Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 août 2010 7 22 /08 /août /2010 14:03

FRONT POUR LE SALUT NATIONAL DU CAMEROUN (FSNC)  : ALLER AUX COTES DES CAMEROUNAIS QUI SE SENTENT A LA MARGE DE NOTRE DEVOIR..

issa tchiroma

La mobilisation forte des militants de ce parti a laissé transparaître le dynamisme et la grandeur de cette formation politique qui se déploie très rapidement dans l'étendue du territoire national. Le prétexte qui les réunissait était l'installation des sections des jeunes, des femmes et des hommes du FSNC dans son démembrement de Yaoundé (briqueterie). Le Bureau National avec à sa tête le Président National, M. ISSA TCHIROMA BAKARY, Ministre de la Communication ont apporté leur bénédiction. 

Le Président du FSNC a surtout tenu à expliquer la position politique du parti qui se veut le plus beau, le plus fort, le plus grand et porteur de beaucoup d'espoirs en l'avenir. Certes, créer pour la conquête du pouvoir, le FSNC se contente de la place de choix qu'il occupe au sein du gouvernement et surtout aux cotés du Président PAUL BIYA. Le FSNC a donc un pied à l'étrier du pouvoir et compte le préserver contre vents et marrées  Dans son action, il ambitionne de démontrer la grandeur du Président Biya et exorciser ceux qui ne le reconnaissent pas car, à son actif, on dénombre : l'atteinte du point d'achèvement de l'initiative PPTE, le règlement pacifique du conflit de BAKASSI, la paix, la lutte contre les détournements de fonds publics et surtout les grandes ambitions déjà en chantier. 

Pour le FSNC, la guerre devrait être menée contre les pays étrangers pour ne pas être phagocyté  économiquement et politiquement car selon lui, le monde est une jungle (soit tu bouffes ou tu te fais bouffer, à ceux qui mènent une campagne de dénigrement de leur pays et de leur président à travers les ONG mal famées, c'est à une guerre d'arrière garde qu'ils se livrent, « je compte apporter mon expérience au ¨Président PAUL BIYA en l'accompagnant dans cette guerre ... » : déclare le porte parole du gouvernement. 

Le parti qui a pour devise : AMOUR -TRAVAIL- JUSTICE, se donne pour devoir d'aller auprès des camerounais qui se sentent à la marge, car la faim, les catastrophes et les épidémies touchent tous les camerounais sans distinctions de religions, d'ethnies, de sexes et surtout d'appartenances politiques. Le Président du FSNC compte dans un futur très proche aller à la rencontre des étudiants de SOA et de NGOA EKELLE pour un débat contradictoire donc le thème central sera : "DE QUEL CAMEROUN VOULEZ VOUS HERITEZ?". Pour ISSA TCHIROMA BAKARY, la solution n'est pas la casse ou toute autre forme de violences, mais l'acceptation de prendre part à la construction d'un pays fort prospère, qui croit en l'avenir car, le futur du Cameroun repose sur leurs épaules
Norbert Ndi Mfoumou  (Correspondance particulière)
Contact Rédaction : +237 33 14 59 54 /  +237 99 45 19 20 / +237 73 18 17 05                                             
                                                                    
Partager cet article
Repost0

commentaires

W

Le Ministre Issa Tchiroma et l'Etat major de ce parti ne doit pas seulement s'arrêter dans les grandes viles. Ils doivent aller dans les villes comme Nkongsamba, Bafoussam, Dschang, Bertoua,
Ebolowa pour tester leur implantation... je veux dire leur popularité.


Répondre
L

Bien dit @ Edzoa. Issa Tchiroma Bakary a compris l’inutilité d’un slogan qui dure « Biya must go ! ». Il est réaliste et un disciple de la realpolitik. Il est bon en politique d’hurler avec les
loups pour être davantage fort que de s’agglutiner avec les agneaux, la queue entre les pates en train de pleurnicher que Biya triche…. ET pourtant à chaque élection le peuple lui octroie ses
votes.


Répondre
E

En tant qu’adepte de la realpolitik, je trouve que le ministre Issa Tchiroma est un « vrai » homme politique qui a su se ranger du coté du plus fort ainsi que définit Nicolas Machiavel. En partant
de l’UNDP de Bello Bouba pour l’ANDP avec Hamadou Moustapha, avant leur rixe, et finalement pour créer Le Front pour le salut national du Cameroun (F S N C), ce « politik trotteurs » s’est vu
confier le stratégique poste de ministre de la Communication et se défend bien. Son mérite est d’avoir vite compris le sens du réalisme politique et de la tolérance. Toutes choses qui font grandir
la crédibilité de son parti le FSNC auprès des jeunes. D’où
la mobilisation grandissante des militants de ce parti qui fait partie de la majorité présidentielle et tient une place de choix auprès de Paul Biya.


Répondre
S

Il est clair, Issa Tchiroma leader du Front pour le Salut National du Cameroun (FSNC), ne cache pas sont soutien indéfectible pour le probable candidat Biya. Il s’est positionné dans cette logique
et dans cette perspective, qu’il maintien son cap et son déploiement à travers le pays. Opposant virulent hier et aujourd’hui partisan, geste de ralliement politique rare.


Répondre

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens