Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 18:10

Le préfet du département du Moungo a présidé la cérémonie. Dans une ambiance de fête. Il lui a tracé une feuille de route bien fournie : éducation, santé, latrines, toilettes publiques, forages, éclairage public, ouverture entretien et bitumage des routes communales, enlèvement des ordures… Mélong. C’est une place des fêtes noire de monde qui a récemment abrité cette cérémonie.

kuete-jean.JPGVenues des quatre coins de la ville, des autres régions du pays et même de l’étranger, les fils de cet arrondissement ont afflué pour marquer cette rencontre avec leur ville. On a ainsi vu des groupes culturels représentant les différentes tribus coexistant ici, différents corps de métier, et diverses personnalités. Le moins qu’on puisse dire, c’est que le nouveau maire a ratissé large. Jean Kuété semble en effet avoir placé son magistère communal sous le signe du rassemblement. Raison pour laquelle de très nombreux fils de Mélong, qu’on ne voyait que très rarement dans les cérémonies, ont honoré de leur présence, cette cérémonie. Au rang de ceux-ci, on a alors noté la présence du plus célèbre d’entre eux, l’ancien Lion Indomptable Michel Kaham. Lequel fit partie de l’épopée des Lions en Espagne lors de la coupe du monde de 1982. Ce qui n’a pas manqué de soulever l’enthousiasme des observateurs, qui ont vu en ces présences, le retour au bercail des enfants de cette ville qui s’en étaient détournés. La tâche est immense… Une véritable révolution est nécessaire pour libérer les énergies afin de développer cette cité aux nombreuses richesses. C’est en tout cas ce qui transparait des propos du préfet. « D’une manière spécifique, M. Kuété Jean doit achever l’équipement et même parachever la construction de cet hôtel de ville. Il doit construire les forages dans les quartiers populaires, pour servir de l’eau potable à la population de Mélong. » A-t-il en effet prescrit. « Il doit construire des toilettes publiques dans son ressort de compétence pour lutter contre l’insalubrité, il doit réfectionner les écoles publiques qui sont assez délabrées, construire les salles de classe, les équiper de tables bancs et de tableaux noirs. Il doit entretenir les routes. » A poursuivi le préfet. En battant le rappel des forces vives de sa commune, Jean Kuété aura donc vu juste. Le préfet lui a demandé d’user de l’influence de certains conseillers et de l’entregent des élites, pour engranger les ressources nécessaires au développement de sa cité. ….les ressources aussi. Il l’a encouragé, pour financer ses actions, de saisir les opportunités de la décentralisation, les organismes de financement nationaux et surtout la coopération décentralisée nationale et internationale ; sans oublier les jumelages économiques. Le préfet a prescrit au maire de créer des projets générateurs de revenus, sans toute fois livrer une concurrence déloyale aux acteurs économiques locaux. La fête a connu un aspect culturel bien riche. Avec notamment la participation d’artistes de renom tels que Guillaume Tell et ses Bulldozer, Nicole Mara, et des musiciens du cru tels que Mpondo Junior. A ceux là, il faut ajouter les nombreux groupes de danse traditionnelle, représentant toute la diversité culturelle de l’arrondissement. Faut-il le souligner, de nombreux chefs traditionnels venus de l’Ouest, tel que le Chef Bangang ou encore SM Tanafo Jean Marie, le très dynamique chef Bamendjida. De même, une importante délégation de chefs du canton Mbo (que dirige SM Augustin Frédéric Pandong) et Elong était présente. Rappelons que le Maire Jean Kuété sera secondé par trois adjoints. Ils sont dans l’ordre de préséance : Mbesse Jean Paul ; Tchoua Lucienne, Aboubacar Garba, Djoumè Jacques. Ce conseil est issu des élections couplées du 30 septembre dernier, où le département du Moungo a vu compétir 7 partis politiques, avec près de 90 % de participation. C’est au terme de cette consultation que les « Sages, vaillantes et dynamiques populations de Mélong» comme l’ont appelées le préfet, ont choisi leurs conseillers « Sans tiraillement ni mesquineries »

Michel MOMBIO, envoyé spécial à Mélong

Avec un budget de 497 952 129fCfa, la commune de Mélong dont les rênes sont désormais entre les mains de l’entrepreneur économique Kuete Jean, a inauguré l’exercice 2014 au cours de la session ordinaire du conseil municipal présidée par Thomas Hona,préfet du Moungo.

Au cours de ces travaux, le maire Kuete Jean a pris l’engagement detenir les promesses faites aux populations pendant la campagne électorale et qui sont contenues dans la profession de foi. Dans les actions prioritaires, le maire Kuete Jean entend reprofiler les routes, booster l’éclairage public, construire des forages, soutenir la jeunesse et encadrer les femmes dans leurs différentes organisations. Un plan d’action qui se situe dans le prolongement des actions déjà entamées. En effet, bien avant d’être élu maire, Kuete Jean Rigolo a toujours montré son souci d’être aux côtés des populations de Mélong auxquelles il a toujours apporté son soutien pluriel dans tous les secteurs. Ce qui a fait dire au conseiller Gouadjeu  Paul, que «  le maire Kuete Jean entend poursuivre le développement de Méong qu’il a amorcé… ». Un engagement qui pourra aboutir à un arrondissement de Mélong viable où il fait bon vivre où les fils et les files de cette entité administrative prennent du plaisir à travailler.

Marius Raymonde Tchamda/CP

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens