Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 14:36

Allocution du Promoteur de l’ ISMAM et Fondateur du Nlonako Valley

 

Gabriel DJANKOU NKUISSI

A l’occasion de la Rentrée solennelle et lancement officiel du Nlonako Valley

Nkongsamba, 29 octobre 2011

Mesdames, Messieurs

Permettez-moi d’initier mon propos par un hommage spécial et personnel.

Il ya un an, à l’occasion de la rentrée solennelle 2010 – 2011, j’invitais les nombreuses personnes présentes à rendre un hommage particulier.

Hommage à un homme petit par la taille mais grand par l’esprit.

Hommage à un homme méprisé par les autres,  mais sanctifié par Dieu.

Hommage à un homme sobre dans son paraitre et humble dans son être.

Un homme aux allures insignifiantes mais aux idées dérangeantes,

Un homme sans histoire, à qui on a fait tellement d’histoires mais qui entré dans l’histoire.

Vous avez compris, il s’agit de son Excellence Thomas monseigneur NKUISSI, 3ème évêque de Nkongsamba et évêque émérite qui nous a quittés le 17 Mars dernier.

Qu’il repose en paix et que de là ou il est qu’il continue de nous apprendre à réfléchir pas à réciter ; à nous construire à partir de ce que nous sommes et voulons nous-mêmes comme africains ; à être des hommes et des femmes libres et libérés ; à bâtir notre société, notre pays sur les fondements de notre culture et la foi absolu en Dieu sauveur..

Cet hommage spécial à cet homme spécial prend une signification spéciale en ce jour spécial. Thomas Nkuissi était profond dans ses réflexions et idées, il était pieux et intègre dans sa vie, il était solide et cohérent dans ses actions .Par dessus tout, il avait une foi inébranlable en Dieu sauveur. Que son modèle de vie hante et envahisse à jamais cet espace du savoir et de l’action et habitent tous ceux qui s’y formeront.

Ce que je suis devenu, ce que j’ai pu faire et ce que je crois devoir faire encore, c’est de lui et par lui C’est pourquoi, pour lui rendre l’hommage qu’il mérite mais qu’il n’a pas toujours eu, j’ai décidé de baptiser cette esplanade au nom de Monseigneur Thomas NKUISSI. En mars prochain à l’occasion du premier anniversaire de son décès, une stèle sera érigée en cet endroit.

Pour lui, gardons une minute de silence.

Je vous remercie

Monsieur le Préfet du Moungo

Monsieur le Représentant du Ministre de l’Enseignement supérieur

Monsieur le Représentant du Recteur de l’Université de Yaoundé

Excellences

Mesdames et messieurs

Nous nous retrouvons ce jour ici au village Egnoki pour une cérémonie marquant plusieurs événements :

La rentrée solennelle 2011/2012

La sortie de notre 4éme promotion

Le 5éme anniversaire de l’Ismam

La pose de première pierre de notre futur campus

Le lancement du grand programme dénommé Nlonako Valley

 

Tout d’abord chantons gloire à Dieu qui nous fait vivre ce jour et cet événement. Qu’il soit parmi nous et avec nous et sanctifie tout ce qui sera dit et fait pour sa Gloire.

Je voudrais ensuite saluer la réélection de son Excellence Paul Biya, notre cher Président de la République à qui nous souhaitons de continuer encore mieux que  par le passé, son action en faveur de Cameroun et des Camerounais.

Je remercie chacun de vous de fond de mon cœur pour votre présence au combien significative  que le Seigneur Dieu tout puissant qui vit nous permet de nous retrouver ce jour pour le louer à travers son œuvre qu’il nous a donnée de réaliser et vous a amené jusque ici vous amène chez vous tout à l’heure et vous accorde longue vie.

La présence ici ce jour des représentants de Monsieur le ministre de l’enseignement supérieur et du Recteur de l’Université de Yaoundé  témoigne de l’intérêt accordé à la formation professionnelle des jeunes et crédibilise notre action ici à Nkongsamba.

C’est le lieu de souligner ici de manière forte que j’ai toujours trouvé auprès des autorités du MINESUP et surtout celle du département du Moungo  tout l’accompagnement nécessaire pour le fonctionnement et le développement de L’Ismam. Merci Monsieur le Préfet du Moungo .Merci monsieur le Délégué du Gouvernement. Merci à toutes les autorités en leur rang et grade pour l’appui et l’attention à notre projet portée.

Merci à tous les membres du staff administratif et du corps enseignant de l’ISMAM qui depuis 5 ans œuvrent sans relâche pour donner à nos enfants une formation de qualité et à notre cité, un centre de référence.

Un clin d'oeil à Mr Dubé et Mme Suzy Samson de la coopération canadienne qui nous ont rejoints en septembre dernier pour partager leur immense expérience de manager avec nous.

Merci aux populations d’Egnoki..Merci aux notables. Vous avez tous accepté ce projet chez vous et l’avez béni. Que vos ancêtres gardent un œil sain et saint sur ce projet et que les faveurs que procurent notre voisinage avec les arbres sacrés du village assurent au projet un succès éternel.

Nous nous trouvons sur un cite qui a marqué l’histoire de Nkongsamba, mais un cite à partir duquel nous voulons repenser son avenir .Je le dis souvent. Nkongsamba doit passer de la graine de café à la puce informatique. Le village Egnoki aux pieds des monts Nlonako une fois encore s’inscrit comme le lieu où Nkongsamba initie sa mutation.

Monsieur le Préfet du Moungo

Monsieur le Représentant du Ministre de l’Enseignement Supérieur

Monsieur le Représentant du Recteur de l’Université de Yaoundé 2

Mesdames messieurs

Déjà 5 ans exulteront les uns .Mais ce n’est que 5 ans tempéreront les autres. Quoi qu’il en soit, il serait fastidieux ici de faire le bilan exhaustif de 5 années de vie de l’Ismam. Mais Ismam a déjà un nom, une histoire et surtout des perspectives.

Un nom disait- je,  Oui ou non

Né en 2006 dans un contexte de morosité et de décrépitude avancée de notre ville de Nkongsamba, Ismam est venu apporter cette petite lueur de nouveauté, de curiosité et d’espoir dans une ville dont on avait annoncé la mort certaine. Ismam devenait ainsi le tout premier institut universitaire professionnel privé de tout le département du Moungo. ISMAM  ouvrait ainsi de nouveaux horizons à Nkongsamba qui se découvrait tardivement sa vocation de ville universitaire. ISMAM a depuis fait du chemin et construit patiemment son histoire. Pour mieux en parler, prenons les statistiques :

En 2006, ils étaient 24 les premiers étudiants de Ismam. 11 en capacité en droit, 13 au cycle B.T.S.En 2011 ils sont 230.

En 2006, il n’y avait aucun étudiant étranger. En 2011, ils sont 46 représentants 06 nationalités.

En 2006, il y avait 05 staffs permanents et 08 enseignants vacataires. En 2011, il y a 21 emplois permanents et 30 professeurs vacataires.

En 2006, nous n’avons que quelques salles. Aujourd’hui, nous avons tout un campus.

Si en 2006 /2007 nous n’avions que nos yeux pour pleurer, les résultats très décevants aux examens officiels, aujourd’hui nous nous félicitons des nombreux lauréats au B.T.S avec, cerise sur le gâteau, 04 majors nationaux dans les deux dernières années.

En 2006 nous nous limitons au B.T.S et capacité en droit. Aujourd’hui nous avons la licence professionnelle.

En 2006, nous n’avons que l’université de Yaoundé II comme partenaires. Aujourd’hui ils sont 05 dont le Cégep de la Pocatière, l’IDNS du Canada, DEFI Carbone France, FNE , ONU femmes etc.…

En 2006, nous n’avions que quelques salles de cours. Aujourd’hui, nous avons tout un campus et bientôt tout un complexe universitaire dans le cadre du Pôle universitaire des Métiers du Nlonako Valley de Nkongsamba.

Excellences

Mesdames et Messieurs

Voilà Ismam qui ce jour célèbre son jeune parcours, non sans avoir une certaine idée, voire une idée certaine sur son avenir, sur son développement.

Car nous avons un objectif  bien précis .Faire de Nkongsamba le SILICON Valley du Cameroun et de l’Afrique. Nous aurons donc notre Nlonako valley. Ce qui n’était qu’un rêve en 2006, commence à devenir une réalité. Ce qui n’était qu’une ambition commence à devenir une réalisation. De notre rêve, Ismam était la fondation. Le pole universitaire des métiers sera sa concrétisation. Le Nlonako Valley sa consécration  Oui nous avons eu un rêve. Nous en avons fait une ambition que nous avons transformée en objectif. Aujourd’hui, il s’agit d’un véritable projet que dire programme de développement universitaire et économique.

De quoi s’agit –il ?

Il s’agit d’un Nlonako valley

Un rêve, le rêve de voir autrement, le rêve de voir grand, le rêve de faire mieux et plus pour une ville une population, une région, un pays. En Amérique, on parle de Silicon Valley. En Afrique on parlera de Nlonako valley.

En un mot,

Le Nlonako valley sera un village universitaire

Le Nlonako valley sera un pole économique et agro-industriel

Le Nlonako Valley sera un sanctuaire écologique

Le Nlonako valley sera un site touristique

Le Nlonako valley sera un modèle de développement local

Plus concrètement, le Nlonako valley comprendra

Un Pôle universitaire des métiers  (P.U.M) composés de 04 instituts :

L’institut supérieur de management du Manengouba (ISMAM) déjà fonctionnel

L’institut de santé et d’éducation spécialisée (ISES) qui pourrait démarrer en octobre 2012

Le Nkongsamba international School of Agriculture (NISA)

Le Nkongsamba international Football Academy (NIFA)

Un agropole pour valoriser par la recherche scientifique  et l’exploitation économique les potentialités agricoles de la région.

Un Ecopole pour promouvoir de l’Eco tourisme, de la gestion des déchets et de l’énergie renouvelable.

Pour être plus précis, nous allons inaugurer et établir une nouvelle philosophie de la formation des jeunes en leur offrant une formation technique, technologique et scientifique dans le domaine de leur aptitude. Nous les accompagnerons pour la création de leur entreprise en leur proposant un appui financier grâce à notre partenariat avec SOFINA. Une assistance managériale  leur sera proposée et une offre foncière faite afin qu’ils puissent s’installer convenablement et immédiatement.

Voila Mesdames et Messieurs ce que nous nous proposons de faire. Notre Chef de l’Etat, son Excellence Paul Biya lançait récemment aux  jeunes : Créez. Innovez. Osez. Nous voulons répondre à son appel. Mieux, nous avons commencés à répondre à son appel.

Excellences

Mesdames et Messieurs

 

Nous n’avons pas la prétention de devoir ou de pouvoir faire tout tout seul. Nous savons et allons compter sur toutes personnes de bonne volonté qui acquises et conquises par notre projet, voudraient apporter leur expertise, leur concours financier….ou tout simplement leur soutien et surtout leur prière de bénédiction.

J’en appelle de manière particulière la C.U.N dont le partenariat actif dans cette aventure est incontournable.

Aux élites et populations de Nkongsamba. Notre Ville a besoin d’activité et d’unité de transformation pour retrouver sa place parmi les plus grandes du pays. N’hésitez plus à franchir le pas. Il faut quitter la nostalgie qui nous habite tous pour nous lancer dans des actions qui feront changer les choses.

Aux jeunes de Nkongsamba qui ont tendance à aller chercher ailleurs ce que ceux d’ailleurs viennent prendre chez eux. J’en veux pour preuve les nombreux malgaches qui formés à Ismam ont réussi avec brio leur examens de B.T.S et ont obtenus certains des emplois ici. Pour mieux expliquer à ces jeunes les chances qu’ils ont à vivre et etudier à Nkongsamba, nous leur ouvrirons bientôt la première station FM, NKONGSAMBA FM pour ne pas la nommer.

Je remercie le crédit foncier du Cameroun qui nous appuie dans la réalisation de la résidence universitaire internationale de 100 chambres sur 6 étages ici à Nkongsamba dont les travaux pilotés par Beta constructions ont commencé. La maquette vous sera présentée tout à l’heure, Beta constructions 08 mois pour achever les travaux.

Le partenariat avec le cégep de la Pocatière et l’IDNS du Canada et bien d’autres devait nous aider à nous inspirer du modèle réussi du développement  local du Bas Saint Laurent pour l’adapter et le réaliser chez nous

Notre philosophie de formation va au-delà des programmes officiels. Nous nous engageons à favoriser l’enseignement de tous ce qui permet à nos jeunes d’être des hommes et des femmes intègres, intégrés, équilibrés respectueux des valeurs essentielles et fondamentales de la famille, de la société et du pays. On ne peut plus décemment  se limiter à donner aux jeunes une formation technique ou technologique sans les fondamentaux moraux et civiques.

On ne devrait plus former les jeunes à un épanouissement local ou national, sans l’ouverture sur le monde. C’est le sens de notre slogan : Formation locale, ambitions internationales. En optant pour des partenariats locaux et internationaux nous mettons l’accent sur les possibilités de codiplomation, d’échange.

Excellences

Mesdames et messieurs

Certains trouvent démesurément ambitieux notre projet. Et c’est vrai. Je le confirme. Mais je suis de ceux qui pensent qu’il faut voir grand, grand à l’image et à la ressemblance de Dieu. Ce que nous avons initié par la volonté et la grâce de Dieu ne peut se développer et se réaliser pleinement que par Lui  avec Lui et pour Lui.

L’esprit du Seigneur envahit, protège et conduit toujours ce que l’homme entreprend pour glorifier le Dieu tout puissant. C’est pourquoi, je suis sure que certaines personnes  et structures nous accompagneront. L’état veillera, d’autres prendront le relais de notre action après nous. Mais le cap est fixé.

Que Dieu bénisse ISMAM

Que Dieu bénisse le Nlonako valley.

Que Dieu bénisse Nkongsamba et chacun de ses habitants

Que Dieu b énisse le Cameroun

Je vous remercie.  

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens