain dans le domaine public de l’Etat n’était qu’un pantin.  Lors des sessions des conseils, le Préfet ordonnait aux Maires de ne pas prendre en compte le transport des journalistes et le paiement des frais d’abonnement alors qu’il se susurrerait des sommes faramineuses dans l’organisation des cérémonies officielles.

Les reproches faites au Préfet Justin Mvondo sont nombreuses  il faudrait certainement écrire tout un livre de plus de 500 pages pour les énumérer. Certain journaux de Douala et de Yaoundé sont allés jusqu’à souhaiter que la CONAC et le Contrôle Supérieur de l’Etat mènent des enquêtes sur sa gestion de la Communauté Urbaine de Nkongsamba et les cérémonies marquant les cinquantenaires dans le Moungo. A la suite de cette démarche, peut-on affirmer que Justin Mvondo est le mauvais Préfet qu'a connu le Moungo?

http://www.scores2000.info - email:scores2000@hotmail.com

Contact Rédaction : +237 33017532/ +237 99451920/ +237 78894092

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens