Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 17:00

  "Il faut célébrer le cinquantenaire et construire des monuments"

  Le Deuxième Adjoint préfectoral du Moungo, M. Albert Tapga, a présidé le 30 mars 2010, à partir de 10 heures et 50 minutes, la session ordinaire  du conseil municipal de la Commune d’Ebonè consacrée à l’examen et à l’adoption du compte administratif 2009. Il est accompagné de M. Managa, Sous-préfet du Nlonako, Mme Dipanda, Solange,  Chef de la division économique à la préfecture de Nkongsamba et des FMO.

En acte 1, on a assisté à l’exécution de l’hymne national, puis, a suivie une courte prière dite par M. Esso Sopi. Le Maire Ekwelle René va faire son discours de bienvenue et de présentation du compte à adopter. Les recettes sont de l’ordre de 51 139 000 FCFA et les dépenses de l’ordre de 50 258 636 FCFA. Soit un excédent des recettes sur les dépenses de l’ordre de 741 503 FCFA.

Pour le Maire Ekwellè René, les recettes constitués en majorité des Centimes additionnels communaux  (CAC) ont servi principalement au paiement des salaires et avantages dues aux personnels, aux taxes et autres impôts, à l’immatriculation et à la réduction des impayés de la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale du Cameroun (CNPS), etc. Les conseillers ont longuement débattu sur le droit de fourrière que la gendarmerie ne reverse pas à la commune, l’adjoint du commandant à dit que seul son supérieur pouvait répondre aux questions. Sur ce, le représentant de la tutelle, M. Albert Tapga, à invité le sous-préfet à suivre ce dossier et à rendre compte à la hiérarchie.

Après les  délibérations, les conseillers municipaux sont passés au vote des délibérations après l’adoption du compte administratif par un vote favorable de 23 sur 25r.  La Commune d’Ebone dans le Nlonako compte plus de 50 milles âmes et a élu 25 conseillers tous issus du Rdpc. Son budget pour l’année 2009 est d’environ 85 millions. Mme Meli Astride, nouveau Secrétaire Général, Mme Tonye Sophie, Receveur Municipal et M. Chouaibou Ngon, comptable matière ont aussi exprimé leur satisfaction sur la collaboration avec l'organe délibérant.

En acte 2, Le représentant de la tutelle a remercié le Conseil Municipal pour sa maturité et  prodigué de nombreux conseils. Pour ce qui est des marchés publics, M. Albert Tabga a laissé entendre qu'aucun conseiller, ni membre de l'exécutif ou des ayant droits ne peut postuler dans l'espace de l'arrondissement de Nlonako. Il a recommandé aux forces de maintien de l'ordre de collaborer avec l'exécutif communal d'Ebone dans le recouvrement des recettes et l'application des décisions. Pour le représentant de la tutelle, il faut commencer à préparer la célébration du cinquantenaire et construire des monuments.

Sylvain Timamo - Contact Rédaction : +237 99 45 19 20 / +237 33 14 59 54

http://www.scores2000.info

Les observations générales sont venues des conseillers pour l’amélioration de l’exécution du Budget

M. EPOMA PENDA Richard : Nous observons une baisse tragique du budget, d’une prévision de 82 millions, nous sommes passés à 50 millions de recettes recouvrées et la grande partie vient des CAC. Cela est inquiétant à l’aube de la décentralisation. Imaginons que le FEICOM ne nous donne plus rien? Cela suppose que nous n’aurons qu’a fonctionner avec environ 7 millions de taxes directes recouvrées. Les présidents de commission doivent jouer leur rôle et assister véritablement le Maire dans sa lourde Mission.

 

Mme Manon Félicité (Adjointe au Maire) : La nature du débat montre que nous sommes dans un conseil mature, que les uns et les autres ont le souci de développer cette région. Toutes les recommandations seront prises en compte pour le bien de nos populations. Il faut faire des efforts pour atteindre plus de 80 millions pour le compte administratif 2010.

 

M. ESSAME MBELLA Achille : Les présidents des commissions doivent contribuer au recouvrement des recettes et à l’exécution du budget, il est inadmissible que l’on laisse le Maire seul faire ce travail, surtout qu’il sort d’un accident grave de la circulation.

 

Ewane-noel.JPGM. Ewane Noël : Les motos taximen sont traqués par les gendarmes dans cette localité alors que nous n’avons même pas encore les routes. Pour comble j’apprends lors des ce conseil que les gendarmes ne reversent pas les droits de fourrière à la Mairie. Nous recommandons fortement à l’exécutif devoir ce problème et de faciliter la tache à ceux la qui aident nos vieillards et pauvres paysans à se déplacer dans l’arrondissement, ceci dans le respect  des lois de la république.

Propos Recueillis par Sylvain Timamo

Contact Rédaction : +237 99 45 19 20 / +237 33 14 59 54

http://www.scores2000.info

Partager cet article
Repost0

commentaires

W
<br /> Cette localité qui est le fief électoral du député Lydienne Epoube mérite un peu plus d'attention de la part des observateurs. Elle travaille pour les services du Premier Ministre du Cameroun et il<br /> serait regrettable que sa région n'ait pas d'infrastructures.<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique &quot;Le Chasseur&quot;.
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique &quot;Le Chasseur&quot;.

Recherche

Pages

Liens