Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 10:21
            Qui aime bien, châtie bien; a-t-on l’habitude de le dire. Telle est la lecture qui se dégage des récents arrêtés du Ministre d’Etat, Ministre des transports du Cameroun, Son Excellence Monsieur Bello BOUBO MAIGARI. Tout comme quand un chef de famille puni l’un de ses enfants, lorsque celui-ci s’est mal comporté, sans pour autant que ce dernier cesse d’être son enfant: c’est ce qui démontre la finesse d’homme politique du Ministre d’Etat des transports. 
            Le transport terrestre urbain et interurbain, aérien et ferroviaire sont ainsi les différents sexes d’enfants du Ministère des transports du Cameroun. Ceux du secteur terrestre interurbain en commun, interdit de voyager pendant la nuit de 21h à 05h du matin par un arrêté ministériel, pour nécessité de sauver des vies humaines victimes d’accidents mortels qui se produisaient généralement la nuit; après une semaine de respect scrupuleux par ces derniers, le Ministre d’Etat, Ministre des transports du Cameroun en bon chef de famille des transports du pays; et d’une finesse d’homme politique très stratégique, vient de nouveau, en cette année électorale, toujours par arrêté en date de Vendredi 08 Juillet 2011, les autorisant à reprendre normalement leur activité compte tenu de leur façon d’observer cet arrêté ministériel d’interdiction car, nul n’est au dessus de la loi.
            Cependant, le ministère est entrain d’envisager des mesures de sanctions disciplinaires et exemplaires qui seront rendus publiques très bientôt. A travers ces arrêtés ministériels, à quelques trois mois et demi du scrutin présidentiel dans notre pays qui, apparait comme un tournant crucial et normal dans un pays aussi complexe qu’est le Cameroun; son Excellence, Monsieur Bello BOUBA MAÏGARI s’est présenté comme un grand homme politique, sage et fin, au service de la nation camerounaise, fidèle à la mise en application effective des projets des grandes ambitions si chères au peuples camerounais, que prône son Excellence, Monsieur Paul BIYA, Chef de l’Etat du Cameroun.
            Dans cette situation, semble-t-il délicate du Cameroun, mais passagère, votre serviteur que je suis est fière d’avoir porté à la connaissance de l’opinion publique nationale et internationale, la suggestion de l’établissement de la Carte Nationale d’Identité informatisée, gratuit bien avant le décret présidentiel du Chef de l’Etat du Cameroun, son Excellence, Monsieur Paul BIYA.
            En effet, le Ministre d’Etat, Ministre des transports du Cameroun, en concertation avec les promoteurs, les présidents des syndicats des transporteurs en commun interurbain, urbain, les autorités administratives concernées, les autorités de force de l’ordre à savoir de la police, de la gendarmerie pourraient tenir une réunion au cours de laquelle sortiront de mesures réglementant le comportement de toute personne au volant d’un véhicule sur une voie publique dans notre pays. Ce qui en fait, devrait servir d’avant projet de loi que l’exécutif camerounais soumettrait aux élus de la Nation à l’Assemblée Nationale pour étude parlementaire et devrait l’adopter à l’Assemblée plénière, et pouvant devenir ainsi une loi en vigueur au Cameroun.
            A titre d’exemple, que les routes secondaires dans les villes départementales du Cameroun puissent être entretenues de façon permanent, afin de désengorger les routes principales; que l’alcool test puisse être fait à tout chauffeur sur la voie publique; que les retraits de permis de conduire puisse se faire pour une période bien mentionnée à toute personne qui est au volant et qui s’est mal comportée; l’existence de contrat pour les chauffeurs qui travaillent dans les agences de transport terrestre inter urbain avec leurs employeurs; qu’un chauffeur ne puisse pas faire plus de deux voyages aller et retour; qu’il puisse se reposer par le sommeil, que les radars installés sur les axes routiers bitumés pour contrôler l’excès de vitesse, dès qu’un conducteur est victime, séance tenante, que les forces de l’ordre puisse le retirer le permis de conduire pour une période donnée; et bien d’autres mesures.
            De cette façon, ces accidents mortels à répétition qui sèment des désolations dans de nombreuses familles camerounaises pourraient être réduites; comme l’a déjà chanté un artiste musicien de ce pays, et qu’aimait le citer le confrère Paul NGOUNOU, quand il était à la CRTV la station régionale de l’Ouest à Bafoussam, quand il présentait l’émission «Dans la république»; la route ne tue pas, mais c’est nous qui tuons par nos comportements irresponsables, chauffeurs, usagers, concepteurs de nos routes et autorités du pays y comprises.
            Raison une fois de plus au Ministre d’Etat, s’agissant entre autres de l’excès de vitesse et de l’irresponsabilité de toute personne qui se trouve au volant d’un véhicule donné. Car, en effet, d’autres accidents sont arrivés juste après la levée de l’interdiction des voyages de nuit (22h – 05h) qui pouvaient être évités si les chauffeurs étaient conscients qu’ils transportaient des êtres humains et non des objets.
            En somme, bon vent et surtout du courage au Ministre d’Etat, Ministre des Transports du Cameroun; et que; vivement, l’autorité de l’Etat puisse être enfin respectée par tous, dans le triangle national appelé Cameroun, si cher à nous tous.
Israel MATAKOUTGNIGNI
Contact Rédaction : +237 99 45 19 20 / +237 33 01 75 32 / +237 73 18 17 05
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens