Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 août 2010 1 30 /08 /août /2010 16:41

VISITE DES PREMIERES DAMES

MOT DE BIENVENUE DE Monsieur Jean Stéphane BIATCHA, Secrétaire Exécutif

Lundi, 30 août 2010

stéphane biatchaExcellence Madame la Première Dame de la République du Cameroun ; Présidente Fondatrice de SYNERGIES AFRICAINES

Excellence Madame la Première Dame de la République Gabonaise ;

Mesdames et Messieurs les Ministres ;

Mesdames et Messieurs les Chefs de Missions Diplomatiques et Représentants des Organisations Internationales ;

Distinguées personnalités ;

Mesdames et Messieurs ;

Je voudrais vous dire combien nous sommes heureux et privilégiés de vous recevoir aujourd’hui au siège de SYNERGIES AFRICAINES.

Avant de rentrer dans mon propos, permettez-moi de rendre un vibrant hommage à vos illustres Epoux, Son Excellence Paul BIYA Président de la République du Cameroun et Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA Président de la République Gabonaise qui ont bien voulu permettre et faciliter l’organisation de cette rencontre.

Ceci est le témoignage de leur soutien à votre initiative et de leur volonté infaillible d’impulser une nouvelle dynamique de développement sous-régional et continental.

Cette dynamique, les Premières Dames  de SYNERGIES AFRICAINES entendent la capitaliser dans l’intérêt supérieur de nos populations meurtries par les grandes pandémies et les souffrances diverses.

Mesdames les Premières Dames ;

Votre présence parmi nous aujourd’hui constitue un réel  motif d’encouragement et de fierté.

Elle est également porteuse de grandes espérances pour les nombreuses populations bénéficiaires de vos actions.

 Soyez-en très sincèrement et chaleureusement remerciées.

 Madame la Première Dame de la République Gabonaise ;

 

 Vous avez décidé de nous honorer de votre présence malgré un agenda fort chargé.

Votre visite est pour nous un témoignage éloquent de votre attachement et de votre engagement pour l’amélioration des conditions de vie des populations de notre continent. 

En acceptant de venir vous-même parapher les statuts et le formulaire d’adhésion à SYNERGIES AFRICAINES, vous montrez à l’Afrique et au monde combien est fort et irréversible votre élan naturel de solidarité et de générosité. 

C’est aussi la preuve que vous partagez les joies, les tribulations des peuples africains, mais aussi leurs souffrances et les défis auxquels ils sont confrontés.

Votre engament désormais actif aux côtés de vos sœurs Premières Dames de SYNERGIES AFRICAINES impulsera sans aucun doute des perspectives nouvelles pour votre association.

En tout cas c’est ma conviction.

Vos différentes actions sociales en faveur des populations déshéritées du Gabon en sont déjà des indices parlants.

 

Madame la Première Dame de la République Gabonaise ;

Permettez qu’à ce moment de mon propos je puisse vous inviter à jeter un regard rétrospectif succinct sur le chemin déjà parcouru depuis la mise sur pied de SYNERGIES AFRICAINES.

En effet, c’est le 15 novembre 2002 que votre Sœur Madame  Chantal BIYA, Première Dame du Cameroun, Ambassadrice de Bonne volonté de l’UNESCO a concrétisé une vision qui l’habitait depuis de très nombreuses années.

A son invitation, 17 Premières Dames d’Afrique ou leurs représentants se sont réunis en conclave ici-même à Yaoundé, et ont tous à l’unanimité décidé de créer un  cadre de concertation, d’échanges et d’actions concrètes pour combattre le VIH/Sida et les autres pandémies qui entravent le développement de notre continent.

 

SYNERGIES AFRICAINES CONTRE LE SIDA ET LES SOUFFRANCES porte une ambition claire : favoriser l’émergence de sociétés africaines harmonieuses et prospères aptes à relever les défis de la mondialisation.

 Compte tenu de l’urgence d’agir un Plan d’action stratégique a été retenu par les Premières Dames pour servir de feuille de route à l’équipe du Secrétariat Exécutif.

 Ainsi la réduction de la transmission mère-enfant du VIH, la réduction de la mortalité maternelle et infantile et l’atténuation des souffrances de l’enfant africain ont été identifiés comme axes d’intervention prioritaire. 

Afin de marquer son grand intérêt et son soutien à l’initiative des Premières Dames d’Afrique, le Chef de l’Etat camerounais, Son Excellence Paul BIYA a instruit les pouvoirs publics de faciliter l’élaboration des différents textes juridiques pour permettre le démarrage immédiat des activités de SYNERGIES AFRICAINES.

C’est ainsi qu’en février 2003, SYNERGIES AFRICAINES a été autorisée à exercer au Cameroun comme association étrangère. 

En mars 2003 le Chef de l’Etat a signé un Décret de reconnaissance d’utilité publique et,

Au cours du même mois, SYNERGIES AFRICAINES  a signé avec le Gouvernement de la République du Cameroun un ACCORD DE SIEGE lui conférant le statut d’Organisme international à caractère technique et spécialisé. 

Enfin et pas des moindres, le siège de SYNERGIES AFRICAINES qui vous accueille aujourd’hui ainsi que ses différents équipements sont un don spécial personnel du Président Paul BIYA.

En l’espace de bientôt une décennie, beaucoup a été fait avec l’aide et le concours des acteurs institutionnels publics et privés, nationaux et internationaux. 

SYNERGIES AFRICAINES est désormais une organisation humanitaire reconnue d’utilité publique dans plusieurs pays. 

De Ouagadougou à Niamey en passant par Bamako ; De Dakar à Conakry ; A Maputo comme à Los Angeles ou à Rio de Janeiro, à Rome comme à Paris, votre association s’est imposée très rapidement comme un partenaire crédible. 

Les différentes Conférences des Premières Dames de SYNERGIES AFRICAINES, à Ouagadougou en 2005 et Niamey en 2007 ont permis à chaque fois de mesurer l’efficacité des actions entreprises et de confirmer les options choisies.

Fort de cette crédibilité et grâce aux innombrables capacités d’entraînement de ses membres, SYNERGIES AFRICAINES  a pu développer des plateformes partenariales avec de nombreuses institutions de premier rang : agences spécialisées du système des Nations Unies, firmes pharmaceutiques, centres de recherche, etc…

 

Des programmes et projets ont vu le jour et ont été implantés dans plusieurs pays dans des domaines aussi variés que :

La recherche fondamentale et opérationnelle sur la prévention et la prise en charge du VIH.

Le Centre de recherche que vous aurez l’occasion de visiter dans les prochaines minutes en est la figure de proue ;

La prévention de la transmission mère-enfant du VIH ;

L’assistance multiforme aux Orphelins et enfants vulnérables vivant dans un contexte de VIH/Sida ;

La promotion de la santé par des campagnes de sensibilisation ou d’éducation thérapeutique ;

Initialement centrées sur la lutte contre les maladies infectieuses et tropicales, les actions de SYNERGIES AFRICAINES ont évolué face à la montée en puissance des maladies non transmissibles.

La lutte contre les cancers, la prévention et la prise en charge de l’épilepsie ou des maladies cardiovasculaires sont devenues des axes d’intervention privilégiés. 

Comme vous pouvez le constater, les actions sont nombreuses, mais ce n’est pas le lieu pour moi d’établir un bilan exhaustif de toutes les activités menées par SYNERGIES AFRICAINES.

Je me réserve par ailleurs d’aborder avec vous quelques aspects spécifiques de la vie de l’association lors de la séance à huis clos.

SYNERGIES AFRICAINES, association apolitique à but non lucratif comptera bientôt 27 Premières Dames membres.

Madame la Présidente Fondatrice ;

Permettez-moi de saisir cette occasion pour vous adresser, au nom de toute l’équipe du Secrétariat Exécutif, nos sincères remerciements pour votre sollicitude constante. 

Chaque fois que nous faisons appel à vous pour les besoins de fonctionnement : matériels, financiers, logistiques de votre association,

Vous n’avez jamais cessé de nous prêter une oreille bienveillante, spontanée et généreuse.

Nous sommes quotidiennement bénéficiaires de votre passion pour l’humanitaire. 

Je voudrais par la même occasion vous prier de bien vouloir transmettre à votre illustre époux, toute notre reconnaissance et notre gratitude pour ses multiples largesses au profit de SYNERGIES AFRICAINES.

 

Dame de cœur et de partage, vous ne ménagez pas votre temps pour suivre au jour le jour, et au détail près toutes les activités du Secrétariat Exécutif de SYNERGIES AFRICAINES auxquelles vous accordez toute l’attention escomptée.

Mesdames les Premières Dames ;

Mesdames et Messieurs les Ministres;

Mesdames et Messieurs les Chefs de Missions Diplomatiques et Représentants des Organisations Internationales ;

Mesdames et Messieurs ;

Notre rencontre de ce jour nous interpelle tous à plus d’un titre. Elle interpelle nos consciences.

Les enjeux et les défis sont nombreux. Les moyens pour les relever sont presque toujours insuffisants.

Mais s’il apparaît de plus en plus difficile à l’Afrique de répondre présent au rendez-vous de 2015, date butoir pour l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement, il est indéniable que des efforts importants sont fournis par les gouvernements africains et leurs partenaires.

Il demeure cependant évident que beaucoup de chemin reste à parcourir pour arriver à garantir  la santé et le bien-être pour tous les africains dans un horizon aussi rapproché que possible.

Tant que des millions d’africains continueront de mourir à cause d’un accès insuffisant ou nul aux services et soins de santé, notre tâche ne sera pas terminée.

Tant qu’il y aura de plus en plus d’enfants pauvres et vulnérables, d’enfants tuberculeux ;

Tant que le paludisme continuera à tuer un enfant africain toutes les trente secondes ;

Tant que nous n’aurons pas maîtrisé la progression de la pandémie de sida,

Tant que nous n’aurons pas revalorisé le statut de la femme africaine, en lui permettant d’avoir accès à l’éducation, à l’instruction, à un meilleur emploi et prétendre ainsi à une vie sociale et professionnelle épanouie,

Tant qu’une femme enceinte sur deux mourra des complications liées à la grossesse ou à l’accouchement ;

Tant que des dizaines de milliers d’enfants africains seront malheureusement infectés par le VIH par leur mère à la naissance ;

La tâche des Premières Dames d’Afrique ne sera pas terminée.

Elles vous invitent par conséquent à vous associer à Elles dans ces différents combats.

En fait, 

Les Premières Dames d’Afrique nous montrent la voie. Celle du cœur et de la raison.

Vive SYNERGIES AFRICAINES

Vive l’Afrique

Je vous remercie./_

Partager cet article
Repost0

commentaires

E

Pourriez-vous faire un article complet sur cette journée?


Répondre

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens