Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 18:01

L’an deux mille douze, les vingt cinq et vingt six du mois de janvier s’est tenu dans l’enceinte de l’Institut Supérieur de Management du Manengouba  (ISMAM), un séminaire de deux jours portant sur le thème général ci-après « la collecte et le traitement de l’information en relation avec la gouvernance locale et la décentralisation en vue de l’accompagnement des acteurs locaux » organisé par l’Association des Editeurs et Correspondants de Presse du Moungo (ASSEPM).
assepm-seminaire 25 janvier12Pour la journée du vingt cinq Janvier deux mille douze, les activités ont consisté en deux moments forts. L’un consacré à la cérémonie d’ouverture présidée par Monsieur le Sous-préfet de l’arrondissement de Nkongsamba 2ème  représenté par l’adjoint d’Arrondissement, Monsieur NDEUH NDEUH Francis.
Après l’exécution de l’hymne National  du Cameroun, le Président du Bureau exécutif de l’ASSEPM, Monsieur NGUECHUE NGAHOU Salomon a pris la parole pour souhaiter la bienvenue aux autorités et aux participants avant de rappeler les circonstances de la naissance d’ASSEPM et de l’organisation du présent séminaire. A sa suite, il a été procédé à la présentation des participants et des invités dont la liste figure en annexe une. C’est le Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Nkongsamba, représenté par le Secrétaire général ; Monsieur WANGUE Liberté, qui prendra la parole pour saluer l’initiative, remercier les organisateurs pour avoir associé la Communauté Urbaine à ce séminaire avant d’emmètre le vœu que les travaux se déroulent dans de bonnes conditions.
Monsieur NDEUH NDEUH Francis.  Adjoint d’Arrondissement de Nkongsamba 2ème  présentera les excuses du Sous-préfet, M. NDOUGA Emaran empêché, félicitera l’ASSEPM pour telle initiative qui contribuera à outiller les journalistes dans l’accomplissement décent de leur métier.
     Mieux, l’autorité administrative invitera les participants à faire bon usage des enseignements qu’ils recouvrent avant de déclarer ouvert les travaux du séminaire organisé par l’ASSEPM.
Une pause sera observée pour permettre de réaliser quelques photos et aux autorités de se retirer.


Le 2ème temps fort de cette journée sera consacré aux exposés proprement dits. Trois en occurrence, seront servis aux participants : c’est d’abord Monsieur WANGUE Liberté, Secrétaire Général de la Communauté Urbaine de Nkongsamba qui entretiendra les participants sur la décentralisation au Cameroun , un module qui traitera tour à tour du contexte camerounais de la décentralisation, du cadre conceptuel, de ce qu’était la bonne gouvernance et du triptique décentralisation, participation partenariat. Monsieur WANGUE Liberté fera une évocation historique de l’avènement de la décentralisation, définira les concepts contenus dans ce module, décrira les manifestations de la mal gouvernance en l’opposant à la bonne gouvernance avant d’établir le bien entre le triptyque sus-évoqué. Le texte de cet exposé est joint en annexe deux, le 2ème  module sera exposé par M. Jacques NDOUNLA, CERDEC à L’ISMAM et portera sur la déontologie journalistique reformulée sous la forme des « problèmes de déontologie ». L’exposant parlera d’abord de l’autorégulation en évoquant les devoirs du journaliste que sont le devoir de l’exactitude de l’information, le devoir d’objectivité et le devoir de prudence. Ensuite il entretiendra les participants sur la déontologie réglementaire qui est celle que les pouvoirs publics élaborent pour encadrer l’exercice de la profession de journaliste.
 Cet exposé est joint en annexe trois.
Le 3ème exposé du jour a porté sur « la communication sociale et les NTIC »  et c’est Monsieur LEKAMA Georges, Directeur Général Adjoint de L’ISMAM qui en a entretenu les participants. L’exposant parlera de la fonction transformatrice de la communication en mettant un accent sur la finalité de cet outil qui vise à influencer, c'est-à-dire à avoir le pouvoir sur quelqu’un. Monsieur LEKAMA Georges, dira que pour que la communication soit vraiment au service de la société, il faut que le registre linguistique utilisé s’adapte au public cible et que les communicateurs, journalistes spécifiquement, ne soient pas inféodés, qu’ils sortent des types de fixent de presse des objectifs et qu’ils fassent tout pour réaliser la fonction sociale qui est l’amélioration des conditions de vie sociale, car dira-t-il, « les acteurs du changement doivent pouvoir  compter sur les journalistes ». Le texte de cet autre exposé est joint en annexe quatre.
assepm-titan-yonkeu.JPGA la fin de chaque exposé, il a été procédé à un jeu de questions réponses au cours duquel, les exposants ont apporté des éclaircissements aux préoccupations des participants.
C’est à 13heures passées de dix minutes que s’achève cette première journée.
La 2ème journée du séminaire s’ouvre à neuf heures par une conférence des Rédacteurs en Chef du Moungo suivi d'un autre module exposé par M. NDOUNLA Jacques et a porté sur le thème « le délit de presse ». Ici, l’exposant a entretenu les participants sur les fautes professionnelles passibles de sanctions pénales. Il étaiera son exposé de nombreux extraits du code pénal camerounais relatifs aux délits de presse. L’exposant mettra en garde les journalistes sur les risques encours en les invitant à respecter leur devoir de prudence dans l’exercice de leur fonction. L’intégralité de cet exposé est joint en annexe cinq.
Le deuxième exposé a porté sur "la gouvernace, la décentralisation et le partenariat local". M. Phillipe NGUESSONG de 1MA (Un Monde Avenir) et TELLAH Anatole de l'équipe de la l'Observatoire de la Gouvernance locale'" accompagnés de Mme Parfaite KAFO ont tour à tour préché par la pratique en roulant un atelier qui aurait plus intéressé tous les participants.
Le rapport général a été lu puis le Directeur Général Adjoint de L’ISMAM a dit un mot de remerciement à l’ASSEPM pour le choix porté sur l’ISMAM pour abriter ledit séminaire. Il assurera les membres de L’ASSEPM de la disponibilité de l'ISMAM à les accueillir. Une pause sera observée au cours de laquelle une audio-conférence a mis en œuvre le mot de fin du Sous-préfet de Nkongsamba 2ème qui a clôturé les travaux, puis l’exécution du refrain de l’hymne National du Cameroun, des photos souvenir et un pot au siège de l'ASSEPM ont marqué la fin de ce séminaire de deux jours organisé par l’ASSEPM à 13 heures 47 minutes.
Nkongsamba, le 26 janvier 2012

http://www.scores2000.info - email:scores2000@hotmail.com

Contact Rédaction : +237 78 89 40 92 / +237 33 01 75 32 / +237 99 45 19 20

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens