Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 10:55

Une centaine de chefs d'entreprises françaises ont participé jeudi 31 janvier 2013, au forum économique franco-camerounais qui a eu lieu au Pavillon Gabriel à Paris en France. La rencontre a consisté essentiellement pour les ministres et officiels camerounais, à présenter les opportunités d'affaires dans les nombreux secteurs du Document de Stratégie pour la Croissance et l’Emploi (DSCE), « le Cameroun étant un grand chantier » car les routes, aéroports et ports sont en train d'être rénovés ou construits. La rencontre a duré toute la matinée, et a permis aussi à quelques entrepreneurs du secteur privé français, de se familiariser avec l'environnement économique du Cameroun et les règles en vigueur, notamment les procédures de création d'entreprises et les lois fiscales. Les grandes lignes des projets structurants en cours de réalisation, leur ont aussi été présentées, ainsi que les priorités du gouvernement en terme de développement économique y compris à l’échelle régionale.

 

© Prc
Paul Biya s'est exprimé devant les chefs d'entreprises français et les officiels camerounais ce 31 janvier 2012 à Paris

Après cette discussion entre patrons français et officiels camerounais, l'autre temps fort de cette journée économique aura été l'arrivée de Paul Biya au Pavillon Gabriel. Accueilli par Michel Roussin, vice-président du Medef International. Ce dernier, dans le rapport qu'il a fait, a conclu en déclarant que «  les entreprises françaises sont convaincues, la route du Cameroun est une bonne route ». Quelques témoignages ont ponctué la session, comme celui du groupe Lafarge présent au Cameroun depuis une cinquantaine d'année avec sa filiale Cimencam (cimenteries du Cameroun). Ainsi que le groupe hôtelier Onomo et GDF Suez. Le Président Paul Biya dans son allocution a réitéré son invitation aux investisseurs français, aux Pme, à venir participer à la modernisation du Cameroun : « J'avais promis à mes compatriotes en septembre 2011 que l'année suivante, le Cameroun serait un grand chantier. C'est le cas. Et nous avons besoin des investisseurs pour tenir ce pari », dixit le président camerounais. Il a par ailleurs qualifié d'excellentes les relations économiques entre les deux pays. Il a salué le travail de l'Agence Française de Développement avant de conclure qu' « Il faut passer à la pratique. C’est ce que nos populations attendent ».

 

© Prc
Quelques stands présentaient les produits et potentialités du Cameroun

La stratégie de développement économique mise en œuvre par les autorités vise à mettre le Cameroun sur la voie de l’émergence à l’horizon 2035. Un ambitieux programme de grands projets structurants a été retenu: barrage de Lom Pangar (régulation du fleuve Sanaga pour valoriser le potentiel hydroélectrique - jusqu’à 3 000 MW), port et centrale à gaz de Kribi, plan thermique d’urgence, centrale hydroélectrique de Mem’vele). La France a signé en juillet 2011 un 2ème contrat de désendettement et développement (C2D) avec le Cameroun, d’un montant de 326 M€ pour la période 2011-2016, essentiellement concentré sur l’agriculture et le développement rural (60%), les infrastructures et le développement urbain (34%). Avec une centaine de filiales et environ 200 entreprises appartenant à des ressortissants français, la France compte parmi les premiers investisseurs étrangers au Cameroun. Cette présence économique diversifiée soulève de nombreuses questions comme celles de l'équilibre commercial des échanges entre les deux pays.

 

© Journalducameroun.com
Point de presse à la fin du forum

En  2012, le déficit commercial pour le Cameroun est d'environ 235 milliards, et si on y ajoute les bénéfices rapatriés dans le cadre des investissements directs français au Cameroun, on est dans les 400 milliards de déséquilibre. A cette question cruciale, Louis Paul Motaze, le Secrétaire Général des services du Premier Ministre, lors du point de presse, a indiqué que le gouvernement travaillait à réduire ce déséquilibre en identifiant ce que le Cameroun produit et ne consomme pas et ce que le Cameroun ne produit pas et consomme en masse.

Source : http://journalducameroun.com

http://www.scores2000.info- email:scores2000@hotmail.com

Contact Rédaction : +237 99451920/ +237  33017532 / +237 78894092

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Une invitation de charme au regard des atouts que présentent la Cameroun notamment en matière de stabilité et démocratie et surtout la grande détermination du président et de son peuple à atteindre
le cap de l’émergence.
Répondre

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens