Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 09:44

Rendre opérationnel tous les démembrements d’Elections Cameroon«Notre objectif pour 2010 se décline en deux phases, rendre opérationnels tous les démembrements et prendre possession des fichiers »

yang philemonLe 21 janvier 2010, les responsables d’Elections Cameroun (ELECAM) et du gouvernement se sont retrouvés à l’immeuble étoile pour la signature des documents organisant le transfert du matériel électoral du MINATD à la nouvelle institution. Etaient présents, S.E Yang Philemon, Premier  Ministre, M. Marafa Amidou Yaya, Ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation et M. Mohaman Sani Taninou, Directeur Général d’Elections Cameroun. Ce dernier à la fin de la cérémonie a répondu aux questions des journalistes.

En quoi consiste le matériel électoral que le Ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation vous a rétrocédé ?

Mohaman Sani Taninou : Il y a deux types de matériel : le matériel électoral proprement dit, et le matériel informatique que j’ai pu voir, à savoir un serveur, des postes de travail, des imprimantes, des ordinateurs, quelques onduleurs ; ça c’est au niveau central (ministère). Au niveau du matériel informatique détenu par les gouverneurs et les autres autorités  administratives, le point sera fait avec nos responsables des démembrements territoriaux le moment venu.

Pour le matériel électoral, ce sont des lampes-tempête, des tampons, de l’encre, des sacs poubelles, etc. Ce matériel, on ne l’a pas encore vu ; il est entreposé, soit à l’imprimerie nationale, soit à la base aérienne. J’ai demandé à notre équipe technique maison, piloté par le Directeur Général adjoint, de se rapprocher dès aujourd’hui du MINATD pour voir son état de fonctionnement, puisque, juridiquement, nous sommes les nouveaux propriétaires. Il faut donc qu’on voit à quoi ça ressemble. 

Etait-ce là le plus urgent ?

L’informatique, c’est un outil qui améliore le travail, mais, ce n’est pas une condition sine qua non pour l’organisation de bonnes élections. Néanmoins, l’entrée en possession de ce matériel va nous permettre de prendre en main le fichier électoral et de le maitriser.  Nous souhaiterions à l’avenir pouvoir anticiper en matière de fabrication et de disposition des cartes d’électeur ; c’est ça qui préoccupe beaucoup les citoyens. Si nous pouvons, à travers ces machines, les fabriquer nous-mêmes, les apprêter à temps voulu, ce serait très bien.

L’autre volet sensible de votre travail, c’est le recrutement d’environ 3000 agents sur toute l’étendue du territoire. Où en êtes-vous actuellement ?

Avant les recrutements, je voudrais d’abord vous parler de ce qu’on a fait pour pouvoir loger les agents recrutés. A l’heure actuelle, nous avons pu louer sur toute l’étendue du territoire un certain nombre de bâtiments. Sur les 58 départements que compte notre pays, nous sommes déjà dans quatre. Sur les360communes, nous sommes dans 220. Majoritairement, ce sont des bâtiments en location, mais nous avons aussi acquis quelques bâtiments administratifs attribués par les autorités administratives. Nous avons déjà payé les loyers pour sécuriser ces bâtiments, nous sommes entrain de faire quelques aménagements justement pour que le personnel que nous allons recruter trouve un cadre de travail approprié.

S’agissant donc du recrutement proprement dit, nous procédons en deux temps ; nous prenons d’abord les responsables qui doivent diriger les structures, notamment les chefs d’agence départementale et les chefs d’antennes communales. Ce travail est déjà effectué à 70%, c’est-à dire sept régions  sur dix. A l’heure actuelle, tous les délégués régionaux sont en train, soit  de convoquer les candidats retenus, soit d’apprêter leurs listes pour pouvoir les convoquer le plus rapidement possible.

Après cette phase de sélection de responsables, nous allons recruter le personnel cadre qui va nous accompagner ; parce que ce n’est pas une armée des généraux, il faut aussi que des petits agents soient recrutés. Cela va se faire entre février et mars, selon les moyens financiers mis à notre disposition.

Il semble qu’Elecam a toujours des problèmes financiers ?

En octobre dernier, le conseil électoral d’Elecam a approuvé le projet de budget que j’ai élaboré. Conformément à la loi, le président du conseil a transmis ce projet de budget au Gouvernement. C’estunbudgetunpeuplusélevéqueceluide2009, car il faut payer les salaires et les loyers. Mais nous ne l’avons pas encore. Avec le MINEFI, nous allons arrêter le montant définitif ; ce travail est en train d’être fait. Et sans doute avant la fin de ce mois, nous saurons déjà quel est le budget que le gouvernement met à la disposition d’ELECAM.

www.scores2000.info

Contacts : +237 33145954, ou +237  99451920

B.p.: 375 Nkongsamba-Cameroun  - e-mail: scores2000@hotmail.com

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

T
<br /> juste pour un renseignement concernant le recrutement des agents à ELECAM pour le compte des élections de 2011.<br /> où peut on déposer les dossiers de candidature et quand et aussi quelles sont les conditions à remplir.<br /> merci de me répondre<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> déposer votre dossier au siège d'Elecam à Basto à Yaoundé Pas loin de l'Ambassade du Nigeria<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique &quot;Le Chasseur&quot;.
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique &quot;Le Chasseur&quot;.

Recherche

Pages

Liens