Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 16:41

Nous avons rencontré à Yaoundé M. OTTI André Ledoux, Elite du Moungo, Conseiller Municipal à la Commune de Nkongsamba 2ème, Grand Conseiller à la Communauté Urbaine de Nkongsamba, Inspecteur du Budget au Ministère otti andréde Finances qui s’est longuement exprimé  sur les sujets d’actualité dans le Département du Moungo.  Il a parlé du discours tenu lors des obsèques de sa Majesté ELEMBE DOUGLAS, de la solidarité entre les enfants du Moungo, des questions électorales, des échanges entre les composantes sociologiques du Moungo, du patrimoine foncier du Moungo. L’essentiel de cet entretien dans une  de nos prochaines éditions.

Message de l’Association ELOM à tous les enfants du Moungo

Autorités administratives,

Leur Majesté, les Chefs Traditionnels,

Chers Frères et sœurs,

C’est à ma modeste personne qu’il échoit en cette autre circonstance douloureuse, malheureuse de m’adresser à vous au nom de l’Association ELOM, entendez  Elite Originaire du Moungo à la place de son président le Dr ELONG NGONO qui, vous le savez est le frère de S.M ELEMBE Paul Douglas à qui nous venons rendre un dernier hommage.

Ce n’est pourtant pas en raison de cette relation familiale de notre président avec l’illustre disparu que nous sommes ici.

ELOM n’est non plus une association qui vient assister aux enterrements des chefs traditionnels ; ce n’est pas souvent que nous le faisons, c’est rarement que nous le ferons, cela n’est pas dans nos objectifs.

S.M Paul Douglas ELEMBE, notre chef mérite amplement le déplacement d’ELOM pour ce dernier hommage ;

- En raison de son attention soutenue portée à ELOM, ASSOCIATION dont il avait épousé le courant de pensée ;

- En raison de tout son temps consacré à ELOM depuis une trentaine d’années ;

- En raison de ses relations propres et même des liens particuliers tissés avec les membres d’ELOM.

Il est possible de retracer les réalisations d’ELOM avec ou grâce à SM affectueusement appelée PAPA DOUGLAS.

Si aujourd’hui ELOM connaît les noms de tous les chefs de tous les villages du Moungo et les noms des chefs des villages frères de TOMBEL, SANZOG, KEKEM, situés administrativement dans d’autres régions, c’est grâce à Sa Majesté PAPA DOUGLAS.

Il nous a amené à DIBOMBARI, MIANG, BONALEA, MBANGA, MOUAMENAM, MANENGOLE, EBONE, EKOHOCK, NGWA, NKONGSAMBA, MOUANGUEL et MBOROUKOU. Il est venu plusieurs fois à Yaoundé pour ELOM.

Si aujourd’hui ELOM connaît l’ACTRAM, c’est grâce à S.M PAPA DOUGLAS.

Au cours du cheminement de ELOM à la recherche de la cohésion des enfants du Moungo pour le renforcement de l’autorité et de la dignité de la chefferie traditionnelle, S.M PAPA DOUGLAS était celui qui nous montrait les écueils de la réalité locale et les ficelles de la tradition.

Convenez avec ELOM que, si cette vision active des chefs traditionnels du Moungo, selon laquelle l’autochtone du Moungo, riche ou pauvre, demeure l’unique fils du Mungo piasible, hospitalier et bienveillant ; étant entendu que même après cent ans, un morceau de bois dans l’eau ne deviendra jamais poisson. Si donc cette vision, autan chère à Sa Majesté PAPA DOUGLAS et à ses pairs avait pris corps en 2003 au forum des enfants du Moungo à Nkongsamba, on ne verrait pas à Nkongsamba ces bouts de papiers initiés par des démoniaques qui travestissent nos vertus et nos qualités pour exciter les sots dans le but à peine voilé de perturber la paix dans notre riche et accueillant département.

On n’entendrait pas ces sons de cloches qui confondent l’adoption et une naissance naturelle.

En vérité, dans nos forêts, chaque liane a bien sa racine et une de nos sœurs chante «un chien a beau être gentil, vous ne pouvez lui arracher son os».

Majestés, Mesdames et Messieurs, veuillez nous excuser pour avoir été long.

Mais nous ne pouvions ne pas partager avec vous les éléments qui sous-entendent toute notre tristesse face à l’ampleur du désastre que cause cette disparition du défunt : S.M. Paul Douglas ELEMBE pour faire de l’enfant du Moungo un homme fier et digne.

Nous savons que le chef ne meurt pas, il s’en va.

Va donc PAPA DOUGLAS, mais ne t’éloigne pas beaucoup de ton ELOM, de ton Moungo natal

Le 18 Février 2012

http://www.scores2000.info - B.P.: 375 Nkongsamba-Cameroun

Contact Rédaction : +237 33 01 75 32 / +237 99 45 19 20 / +237 78 89 40 92


Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens