Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 17:41

Les impacts de cette nouvelle méthode sur l’économie camerounaise confrontée à d’importants problèmes liés à la qualité  des produits pétroliers douteux, le Cameroun  réagit à travers une nouvelle technique, aujourd’hui suivi par le Dr Basile Atangana Kouna, qui pourrait certainement porter de fruits.
biyem assi yaounde

La fraude pétrolière préoccupe non seulement les populations camerounaises, mais également les pouvoirs publics, jusqu’au plus haut niveau. Conscient de ce fait, le Gouvernement de la République a mis en place, le Comité de coordination de la lutte contre la fraude des produits pétroliers (CCLPP) ; par décret N°2002/2044/PM du 20 novembre 2002, modifié et complété  par le décret N°2009/1593/PM du 22 juillet 2009. Jusque-là, les opérateurs économiques véreux et parmi lesquels, des personnalités insoupçonnables de la République ne cessaient  de cogiter  pour trouver de nouvelles stratégies de fraude. L’Etat à travers son Gouvernement ainsi que les experts du Ministère de l’Energie et de l’eau, prend le taureau par les cornes, en accouchant une nouvelle technique de sauvegarde de l’économie nationale à savoir, le marquage chimique des produits pétroliers au Cameroun.
Les phénomènes aux conséquences économiquement catastrophiques comme les frelatages, les fausses exportations, les détournements de destinations, les stockages illicites et les importations frauduleuses des produits pétroliers ainsi que d’importantes pertes fiscales, la détérioration des moteurs, l’augmentation de la pollution environnementale, les  risques pour la santé, la sécurité des Hommes et des Biens semblent ne pas être le propre du Cameroun ; comme si on se trouve dans un environnement où règne l’insécurité des personnes et de leurs biens.
Que peut-on comprendre par le marquage chimique des produits pétroliers au Cameroun ?
Le marquage chimique c’est un procédé permettant de se rendre rapidement compte qu’un produit a été frelaté. En réalité, il consiste à introduire à de très faibles quantités dans les hydrocarbures, un produit appelé « marqueur » détectable par des appareillages appropriés, sans toutefois altérer leurs caractéristiques physico-chimiques, et administré dans des camions ou wagons citernes à leur départ de la SONARA (Société Nationale de Raffinage) et des dépôts SCDP (Société Camerounaise de Dépôt Pétrolier).
Dans le cadre de la recherche de solutions aux problèmes liés à la qualité des produits pétroliers ainsi qu’aux criminels économiques du Cameroun, le Groupement HyDRAC/ AUTHENTIX a été retenu suivant le marché de gré à gré, autorisé par lettre N°B70/D-8/SG/PM du 13 avril 2011, pour mettre en œuvre le marquage chimique sur le terrain.
C’est ainsi que la Brigade Nationale de Supervision  du marquage des produits pétroliers est effective sur le terrain à la SONARA, de même dans les dépôts SCDP. Cela, par décision N°00000198/2011/MINEE du 03 juin 2011.
En principe, le coût total de cette première phase est de neuf cent milliards de FCFA, financés entièrement par les fonds de lutte contre la fraude des produits pétroliers issus de la structure actuelle des prix des produits pétroliers et domiciliés à la CSPH (Caisse de Stabilisation des Prix des Hydrocarbures).
La phase opérationnelle du Groupement HyDRAC/AUTHENTIX
Le Groupement HyDRAC/AUTHENTIX a entamé le vendredi 23 septembre jusqu’en fin décembre 2011, la toute première phase opérationnelle de ce programme. Globalement pour pérenniser le programme de marquage qui pourra donner un coup d’accélérateur décisif à l’envol durable de l’économie du Cameroun, on suggérerait aux   pouvoirs publics, son inscription dans le PIB (Produit Intérieur Brut) car le coût annuel du programme est estimé à 2,5 milliards de FCFA. Et dans tout cela, de sanctions exemplaires à tout contrevenant quelque soit son rang social. Le Dr basile Atangana Kouna, Ministre de l’Energie a organisé des rencontres pour rappeler à la conscience économique ces valeurs. La loi est dure, mais c’est la loi, car nul n’est au dessus de celle-ci.
 ISRAËL MATAKOUTGNIGNI
http://www.scores2000.info - email:scores2000@hotmail.com

Contact Rédaction : +237 33 01 75 32 / +237 99 45 19 20 / +237 78 89 40 92

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens